Esmon Saimon

homme politique vanouatais

Esmon Saimon né le à Malekula, est un homme d'État vanuatais, ministre de la Justice et des Services communautaires depuis le .

Esmon Saimon
Illustration.
Esmon Saimon en 2018.
Fonctions
Ministre vanuatais de la Justice et des Services communautaires
En fonction depuis le
(4 ans, 1 mois et 8 jours)
Premier ministre Bob Loughman
Gouvernement Loughman
Prédécesseur Ronald Warsal
Président du Parlement de Vanuatu

(3 ans, 6 mois et 26 jours)
Prédécesseur Marcellino Pipite (indirectement)
Successeur Seoule Simeon
Président de la république de Vanuatu
(intérim)

(19 jours)
Premier ministre Charlot Salwai
Prédécesseur Baldwin Lonsdale
Successeur Tallis Obed Moses
Ministre des Infrastructures et des Services publics

(2 ans, 2 mois et 19 jours)
Premier ministre Moana Carcasses Kalosil
Joe Natuman
Prédécesseur Tony Nari
Successeur Tony Nari
Ministre des Coopératives et du Développement commercial

(4 jours)
Premier ministre Sato Kilman
Prédécesseur Paul Telukluk
Successeur Don Ken
Biographie
Nom de naissance Esmon Saimon
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Malekula, (Condominium des Nouvelles-Hébrides)
Nationalité Vanuataise
Parti politique Parti progressiste mélanésien
Vanua'aku Pati

Esmon Saimon
Présidents de la république de Vanuatu

Il est président de la république de Vanuatu par intérim à du au , à la suite de la mort du président Baldwin Lonsdale[1]. Il est président du Parlement vanuatais de 2016 à 2019.

Biographie modifier

Il a d'abord exercé les fonctions de secrétaire de la South West Bay Cooperative Society de 1978 à 1982, avant de se lancer dans le commerce privé (de détail et la pêche) jusqu'en 1998.

Il a exercé ses fonctions à l'Assemblée de la province de Malampa de 1992 à 1996, puis a été élu membre du Parlement national de Malekula lors des élections générales de décembre 1998. Il est actuellement[Quand ?] membre du Parti progressiste mélanésien.

Il a été nommé ministre des coopératives et Ni-Vanuatu Business Development (développement des entreprises autochtones) du Premier ministre Sato Kilman au cabinet le 18 février 2010. Kilman a tenté de consolider la majorité de son gouvernement avant un vote prévu sur une motion de confiance au Parlement. Il a perdu ses fonctions le 24 avril lorsque le gouvernement Kilman a été renversé par une motion de censure. Il l'a retrouvé le 13 mai lorsque la Cour d'appel a déclaré l'élection du nouveau gouvernement inconstitutionnelle et l'a de nouveau perdue en mai quand Kilman a remanié son gouvernement et l'a remplacé par Don Ken.

Le gouvernement de Kilman est tombé le 21 mars 2013 après avoir perdu la confiance du Parlement. Le nouveau Premier ministre Moana Carcasses Kalosil a nommé Sae au poste de ministre des Infrastructures et des Services publics deux jours plus tard. Il a changé de camp le 15 mai 2014 pour aider à faire tomber le gouvernement Carcasses. Le nouveau Premier ministre, Joe Natuman, a maintenu Saimon à son poste de ministre des Infrastructures. Il a perdu ses fonctions le 11 juin 2015 lorsque le gouvernement Natuman a été renversé par une motion de censure.

Le 11 février 2016, il a été élu président du Parlement de Vanuatu. Réélu député en mars 2020, il est le doyen du Parlement, y ayant siégé sans discontinuer depuis 1998[2].

Références modifier

Liens externes modifier