Ermengol Passola

Ermengol Passola
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Homme d'affaires, militant culturel ou militante culturelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Tònia Passola i Vidal (d)
Isona PassolaVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Creu de Sant Jordi ()
Prix d'action civique (d) ()
Premi Memorial Lluís Companys (d) ()
Médaille d'honneur de BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata

Ermengol Passola i Badia, né à Barcelone en 1925 et mort le dans cette même ville, est un promoteur culturel catalan.

BiographieModifier

Ermengol Passola est né à Barcelone près du Palais de la Generalitat de Catalogne. Vivre de si près les événements politiques des années 1930, comme il le raconte lui-même, a marqué pour toujours son sentiment nationaliste catalan.

Il a dédié sa vie à la Catalogne. Il participe à la création d'une des premières initiatives de la résistance culturelle de la Catalogne de l'après-guerre, le Concours paroissial de poésie de Cantonigròs. C'était un entrepreneur et promoteur important de La Nova Cançó parmi d'autres (les producteurs de disques Edigsa et Concèntric, et la librairie Ona entre autres). En 1980 il crée l'association "Amics de Joan Ballester" et en 2001 Catalònia Acord.

En 1984, la Croix de Saint-Georges de la Généralité de Catalogne lui est octroyée, puis en 1987 le Ve Prix Jaume I de la Fundació Jaume I (actuellement Fondation Lluís Carulla) lui est remis. En 2003 il reçoit le Mémorial Lluís Companys de la Fondation Josep Irla et en 2008 il a reçu un hommage à l'Ateneu Barcelonès[1],[2],[3] pour son engagement en faveur de la Catalogne.

Le , il meurt des suites d'une longue maladie.

Notes et référencesModifier

  1. (ca) Roger Graells, « Clara Ponsatí : 'Afirmar que no som prou gent és l’única manera de ser-ne menys' », sur vilaweb.tv, (consulté le ).
  2. (ca) Roger Graells, « Clara Ponsatí : 'Afirmar que no som prou gent és l’única manera de ser-ne menys' », sur vilaweb.tv, (consulté le ).
  3. « Radio Blog », sur radiocatalunya.ca (consulté le ).

Liens externesModifier