La Varmie (en allemand : Ermland, en polonais : Warmia, orthographiée également Ern ou Warmie[1]) est le territoire d'un évêché de l'ancienne Pologne qui avait pour nom Wormjan en vieux-prussien. L'Ermland s'étendait de la lagune de la Vistule à l'intérieur des terres, entre la Pomésanie et la Mazurie jusqu'à la frontière de la Grande-Pologne. Elle fait partie maintenant de la voïvodie de Varmie-Mazurie.

Les différentes composantes de la Prusse médiévale.

HistoireModifier

Territoire conquis par les chevaliers teutoniques sur les yotvingiens baltes au XIIIe siècle, l'évêché d’Ermland avait pour capitale Heilsberg (mais le chapitre cathédral résidait à Frauenburg/Frombork).

Par le Traité de Thorn (1466), les chevaliers teutoniques cédèrent ce territoire au Royaume de Pologne, qui le rattacha à la Prusse royale.

Lors du Premier partage de la Pologne, l'évêché d’Ermland passa au Royaume de Prusse, qui le rattacha en 1772 à la Prusse-Orientale où il formait trois subdivisions administratives. Il fut rendu à la Pologne après la Seconde Guerre mondiale.

SourcesModifier

  1. Voire Emerland dans le Grand Larousse du XIXe siècle.

Voir aussiModifier