Erfoud

ville marocaine

Erfoud
ⴰⵔⴼⵓⴷ
أرفود
Erfoud
Erfoud, le centre.
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Drâa-Tafilalet
Province Errachidia
Maire Abdeslam Elbarji (PJD) (2015)
Démographie
Population 23 637 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 31° 26′ 20″ nord, 4° 14′ 37″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Maroc
Voir sur la carte topographique du Maroc
Erfoud
Géolocalisation sur la carte : Maroc
Voir sur la carte administrative du Maroc
Erfoud

Erfoud (en berbère : ⴰⵔⴼⵓⴷ(Arfud) , en arabe : أرفود) est une ville du Maroc. Elle est située dans la région de Drâa-Tafilalet.

Promenade à dos de dromadaire au sud d'Erfoud.

Immense oasis, Erfoud est la capitale du Tafilalet, au nord de Rissani, le berceau de la dynastie Alaouite. Erfoud est une ville qui possède encore quelques maisons traditionnelles en pisé. Elle est à l'une des deux extrémités de la route du Ziz, empruntant le tunnel de Foum Zabel, creusé par la Légion étrangère en 1928.

Au mois d'octobre, Erfoud devient « capitale de la datte ». Pendant trois jours la Guetna anime la ville. C'est la fête des dattes, pour clore la récolte. Danses folkloriques et concours des plus belles dattes attirent des milliers de visiteurs. Cette fête est devenue le salon international des dattes à partir de l'année 2010.

Erfoud est une des dernières villes avant le désert.

Cette ville possède également un environnement adéquat pour la recherche spatiale européenne. En effet, la topologie et les conditions d’accueil sur place sont propices à de nombreux essais. Plusieurs robots européens ont pu sillonner les surfaces sablonneuses ou rocailleuses de cette zone. Par ailleurs, cette région présente de nombreuses similitudes avec la planète Mars d’un point de vue géologique ou par sa ressemblance topographique.

Erfoud est également une énorme réserve de fossiles et l’un des plus gros marchés paléontologiques du monde[1]. Cette spécificité s’explique par l’existence d'une mer à cet endroit il y a 500 millions d’années[2]. En se retirant, elle a laissé des fossiles marins. On peut y trouver des squelettes fossilisés de dinosaures âgés de 65 millions d’années. Les fossiles se retrouvent dans la pierre extraite de carrières pour en faire des objets décoratifs.

Démographie modifier

Notes et références modifier

  1. Théa Ollivier, « Au Maroc, le discret marché du trafic de fossiles »  , sur Libération, (consulté le )
  2. AFP, « Maroc: les fossiles d'Erfoud, un trésor préhistorique en danger »  , sur La Dépêche du Midi, (consulté le )

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :