Ouvrir le menu principal
Enzo Bettiza
Enzo Betizza.jpg
Enzo Bettiza en 1969.
Fonctions
Député européen
Italie
-
Député européen
Italie
-
Député européen
Italie
-
Député européen
-
Sénateur italien
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinction

Vincenzo Bettiza dit Enzo Bettiza, est un journaliste, écrivain et homme politique Italien né le à Split (Yougoslavie) et mort le à Rome[1].

Sommaire

BiographieModifier

Enzo Bettiza naît dans une famille de la minorité italienne de Split, en Dalmatie.

Il travaille d'abord comme correspondant à l'étranger pour La Stampa et la BBC et devient directeur de La Nazione. Il est cofondateur en 1974 d'Il Giornale avec Indro Montanelli.

Il est sénateur de la République de 1976 à 1979 pour le Parti libéral italien. De 1979 à 1989, il représente ce parti au Parlement européen, avant de passer au Parti socialiste italien.

En 2010, il révèle voter pour la Ligue du Nord, un parti qu'il considère comme l'héritier de la « bonne gouvernance » de l'Empire austro-hongrois[2].

Il est l'auteur de nombreux essais et romans, parmi lesquels Esilio (Exil) reçoit le prix Campiello 1996.

Œuvre traduite en françaisModifier

  • Le Fantôme de Trieste [« Il Fantasma di Trieste »] (trad. de l'italien par Claude Poncet), Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », , 407 p. (ISBN 2-07-020696-3)

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Morto Enzo Bettiza, il giornalista aveva 90 anni », sur Il Messaggero, .
  2. (it) « E Bettiza confessò: voto Lega. L’eredità asburgica è sua », sur Corriere della Sera, .

Liens externesModifier