Ouvrir le menu principal
Divisions des régions de l'encéphale entre un requin et un humain.

L'encéphale est un terme utilisé par les scientifiques, forgé à l'aide des mots grecs ἐν et κεφαλή[1], qui signifie littéralement « dans la tête ». Ce terme désigne en neurosciences le système nerveux central contenu à l'intérieur de la boîte crânienne.

L'encéphale contient chez l'humain, et plus généralement les chordés, une partie du système nerveux central qui contrôle l'ensemble de l'organisme. L'autre partie du système nerveux central (principalement la moelle spinale) se trouve dans le canal spinal inséré dans la colonne vertébrale.

En neurosciences le terme "cerveau" est réservé pour le prosencéphale (parfois plus strictement le télencéphale), tandis que parmi les profanes le terme "cerveau" se confond avec celui d'encéphale.

Développement de l'encéphaleModifier

 
Cerveau embryonnaire. A gauche : stade à trois vésicules ; à droite : stade ultérieur à cinq vésicules.

Le développement de l'encéphale de l'embryon effectue trois premières divisions : le rhombencéphale qui prolonge la moelle spinale, le mésencéphale et le prosencéphale. Le rhombencéphale évolue ensuite en deux parties qui sont le myélencéphale et le métencéphale ; le prosencéphale évolue aussi en deux parties, à savoir le diencéphale et le télencéphale.

Divisions embryologiques Divisions anatomiques
Encéphale Prosencéphale Télencéphale Cerveau
Diencéphale
Mésencéphale Mésencéphale Tronc cérébral
Rhombencéphale Métencéphale Protubérance annulaire
Cervelet Cervelet
Myélencéphale Bulbe rachidien Tronc cérébral
Moelle spinale Moelle spinale

Anatomie de l'encéphaleModifier

L'encéphale humain adulte est constitué de quatre grandes régions :

Répartition du poids des différentes parties de l'encéphale
Composant %
Télencéphale 83
Diencéphale
Tronc cérébral
Cervelet

Protection de l'encéphaleModifier

Pour sa protection, l'encéphale est entouré du crâne et des méninges crâniennes. Il est également protégé par le liquide cérébrospinal (LCS).

Irrigation sanguine et barrière hématoencéphaliqueModifier

L'encéphale humain est essentiellement irrigué de sang par les artères vertébrales et par les artères carotides internes. Le sang provenant de la tête est ensuite réacheminé au cœur par les veines jugulaires internes.

La barrière hématoencéphalique est une protection des cellules cérébrales empêchant les agents pathogènes et les substances toxiques du sang de pénétrer dans le tissu cérébral.

Fonctions des organes encéphaliquesModifier

Chaque constituant de l'encéphale joue un rôle spécifique :

  • le cervelet permet la coordination des mouvements du corps ;
  • le tronc cérébral permet le contrôle de l'activité du cœur et des poumons ;
  • les diverses parties du diencéphale contribuent à la régulation de l'activité du système nerveux autonome, du système hormonal et du sommeil ;
  • les hémisphères cérébraux permettent d'avoir conscience de nos sensations ou émotions, le développement des facultés intellectuelles et d'effectuer un mouvement quand on le désire.

Il contrôle et régule la respiration

Notes et référencesModifier

  1. M.A.Bailly, Abrégé du dictionnaire Grec-Français, pages 289 et 490.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :