Emilia Plugaru

Écrivaine roumaine et poète
Emilia Plugaru
Description de l'image Emilia Plugaru foto autoare 2019.jpg.
Nom de naissance Emilia Ciobanu
Naissance (70 ans)
Cetireni (République de Moldavie)
Activité principale
écrivaine roumaine
Distinctions
Prix du Concours National de Dramaturgie en Moldavie (1999, 2001, 2002), Prix du BNC "Ion Creanga" au Salon International du Livre Enfants et Jeunesse en Moldavie (2019)
Auteur
Langue d’écriture roumain
Genres

Œuvres principales

Je suis entrée en école primaire; Maman a appelé hier soir, Un automne comme une chanson, Ciel d'encre : poèmes d'amour

Emilia Plugaru, (née le à Cetireni, Ungheni, République de Moldavie ) est une écrivaine roumaine qui s'est manifestée principalement à travers la littérature pour enfants (poésies, contes, devinettes, pièces de théâtre).

BiographieModifier

Emilia Plugaru est née le dans le village de Cetireni près de la ville frontière d'Ungheni, en république socialiste soviétique moldave, dans la famille de Ion et Maria Ciobanu, dont elle est la sixième des neuf enfants. Dès son plus jeune âge, elle commence à peindre et à écrire, se manifestant notamment à l'école du village de Cetireni, dont elle obtient le diplôme en 1968. Face au dilemme d'écrire ou de peindre, deux passions qui l'attirent, elle choisit finalement de poursuivre ses études à la Faculté d'Architecture et d'Urbanisme de l'Institut Polytechnique de Chisinau, travaillant plus tard comme architecte paysagiste. Elle se marie et élève quatre enfants, mais arrête sa carrière d'architecte dans le contexte des difficultés économiques des années 1990.

Cependant, elle consacre une grande partie de son temps à écrire, si bien qu'en 1996 sort son premier volume de poésies et de coloriages pour enfants Je suis entrée à l'école primaire. Depuis lors, elle écrit de nombreuses œuvres littéraires pour enfants appréciées par la communauté culturelle roumaine et récompensées lors de divers concours. Récompensée au Concours National de Dramaturgie (2001) - la pièce Les Loups-garous ont volé la Lune[1] est jouée jusqu'à présent sur la scène du Théâtre républicain de marionnettes Licourici à Chisinau. Le livre de poésie pour enfants Saisons colorées a été récompensé par le prix spécial de la Bibliothèque nationale pour enfants Ion Creanga au Salon international du livre jeunesse en Moldavie en 2019[2].

Par ailleurs, l'écrivaine aime aussi l'art de la poterie, se manifestant comme potière et réalisant divers objets d'art.

Emilia Plugaru est membre de l'Union des écrivains de la République de Moldavie.

ŒuvresModifier

L'autrice a fait ses débuts en 1996 avec le volume de poésies et de coloriages pour enfants Je suis entrée à l'école primaire (Maison d'édition Albinuța, Chisinau). Suit un cycle d'histoires, de poésies et de pièces de théâtre pour enfants, dont certaines primées au Concours National de Dramaturgie en République de Moldavie : L'éléphanteau a grimpé sur l'arc-en-ciel (1999, mention), Les loups-garous ont volé la lune (2001, troisième place), L'école forestière (2002, troisième place).

En 2018, Emilia Plugaru publie Saisons colorées, poésies pour enfants, qui remporte en 2019 le prix BNC Ion Creanga au Salon international du livre jeunesse en République de Moldavie.

En 2019, paraît le premier tome de poésies pour adultes Maman a appelé hier soir (éditions RP Editor, Chisinau) d'après le poème du même nom devenu viral sur les réseaux sociaux.

En 2020, paraît le deuxième tome : Un automne comme une chanson (éditions RP Editor, Chisinau), un volume de poésies dédiées à la nature.

En 2021, le volume de poèmes d'amour Ciel d'encre paraît chez la même maison d'édition, RP Editor, Chisinau.

Accueil de ses œuvresModifier

Le premier livre Je suis entrée à l'école primaire a été apprécié par le critique littéraire Mihai Cimpoi comme suit : "Les poèmes inspirés de Madame Emilia Plugaru s'adressent aux enfants, qu'elle invite à regarder à travers les images, les sons, les couleurs pour voir ce qui est beau et bon dans le monde qui les entoure. Ajoutez une couleur ou deux à ce qu'elle vous propose et vous verrez que ce monde est beau, bon, mais il doit être encore plus beau, encore meilleur ».

La poète Claudia Partole a mentionné que : "Dans le monde d'Emilia Plugaru, toutes les créatures de la nature ont une âme, elles ont toutes des mots, elles ressentent toutes ce que nous ressentons."[3] A la question de Claudia Partole « Que veux-tu dire au monde à travers ta création ? , Emilia Plugaru a répondu : « Autour de nous, en plus du bien et de la beauté, il y a tellement de laideur et de mal. Quand j'écris, j'écris pour que le monde soit meilleur." "Dans les plus petites choses, nous devons voir la beauté", a ajouté l'autrice.

En mentionnant le livre pour enfants Saisons colorées, Eugenia Bejan, directrice générale de la Bibliothèque nationale pour enfants Ion Creanga en Moldavie a mentionné que : "La poésie d'Emilia Plugaru est une poésie d'image. C'est une poésie qui nous raconte une histoire, qui parvient à nous surprendre". "On la lit avec grand plaisir et pas seulement quand on est un enfant, mais aussi quand on est adulte. La vraie poésie est pour tous les âges."

En rapport avec le volume Ciel d'encre poèmes d'amour, la poète Radmila Popovici dit avoir été émerveillée par la pureté de la poésie d'Emilia Plugaru: « celle-ci garde l'innocence d'une petite fille et la sagesse d'une femme ayant vécu ». « J'ai été bouleversée par la pureté et la sincérité des confessions d'Emilia Plugaru. Ses poèmes d'amour à la fois mûrs et innocents sont un très bel amalgame ». Lors du lancement du livre, l'écrivaine Claudia Partole a déclaré : « Je tiens à souligner que nous assistons à un évènement culturel mais également à un événement pour notre littérature. Nous accueillons dans notre grande bibliothèque nationale le nouveau livre d'un poète avec un sens exceptionnel et une sensibilité rare »[1].

Citant un extrait du livre, le critique littéraire Vitalie Raileanu a dit : "- Dans les sillons des paumes de tes mains ont poussé des fleurs, je ne sais pas qui te les a semées, peut-être moi, peut-être Dieu". L'autrice surprend avec sincérité, écrivant une poésie lumineuse, ludique. Elle reste fidèle aux sentiments d'amour, envers la mère, les enfants, en passant ses paroles par le cœur »[4],[5].

Distinctions littérairesModifier

  • Le Concours National de Dramaturgie (1999) - Mention pour la pièce L'éléphanteau a grimpé sur l'arc-en-ciel;
  • Concours national de dramaturgie (2001) - Troisième prix pour la pièce Les loups-garous ont volé la lune ;
  • Concours National de Dramaturgie (2002) - Troisième Prix pour la pièce L'École dans la Forêt ;
  • Salon international du livre pour enfants et jeunes de la République de Moldavie ( 2019 ) - Prix spécial de la Bibliothèque nationale pour enfants "Ion Creanga" pour le livre Saisons colorées.

RéférencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier