Ouvrir le menu principal
Elzéar Blaze
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père

Elzéar Jean Louis Joseph Blaze (Cavaillon, -Paris, ), est un écrivain français, spécialiste des ouvrages sur la chasse.

Sommaire

BiographieModifier

Fils de Henri-Sébastien Blaze, Elzéar Blaze s'engage volontairement aux vélites de la Garde impériale en 1806 puis la même année entre à l'école militaire de Fontainebleau dont il sort sous-lieutenant

Il prend part aux batailles napoléoniennes dont à la campagne d'Autriche et est blessé le 8 juin 1809 à la bataille de Wagram.

Lors de l'abdication de Napoléon (avril 1814), il est bloqué à Hambourg avec les troupes du général Davout. De retour en France, il sert de nouveau dans la Garde royale.

Blaze laisse de son expérience militaire les Souvenirs d'un officier de la Grande armée. La Vie militaire sous le Premier Empire, publiés pour la première fois en 1837 chez Hachette qui ont été de nombreuses fois réédités depuis et traduits[1]. On lui doit aussi un drame en trois actes, écrit en collaboration avec Jacques-Arsène-François-Polycarpe Ancelot, joué au Théâtre Beaumarchais en 1842.

ŒuvresModifier

Théâtre
Chasse
  • Le Chasseur au chien courant, 1838
  • Almanach des chasseurs pour l'année de chasse 1839-1840, 1839
  • Le Chasseur aux filets, ou la Chasse des dames, contenant les habitudes, les ruses des petits oiseaux, leurs noms vulgaires et scientifiques, l'art de les prendre, de les nourrir et de les faire chanter en toute saison, la manière de les engraisser, de les tuer et de les manger, 1839
  • Le chasseur conteur, ou Les chroniques de chasse, 1840
  • Histoire du chien chez tous les peuples du monde d'après la Bible, les Pères de l'Eglise, le Koran, Homère, Aristote, Xénophon, Hérodote, Plutarque, 1843
  • L'ouverture de la chasse, 1843, illustrations de Cham et de Granville
  • Causeries de gourmets et de chasseurs, 1845
  • Le Chasseur au chien d'arrêt, 1846
Autre
  • Souvenirs d'un officier de la Grande armée. La Vie militaire sous le Premier Empire, 1837, puis de nombreuses fois réédité dont Fayard, 1906 ou plus récemment Éditions Jacob-Duvernet, 2011
  • La Vie militaire sous le Premier Empire, ou Mœurs de garnison, du bivouac ou de la caserne, posthume, 1837

BibliographieModifier

  • Casimir François Henri Barjavel, Dictionnaire historique, biographique et bibliographique du département du Vaucluse, vol.1, 1841, p. 239-240 (Lire en ligne)  
  • Adolphe d'Houdetot, Journal des chasseurs, 1849, p. 34-37 (nécrologie) (Lire en ligne)  
  • Paul Ginisty, Anthologie du journalisme du XVIIe siècle à nos jours, Delagrave, 1922, p. 366-367
  • Brian Joseph Martin, Napoleonic Friendship: Military Fraternity, Intimacy, and Sexuality, 2011, p. 298

Notes et référencesModifier

  1. Voir par exemple Life in Napoleon's army: the memoirs of Captain Elzéar Blaze, Greenhill Books, 1995 ; Captain Blaze: Life in Napoleon's Army, Leonaur Limited, 2007 ; Der französische Soldat unter Napoleon, Leipzig, 1839

Liens externesModifier