Elisabeth Andrae

peintre allemande
Elisabeth Andrae
Elisabeth Andrae.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Elisabeth Andrae (née à Leipzig le et morte en à Dresde) est une peintre paysagiste allemande appartenant au courant Art nouveau et au symbolisme.

BiographieModifier

Elisabeth Andrae est la sœur de l’archéologue Walter Andrae, directeur de Vorderasiatisches Museum de Berlin. Elle étudie la peinture à Dresde avec Adolf Thamm, puis elle entre dans la classe de Hans von Volkmann à Karlsruhe. Elle vit à Berlin et à Dresde, et passe plusieurs mois par an sur l'île de Hiddensee, où elle est membre de l’Association des femmes peintres de Hiddensee[1], [2].

En 1906 elle présente son tableau Sonnenflecken à la Grande exposition artistique de Berlin. En 1909 elle expose à Kunstkaten avec les peintres artistes d'Ahrenshoop[1],[2]. Elle crée pour le Vorderasiatisches Museum de Berlin des dessins muraux monumentaux qui présentent les sites archéologiques où son frère a effectué des fouilles archéologiques (Babylone, Assur, Uruk et Yazilikaya). En 1943 elle s’installe à Dresde[1],[2]. Du 13 à 15 février 1945 la ville subit d’intenses bombardements, son atelier est détruit. Elle meurt de faim, son corps inanimé est retrouvé lorsque la ville est occupée par l’armée rouge. La date exacte de son décès n’est pas connue[3].

ŒuvresModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c « Elisabeth Andrae », sur Hiddensoer Künstlerinnenbund (consulté le )
  2. a b et c « Elisabeth Anrae », sur artnet.de (consulté le )
  3. « Eine vergessene Malerin », sur berliner-kurier.de (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :