Ekaterina Alekseïevna Dolgoroukova

La princesse Ekaterina Alekseïevna Dolgoroukova (ou Dolgoroukaïa, en russe Екатери́на Алексе́евна Долгору́кова ou Долгору́кая), désignée en français sous le nom de Catherine Dolgorouki, née en 1712, morte en 1747, était la fille du prince Alexeï Grigorievitch Dolgoroukov, le deuxième précepteur du futur empereur russe Pierre II. Fiancée à ce jeune empereur de 14 ans qui connut une fin prématurée, elle ne devint jamais impératrice de Russie.

Ekaterina Alekseïevna Dolgoroukova
Image dans Infobox.
Catherine Dolgorouki à l'âge de 18 ans (1712-1747), gravure de 1730
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Екатери́на Алексе́евна Долгору́коваVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Екатерина Алексеевна ДолгоруковаVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Alexey Grigoryevich Dolgorukov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Praskovya Yurievna Dolgoroukova (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ivan Alekseïevitch Dolgoroukov
Nikolay Dolgorukov (d)
Aleksey Dolgorukov (d)
Aleksander Dolgorukov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

 
Portrait anonyme de la princesse Dolgorouki, à l'âge de 17 ans. Huile sur toile, Musée de Pskov.

Catherine Dolgorouki fut élevée avec son frère Ivan à Varsovie, dans la maison de son grand-père Grigori Fiedorovitch. Obéissant à l’ordre de son père, la princesse Catherine accepta d'épouser l'empereur Pierre II, alors qu'elle vouait un amour passionné au comte Melissimo, lui aussi épris d’elle. Le comte Melissimo était lui-même le beau-frère de l'ambassadeur d'Autriche, le comte Vratislav.

Le , elle fut officiellement fiancée à l’empereur, et lors de la cérémonie solennelle de fiançailles du , reçut le titre « Son Altesse épouse promise ». Le lendemain des fiançailles, elle s’installa dans le palais Golovinsky, et le comte Melissimo fut éloigné à l'étranger.

Toutefois, Catherine ne devait jamais devenir l'épouse de Pierre II : en Pierre II contracta la variole et mourut le 30, à la date prévue pour son mariage. Vassili Loukitch Dolgoroukov confectionna un faux testament en faveur de l’« épouse promise », mais ne prit toutefois pas le risque de le rendre public.

Après la mort de Pierre II, la princesse Catherine retourna vivre au domicile de ses parents, mais lors de l’accession au trône de l'impératrice Anna Ivanovna, en elle fut avec eux assignée à résidence à Bérézov. En 1739 son frère aîné Ivan Alexeïevitch fut exécuté à cause d'accusation de falsification du testament de Pierre II, et, à partir de 1740, Catherine fut transférée à Tomsk et détenue au monastère de la Nativité du Christ dans les conditions les plus strictes et mise au secret pendant près d'un an. En 1741 l'impératrice Élisabeth ordonna sa libération et lui accorda le titre de demoiselle d'honneur.

En 1745, elle épousa le général Alexandre Romanovitch Bruce (ou Brioussov en russe), mais mourut deux années plus tard d'une fièvre inflammatoire.

SourceModifier

Liens externesModifier