Edwin Abbott Abbott

professeur et théologien anglais
Edwin Abbott Abbott
Description de cette image, également commentée ci-après
E. A. Abbott.
Naissance
Marylebone, Middlesex, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 87 ans)
Hampstead, Middlesex, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Écrivain, professeur, théologien
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

Edwin Abbott Abbott, né le à Marylebone et mort le (à 87 ans) à Hampstead, est un professeur et théologien anglais. Il est surtout connu comme l'auteur de la satire mathématique et de l'allégorie religieuse, Flatland, qui conte les aventures d'un Carré dont le monde plat est mis en cause par la découverte de l'intrusion d'une Sphère.

BiographieModifier

Abbott était le fils de Edwin Abbott (1808–1882), directeur de l'école philologique de Marylebone, et de sa femme Jane Abbott (1806–1882).

Il suit les cours de la City of London School puis du St John's College de l'université de Cambridge, où il reçoit les plus prestigieuses récompenses dans tous les domaines, avant de devenir fellow de son college (Université).

Après avoir obtenu son Master à la King Edward's School à Birmingham, il succède à George Ferris Whidborne Mortimer (1805-1871) comme directeur de la City of London School, en 1865 ; il n'a alors que vingt-six ans.

Il se retire en 1889 et se consacre à l'écriture et aux études théologiques. Les inclinations théologiques libérales du Dr Abbott sont évidentes à la fois dans sa vision pédagogique et ses livres.

Son œuvreModifier

Sa Shakespearian Grammar - 1870 - est une contribution permanente à la philologie anglaise.

En 1885 il publie une biographie de Francis Bacon.

Ses écrits théologiques comprennent trois romans religieux, publiés anonymement :

  • Philochristus - 1878,
  • Onesimus - 1882,
  • Sitanus - 1906.

Des contributions plus importantes sont ses discussions théologiques anonymes :

  • The Kernel and the Husk - 1886,
  • Philomythus - 1891,
  • The Anglican Career of Cardinal Newman - 1892 - un livre
  • un article The Gospels dans la neuvième édition de l'Encyclopædia Britannica, contenant une vision critique qui déchaîne alors une agitation considérable dans le monde théologique anglophone.

Il écrit également :

  • Flatland - 1884
  • St Thomas of Canterbury, his Death and Miracles - 1898,
  • Johannine Vocabulary - 1905,
  • Johannine Grammar - 1906.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :