Edward Alanson

chirurgien anglais

Edward Alanson, né le à Newton-le-Willows dans le Lancashire et mort en 1823 à Wavertree près de Liverpool, est un chirurgien anglais.

Edward Alanson
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Wavertree (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Edward Alanson est né le 23 octobre 1747 à Newton-le-Willows dans le Lancashire[1]. Il est le fils de John et de Margaret Alanson[1]. Apprenti de William Pickering, un chirurgien de Liverpool Infirmary (en) en 1763[1], il vit dans sa famille pendant cinq ans[2]. En 1768 il se rend à Londres[1], il y suit pendant deux ans les leçons de Hunter[2]. De retour en 1770 à Liverpool, il est nommé la même année chirurgien de l'infirmerie royale, il conserve cette fonction jusqu'en 1794, mais il est contraint d'arrêter en raison de la dégradation de son état de santé[2]. Son nom est lié à une amélioration de la méthode d'amputation des membres, qui permet une meilleure cicatrisation du moignon[3]. Il se retire à Aughton, puis en 1808 à Wavertree, où il continue à exercer la chirurgie jusqu'à sa mort en 1823[2].

PublicationModifier

Edward Alanson est particulièrement connu comme auteur d'un procédé pour pratiquer l'amputation dans la continuité des membres, de manière à éviter la saillie des os[2]. Il propose de transformer le moignon en un cône creux, dont la base répond aux téguments et dont l'os forme le sommet[4].

Ce procédé est décrit dans l'ouvrage intitulé : Practical observations upon amputation and the after treatment, etc. (Londres, 1779 et 1782, in-8) qui a été traduit en français par Lassus sous le titre : Manuel pratique de l'amputation des membres (Paris, 1784, in-12)[2].

  • (en) Practical Observations Upon Amputation, and the After-treatment, London, Joseph Johnson, 1782, Texte intégral.
  • Manuel pratique de l'amputation des membres, Paris, chez Mequignon l'aîné, , 208 p. (lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. a b c et d DeLacy 2004.
  2. a b c d e et f L. Hn. 1886, p. 1119.
  3. (it) « Alanson, Edward », sur treccani.it (consulté le ).
  4. E. Bgd. 1855, p. 384.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Classement par ordre chronologique :

Liens externesModifier