Duwat wad Odak

Duwat Odak Dak

Duwat wad Odak
Titre
Roi des Shilluk
Prédécesseur Odak Ocolo
Successeur Bwoc
Biographie
Père Odak Ocolo

Duwat wad Odak

Duwat wad Odak (ou Duwat, fils de Odak, fils de Dak) est le sixième souverain de la dynastie royale du peuple Shilluk, une ethnie africaine du Soudan du Sud. La lignée fut fondée par son arrière-grand-père, le héros culturel Nyikang. Le roi Duwat règna entre 1635 et 1650 (dates approximatives).

Ce personnage ne doit pas être confondu avec le roi Duwat, demi-frère de Nyikang et successeur du légendaire roi Okwa.

RègneModifier

Le roi Duwat accéda au trône lors d'une période trouble. Vers la fin du règne de son père Odak Ocolo, le pays des Shilluk fut envahi par des troupes ennemies venues du nord depuis le Sultanat de Sennar (d'autres narrateurs prétendent qu'il s'agit de guerriers Dinka). L'armée de Odak Ocolo essuya trois assauts meurtriers qui décimèrent les troupes. En dernier recours, Odak décida de mobiliser les princes royaux dont Pyem, son préféré, alors qu'il était contraire à la tradition d'envoyer les nyireth (princes) à la guerre. Tous les fils d'Odak furent tués, à l'exception de Duwat qui était resté plus en retrait. Fou de colère, le roi Odak jeta les lances de Nyikang (d'importants symboles royaux) dans le Nil Blanc et abandonna le pouvoir. Odak ne jugea pas Duwat digne de la royauté et essaya de le dissuader de régner mais le prince Duwat accéda tout de même au trône. Une fois intronisé, Duwat écarta tous les descendants des princes tués du droit de succession. Il les écarta du clan royal, le Kwa reth et les réduisit au rang de Ororo, les « fils d'une foule de fillettes »[1].

BibliographieModifier

  • (en) David Graeber, « The divine kingship of the Shilluk », HAU: Journal of Ethnographic Theory, vol. 1,‎ (lire en ligne)
  • (de) Wilhelm Hofmayr, Die Schilluk : Geschichte, Religion und Leben eines Niloten-Stammes, Sankt Gabriel, Mödling bei Wien, Anthropos (revue), , 521 p.
  • (en) Burkhard Schnepel, « Shilluk Kingship. Power Struggles and the Question of Succession », Anthropos, vol. 85,‎ , p. 105-124 (JSTOR 40462118)
  • (en) Diedrich Westermann, The Shilluk People, Their Language and Folklore, Berlin, , 312 p.

RéférencesModifier

  1. Schnepel 1990, p. 108