Domitilla la Jeune

Flavia Domitilla la Jeune (en latin Flavia Domitilla Minor), souvent appelée tout simplement Domitilla, née vers 45, morte avant 69, est la fille du futur empereur romain Vespasien et de Domitilla l'Aînée.

Denarius frappé en l'honneur de Domitilla à titre posthume par son frère Domitien

BiographieModifier

Elle était ainsi la sœur des futurs empereurs Titus et Domitien. À 15 ans, elle fut mariée à un général de rang élevé au service de son père, qui, selon Brian W. Jones, pourrait être Quintus Petillius Cerialis[1]. Le couple eut une fille, qui porta elle aussi le nom de Flavia Domitilla, et qui fut l'épouse de Titus Flavius Clemens et la mère de sept enfants[2], parmi lesquels leur oncle Domitien en destina deux à être ses successeurs[3].

Elle mourut avant même l'accession de son père à l'empire.[4] Sous Domitien sa mémoire (à moins que ce soit celle de sa mère) reçut de nombreux honneurs, parmi lesquels l'attribution à titre posthume du titre d'Augusta[5] ainsi que l'apothéose (rangée parmi les dieux elle était à présent qualifiée de diva)[6]. En outre, à Ferentium, un temple lui fut consacré[7].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Brian Jones, The Emperor Domitian, 1993, Routledge, Londres, p. 47.
  2. ILS, 1839.
  3. Suétone, Vie de Domitien, XV (1)].
  4. Suétone, Vie de Vespasien, III
  5. CIL 06, 40452 = CIL 6, 31287.
  6. CIL 5, 2829 = D 06692
  7. AE 1962, 272 = AE 1963, 00083. Au sujet des honneurs posthumes on comparera avec Paul Veyne: Les honneurs posthumes de Flavia Domitilla et les dédicaces grecques et latines. In: Latomus. Vol. 21, 1962, pp. 49–98. Que les honneurs aient été attribués à la mère de Domitilla, c'est ce que soutient Helmut Castritius dans « Die flavische Familie. Frauen von Vespasian, Titus und Domitian », dans Die Kaiserinnen Roms. Von Livia bis Theodora paru sous la direction de Hildegard Temporini-Gräfin Vitzthum. C. H. Beck, Munich 2002, (ISBN 3-406-49513-3), S. 171–173.

BibliographieModifier

  • Christian Settipani, Continuité gentilice et Continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Linacre College, Oxford University, coll. « Prosopographica & Genealogica », , 597 p. (ISBN 1-900934-02-7)