Ouvrir le menu principal

Dominick Argento

compositeur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argento.
Dominick Argento
20160403DominickArgentoByKingElder.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Genre artistique
Distinctions

Dominick Argento (né le à York en Pennsylvanie et mort le à Minneapolis (Minnesota)[1]) est un compositeur américain d'opéras, de cycles de mélodies, d'œuvres chorales et de compositions pour orchestre.

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Fils d'immigrants italiens, Dominick Argento étudie au Peabody Institute, à l'Eastman School of Music, ainsi que brièvement en Italie.

Il obtient un baccalauréat (1951) et une maîtrise (1953) de Peabody, où parmi ses professeurs se comptent Nicolas Nabokov, Henry Cowell et Hugo Weisgall. Pendant son séjour là-bas, il est brièvement directeur musical de la société Hilltop Musical, créée par Weisgall comme une sorte de réponse au Festival d'Aldeburgh, fondée par Benjamin Britten - un lieu réservé aux compositeurs locaux (notamment Weisgall) pour présenter de nouvelles œuvres. Cette expérience donne à Dominick Argento une large visibilité et une expérience dans le monde du nouvel opéra. Le metteur en scène de Hilltop est alors l’écrivain John Olon-Scrymgeour, avec lequel Dominick Argento collaborera plus tard pour la création de nombreux opéras. Au cours de cette période, il séjourne également une année à Florence dans le cadre d’une bourse de la Commission Fulbright entre les États-Unis et l’Italie. Il qualifiera cette expérience de « transformation de vie » ; là-bas, il a étudié brièvement avec Luigi Dallapiccola.

Dominick Argento poursuit ses études supérieures et obtiendra son doctorat de l'Eastman School of Music, où il étudie avec Alan Hovhaness, Bernard Rogers et Howard Hanson. Après avoir obtenu son diplôme, il reçoit une bourse Guggenheim pour étudier et travailler pendant une autre année à Florence, établissant ainsi une habitude chez lui de passer de longues périodes de temps dans cette ville.

Il reçoit en 1975 le prix Pulitzer pour son cycle de mélodies intitulé From the Diary of Virginia Woolf.

ŒuvresModifier

OpérasModifier

  • 1954 : Sicilian Limes
  • 1957 : The Boor
  • 1958-1960 : Colonel Jonathan the Saint
  • 1964 : The Masque of Angels
  • 1962 : Christopher Sly, d'après un passage de la pièce La Mégère apprivoisée de Shakespeare
  • 1967 : The Shoemaker’s Holiday, d'après une pièce de Thomas Dekker
  • 1971 : Postcard form Morocco
  • 1976 : The Voyage of Edgar Allan Poe
  • 1977 : Miss Havisham’s Fire, cet opéra connaît deux versions révisées sous le titre Miss Havisham’s Wedding Night (1981 et 1995)
  • 1984 : Casanova’s Homecoming
  • 1987 : The Aspern Papers, d'après la nouvelle Les Papiers d'Aspern d'Henry James
  • 1993 ; The Dream of Valentino

Cycle de mélodiesModifier

Œuvres choralesModifier

  • 1963 : The Masque of Angels
  • 1968 : The Revelation of St. John the Divine, sur des extraits de l'Apocalypse
  • 1968 : A Nation of Cowslips, sur des textes de John Keats
  • 1970 : Tria Carmina Pasachalia, cantate de Pâques
  • 1973 : Jonah and the Whale, oratorio
  • 1981 : I Hate and I Love, sur des textes de Catulle
  • 1987 : Te Deum
  • 1989 : A Toccata of Galuppi’s, sur des textes de Robert Browning
  • 1994 : Spirituals and Swedish Chorales
  • 1996 : Walden Pond: Nocturnes and Barcarolles, sur des textes de Henry David Thoreau
  • 2003 : Dover Beach Revisited, d'après le poème Dover Beach de Matthew Arnold
  • 2004 : Four Seascapes, sur des textes de Herman Melville, Mark Twain, Henry James et Thornton Wilder
  • 2007 : Apollo in Cambridge
  • 2008 : Evensong: Of Love and Angels
  • 2014 : Seasons

Œuvres pour orchestreModifier

  • 1954 : Divertimento
  • 1956 : The Resurrection of Don Juan, suite pour orchestre
  • 1964 : Royal Invitation (Homage to the Queen of Tonga), suite pour orchestre
  • 1965 : Variations pour orchstre (The Mask of Night)
  • 1969 : Bravo Mozart
  • 1972 : A Ring of Time
  • 1977 : In Praise of Music
  • 1982 : Fire Variations
  • 1985 : Capriccio Rossini in Paris
  • 1985 : Le Tombeau d’Edgar Poe, suite pour orchestre tirée de l'opéra The Voyage of Edgar Allan Poe
  • 1994 : Valentino Dances, suite pour orchestre tirée de l'opéra The Dream of Valentino

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier