Discussion:Meteor (brasserie)

Dernier commentaire : il y a 10 ans par Phso2 dans le sujet (Sources)
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons

Ajout d'informations

modifier

Bonjour,


je souhaiterai ajouter des informations sur cette page, mais le modérateur Kyah117 me le refuse, invoquant le principe de neutralité.

VOici les changements que je souhaite modifier:

==Dates clefs : ==
Une histoire qui dure depuis près de 4 siècles…
*1640 : Origines de la Brasserie : installation d’une brasserie à but commercial à Hochfelden.
*1844 : Alliance de la famille Metzger par mariage à la famille Haag (brasseurs à Ingwiller), la brasserie est renommée « Metzger Haag »
*1925 : La Brasserie est rebaptisée Meteor
*1927 : Création de la Meteor Pils, produit phare de la gamme Meteor.
*1975 : Arrivée de Michel Haag à la présidence, le président actuel.

==Chiffres clefs : ==
Le plus grand des petits et le plus petit des grands brasseurs.  Dans un marché dominé par les grands groupes, Michel HAAG, président actuel de la Brasserie Meteor souhaite poursuivre son D.E.F.I : demeurer une entreprise familial indépendante.
*1ère brasserie indépendante d’Alsace et plus ancien site brassicole de France en activité.
*Entreprise 100 % familiale depuis 7 générations.
*Fabrication 100 % Alsacienne.
*200 salariés.
*Production : 500 000 HL environ.
*Répartition des volumes :
**CHR : 35 % du volume  dont 95 % à la pression.
**GMS : 60 % du volume dont 10 % en bouteilles consignées.
**Export : 5 % du volume principalement au Royaume-Uni, en Suisse, en Italie, aux Etats-Unis.
*1 filiale de distribution Meteor Distribution Boissons et 2 dépôts dans le 88 et le 68.
*4500 clients CHR répartis sur toute la France.
*Présence dans 90 % des magasins du quart Nord-Est de la France (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardennes).
*Chiffre d’affaires consolidé (2012) : 40  millions d’€uros.

==La fabrication de la bière chez Meteor : ==

Chaque bière Meteor est unique et conçue selon un processus maitrisé qui respecte 3 étapes principales de fabrication : 
*'''Le brassage''' : Un brassin est constitué de malt d’orge concassé en farine, mélangé avec de l’eau et chauffé dans des chaudières en cuivre. Le moût ainsi produit est ensuite filtré et additionné de houblon.
*'''La fermentation ''': Le moût est additionné avec de la levure dans des cuves réfrigérées : les sucres se transforment en alcool et gaz carbonique, le moût devient bière.
*'''La garde ''': Le temps de sa maturation, la bière est placée dans une cave de garde, à l’abri de la lumière et à basse température. Cette période de repos lui permet de trouver son équilibre, sa finesse et révélera sa personnalité. 

==Les innovations : ==
*Les innovations techniques :

La Brasserie Meteor s’attache à être toujours à la pointe de l’innovation en réinvestissant environ 10 % de son CA.
Des moyens techniques modernes pour garantir productivité, qualité et maitrise des coûts, grâce à une politique d’investissement régulier dans l’outil de production (10 Millions d’€uros investis entre 2011 et 2013).
**ligne de soutirage fûts consignés d’une capacité de 300 fûts/ heure (2013).
**1 ligne de soutirage de mini fûts 5 L semi-automatisée permettant la fabrication en salle blanche de plus de 600 fûts/ heure (2011).
**8 tanks out door de fermentation maturation d’une capacité unitaire de 3000 HL (2012).

*Les innovations produits :

La Brasserie Meteor innove et créer des nouveaux produits pour répondre aux besoins du marché.

**1927 : Invention de la Meteor Pils, bière réalisée à partir de houblons tchèques (Saaz) et Alsacienne (Strisselspalt).
**1992 : Création de la Mortimer, bière au malt à whisky. Arrêtée en ….
**2003 : Lancement de la Pravda (Bière à la vodka) et de la Ska (Bière au cola et au bourbon).
**2008 : Création de la Muse, bière aromatisée à la cerise.
**2013 : Lancement de la Wendelinus Rossa (Bière d’Abbaye aux fruits rouges), Wendelinus Tenebris (Bière d’Abbaye Brune) et de la Wendelinus Tenebris (Bière d’Abbaye forte).

==Les produits : ==
La Brasserie Meteor dispose de 9 marques-produits.
Meteor Lager 5% Alc./vol
Meteor Grand Malt 6,1 % Alc./vol.
Meteor Pils 5% Alc./vol.
Muse 2,5 % Alc./vol
Blanche de Meteor 5 % Alc./vol.
Meteor Bière de Printemps 5,5 % Alc./vol
Meteor Bière de Noël 5,8 % Alc./vol
Wendelinus 6,8 % Alc./vol
Wendelinus Rossa 6 % Alc./vol
Wendelinus Intensia 9% Alc./vol
Wendelinus Tenebris 6 % Alc./vol
Ackerland 6,1 % Alc./vol
Meteor sans alcool <1% Alc./vol

==La Brasserie Meteor défend le consigné :==
Spécificité de l’Est de la France, la bouteille en verre consignée est utilisée en Alsace depuis longtemps à la fois pour la bière, le vin et l’eau.
Le verre consigné est plus économique (le client ne paie que le contenu) et plus écologique (consommation d’énergie, d’eau et émission de gaz à effet de serre réduits).
*Le consigné c’est environ 20% moins cher que le même produit en verre non consigné.*
*Le consigné permet de réduire de 79 % les émissions de gaz à effet de serre que le même produit en verre non consigné.*
*Un taux de retour par le consommateur de 95 %.*
*La bouteille est réutilisée en moyenne 20 fois.*

Source : Communiqué de presse du 24 Juin 2009 – Les conclusions du bilan environnemental verre perdu/ verre consigné en Alsace.

Y-a-t-il quelqu'un de neutre pour comprendre ma démarche et ajouter les informations qui lui semblent correspondre aux critères Wikipédia?

Merci beaucoup

Quelques remarques :
  • vous n'avez pas cherché à corriger le style publicitaire (tournures du genre « une histoire qui dure depuis près de 4 siècles… » qui ressemble plus à un slogan qu'à une phrase d'encyclopédie). Idem pour « innove et crée des nouveaux produits pour répondre aux besoins du marché. » : la tournure implique que ce serait vachement bien de mettre plein d'arômes dans la bière pour en vendre plus, or l'opinion inverse est tout aussi valable.
  • la section sur la fabrication est inutile, il s'agit de la description standard de la production de bière. En plus il n'y est pas fait mention des adjuvants utilisés par la brasserie (maïs, caramel colorant, antioxydant, arômes etc)... pourquoi? quelque chose me dit que ça cadrerait mal avec le ton « tradition - authenticité - qualité » du discours, on en revient au problème du style publicitaire
  • par contre des tournures du genre : « la brasserie met en avant dans sa communication son indépendance vis-à-vis des grands groupes etc » me parait à la fois assez neutre et informatif (ou « revendique d'être la brasserie qui etc »)
  • la mention des ingrédients utilisés serait la bienvenue (ils figurent généralement sur les étiquettes, mais pas sur le site)--Phso2 (discuter) 5 septembre 2013 à 00:04 (CEST)Répondre
Je vous remercie pour votre avis.
Si je supprime les tournures publicitaires indiquées, la section sur la fabrication, je peux publier mon texte?
Merci à vous
Cordialement
Les phrases citées sont des exemples mais ne sont pas les seules. Il faut que le lecteur n'ait pas la pénible impression de lire une brochure publicitaire ou une plaquette destinée à vanter la gestion de l'entreprise (es titres en « xx-clefs » font plus marketing qu'encyclopédique entre autres). Mais rien ne vous empêche de proposer une nouvelle version, suffisamment neutre.--Phso2 (discuter) 9 septembre 2013 à 22:41 (CEST)Répondre

(Sources)

modifier

Bonjour,

Il y a 4 sources + le lien vers le site internet de la brasserie. Peut-on enlever la mention "cet article ne contient pas suffisament de sources'? Si non, combien de sources dois-je ajouter? Cordialement.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Brasseriem (discuter)

Remarques sur vos derniers ajouts : « dernière brasserie alsacienne indépendante » est manifestement une exagération (les microbrasseries alsaciennes sont des brasseries alsaciennes indépendantes). Donc soit il faut garder « plus grande brasserie » ou « dernière grande brasserie », soit il faut préciser que c'est une affirmation exagérée. « Antioxygène » est bien le terme utilisé sur l'étiquette. Le site ne fait pas mention de la version non pasteurisée (et ne comporte pas de rubriques sur les différentes versions de la wendelinus) : on veut bien vous croire, mais si le producteur ne présente pas correctement ses produits on ne peut pas en vouloir au public de s'y perdre. Sinon, pour les sources, pas d'opposition de ma part pour enlever le bandeau.--Phso2 (discuter) 15 octobre 2013 à 14:48 (CEST) (PS le logo n'étant pas libre de droits, il va mécaniquement être supprimé sur commons)Répondre
Revenir à la page « Meteor (brasserie) ».