Ouvrir le menu principal
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Sommaire

Nouveau planModifier

Le plan actuel est mal organisé, incomplet, et n'est pas vraiment équilibré (voir la section histoire qui en prend une bonne partie). Feldo (d · c · b) en propose un nouveau en attendant le transfert de la majeure partie de l'histoire de la géographie dans un ou plusieurs articles plus appropriés :

plan actuel proposition
  • 1 Principales branches
  • 2 Histoire
    • 2.1 L'Antiquité
    • 2.2 Le Moyen Âge
    • 2.3 La Renaissance
    • 2.4 XVIIIe et XIXe siècles
    • 2.5 Période contemporaine
    • 2.6 La Nouvelle Géographie
    • 2.7 La géographie comportementale
    • 2.8 La géographie radicale
  • 3 Outils
    • 4 Notes et références
  • 5 Voir aussi
    • 5.1 Articles connexes
      • 5.1.1 Listes
      • 5.1.2 Articles
    • 5.2 Bibliographie
      • 5.2.1 Dictionnaires
      • 5.2.2 Histoire
      • 5.2.3 Epistémologie
    • 5.3 Liens externes
  • 1 Introduction
  • 2 Branches de la géographie
    • 2.1 Géographie physique
    • 2.2 Géographie humaine
    • 2.3 Géographie environnementale
    • 2.4 Géographie mathématique
    • 2.5 Géographie régionale
    • 2.6 Champs relatifs
  • 3 Techniques géographiques
    • 3.1 Cartographie
    • 3.2 Systèmes d'information géographique
    • 3.3 Télédétection
    • 3.4 Méthodes de géographie quantitative
    • 3.5 Méthodes de géographie qualitative
  • 4 Histoire de la géographie
    • 4.1 L'Antiquité
    • 4.2 Le Moyen Âge
    • 4.3 La Renaissance
    • 4.4 XVIIIe et XIXe siècles
    • 4.5 Période contemporaine
    • 4.6 La Nouvelle Géographie
    • 4.7 La géographie comportementale
    • 4.8 La géographie radicale
  • 5 Géographes célèbres
  • 6 Institutions et sociétés géographiques
  • 7 Publications
  • 8 Notes et références
  • 9 Voir aussi
    • 9.1 Articles connexes
      • 9.1.1 Listes
      • 9.1.2 Articles
    • 9.2 Bibliographie
      • 9.2.1 Dictionnaires
      • 9.2.2 Histoire
      • 9.2.3 Epistémologie
    • 9.3 Liens externes

Pour information, voici le plan de l'article :

en anglais (C)
  • 1 Introduction
  • 2 Branches of geography
    • 2.1 Physical geography
    • 2.2 Human geography
    • 2.3 Environmental geography
    • 2.4 Geomatics
    • 2.5 Regional geography
    • 2.6 Related fields
  • 3 Geographical techniques
    • 3.1 Cartography
    • 3.2 Geographic information systems
    • 3.3 Remote sensing
    • 3.4 Geographic quantitative methods
    • 3.5 Geographic qualitative methods
  • 4 History of geography
  • 5 Notable geographers
  • 6 Geographical institutions and societies
  • 7 Publications
  • 8 See also
  • 9 Notes and references
  • 10 External links

Erreur étymologiqueModifier

La première phrase de l'article était (avant modifications) "La géographie est l'étude de la surface de la Terre." Or, étymologiquement parlant, la géographie est l'étude de la Terre.
Et que fait-on de la géomorphologie? De la podologie ? De l'océanographie ? Ce ne sont pas des disciplines liées à la géographie qui se bornent à étudier la surface de la terre, que je sache.
Non, décidément, ce n'est pas la définition stricte de la Géographie.

De plus, je suggère une refonte complète de l'introduction du fait de sa longueur et de sa mise en forme quelque peu confuse.

Un étudiant en géographie de l'université d'Orléans 194.167.30.129 (d) 25 janvier 2010 à 15:38 (CET)

Géographie féminine ?Modifier

À l'Université de Montréal, une nouvelle professeure se spécialise, en plus de la géographie culturelle et de la géographie de l'Amérique latine, en Géographie féminine. Je n'ai pas ajouté le lien en rouge, mais quelqu'un s'y connaît-il tout de même un peu pour créer une ébauche sur ce thème ?

O_livier

Géographie et la jeunesseModifier

La géographie, comme la démographie, a peu investi la question des jeunes, en particulier dans leurs différenciations à l'échelle mondiale. Les concepts sont flous et difficilement transposables d'une partie du monde à l'autre et les limites vagues. Rien qu'en s'en tenant aux 15-24 ans et aux indicateurs démographiques. /Aramram/

Ebauche et vision franco-françaiseModifier

Je ne comprends pas pourquoi la page française sur la géographie est réduite à peau de chagrin par rapport à celle en Anglais ? N edevrait-on pas intégrer les connaissances de tous pour aboutir à une véritable encyclopédie ? Christophe Boyer, Médecin, Paris

On devrait. On devra. La seule raison de la faiblesse de la page est que personne n'a encore fait le travail de traduire totalement la page anglaise, ou d'en rédiger une du même niveau. Chacun est bienvenu à la compléter. Je viens d'en faire un peu. Didup 6 jul 2003 à 13:40 (CEST)
Il faut bien comprendre que la Géographie est une science "jeune" (universitairement parlant s'entend). La géographie française n'a pas évoluée de la même façon que la géographie anglo-saxonne (ou allemande, ou russe ou américaine). Il serait dommage de ne faire que traduire l'article anglais, parce que cela ne traduirait pas la pensée géographique française... mais il serait tout aussi dommageable de ne pas le faire, car ce serait là la meilleure façon de s'imprégner de la pensée géographique anglaise (ou russe, ou allemande...). Fait acquis que chacune de ces "géographies" sont issues des cultures des géographes qui la "crée" et qui l'invente... Un article encyclopédique sur la géographie sera -devra être- indubitablement épistémologique et méthodologique et devra mettre en perspective la prospective géographique actuelle.Dnrodolphe 26 juin 2004 à 1:44 (CEST)

Bonjour à tous. Je suis d'accord avec les avis précédents qui regréttent la frugalité du menu géographie. traduire la page en anglais est une idée parmi d'autres. Mais la tradition française en matière de g"ographie devrait permettre de céer un article à partir de savoir francophone. Nicolas AUBOIN

Suite à ces lectures devrait-on reconsidérer l'article géographie en donnant une vision plus générale et de créer ensuite des articles "nationaux" ? Alpinement vôtre, Noa 10 avril 2007 à 16:43 (CEST)

L'approche Article général puis spécificités frangaise est intéressante. La géographie comme science a une histoire multi-nationale. L'école françase de géographie s'est nourrie de toutes ces influences. Son organisation et ses résultats peuvet être décrits. L'article anglophone doit s'appuyer sur la trés puissante National Geographic Society. Nicolas AUBOIN Nauboin

"Découvertes"Modifier

Comment peut on faire un historique de la géographie sans parler d'Henry le Navigateur?

Cependant qu'avant que de parler d'Henry le Navigateur, il faudra parler de bien d'autre... Toutefois, il vrai qu'il serait effectivement dommage de l'oublier.Dnrodolphe 26 juin 2004 à 1:37 (CEST)

LiensModifier

Salut pour compléter l'article, je vous conseille: - la revue de presse universitaire très variée : "www.cybergeo.presse.fr" (première page en anglais mais on peut cliquer sur le drapeau français) - un site sur l'environnement (beaucoup d'infos et de photos) : "www.notre-planete.info" Samuel

Lien externe mortModifier

Bonjour,

Pendant plusieurs vérifications automatiques, un lien était indisponible. Merci de vérifier si il est bien indisponible et de le remplacer par une version archivée par Internet Archive si c'est le cas. Vous pouvez avoir plus d'informations sur la manière de faire ceci ici. Les erreurs rapportées sont :

Eskimbot 31 janvier 2006 à 04:04 (CET)

Lien externe mortModifier

Bonjour,

Pendant plusieurs vérifications automatiques, un lien était indisponible. Merci de vérifier si il est bien indisponible et de le remplacer par une version archivée par Internet Archive si c'est le cas. Vous pouvez avoir plus d'informations sur la manière de faire ceci ici. Les erreurs rapportées sont :

Eskimbot 31 janvier 2006 à 04:04 (CET)

Lien externe mortModifier

Bonjour,

Pendant plusieurs vérifications automatiques, un lien était indisponible. Merci de vérifier si il est bien indisponible et de le remplacer par une version archivée par Internet Archive si c'est le cas. Vous pouvez avoir plus d'informations sur la manière de faire ceci ici. Les erreurs rapportées sont :

Eskimbot 31 janvier 2006 à 04:04 (CET)

pas que des causes/conséquences !Modifier

Bonjour, une remarque très importante

" La géographie s'applique donc à déterminer : les causes, aussi bien naturelles qu'humaines ; et lorsqu'ils observent des différences, leurs conséquences."

causes/conséquences... c'est intéressant et certains géographes s'y attèlent... mais c'est loin d'être la principale tâche de la géographie comme le laisse supposer la formulation !!

Or, le raisonnement systémique en Géographie est également très important depuis plusieurs dizaines d'années. (cf. thèse d'Aurillac sur le Languedoc, etc...) De plus "expliquer des phénomènes" n'est pas forcément recherche de causes/conséquences. Enfin, quel est le rôle que joue l'espace ? = est-ce lui qu'on explique ? lui qui est expliqué ? etc.... La compréhension des processus, dynamiques, mécanismes... est également très importante et ne se résume absolument pas sous le terme cause/conséquences.

Cette phrase contraste avec la référence juste à suivre, très bonne au "L&L". Serait-il possible de changer cette phrase, propre à induire en erreur les wikinautes ?

La géographie se questionne sur les phénomènes spatiaux : décrire, localiser, expliquer les processus, les dynamiques, évaluer les risques,... ses outils méthodologiques sont multiples. (donner un bouquin d'épistémo en référence). voilà, quelque chose comme ça me paraîtrait plus correct.

à bientôt ! Marina

humaine vs. naturelleModifier

Je lit dans l'intro: "Aujourd'hui, la géographie est une science sociale, comme la sociologie ou l'économie.", et plus loin, on me parle de géographie physique, qui n'est certainement pas une science sociale. A titre personnel, je considère que la géographie physique se répartit entre différentes disciplines scientifiques (géologie, climatologie, pédologie etc.), et que c'est abusif de classer ces disciplines dans la géographie. Ce n'est pas un troll, et je ne cherche a convaincre personne, pas la peine de me sauter dessus :-). Quoi qu'il en soit, l'article devrait etre éclairci.
~Jide~ 18 juin 2007 à 18:41 (CEST)

Bonjour,

Je suis d'accord sur le fait que cette classification est arbitraire et devrait être nuancée sinon revue. Elle correspond sans doute à la perception de l'école française de géographie, mais elle n'est certainement pas partagée par tous les pays, pas même les pays francophones. En Suisse et en Belgique, la géographie est en Faculté des Sciences, et les contenus sont bien différents. Dans mon université, le département des sciences géographiques est en Faculté des Sciences et le programme de cours (3+2) comporte les matières de mathématiques, physique, chimie, biologie, géologie, informatique, au même titre que les autres disciplines de la faculté (voire plus développé en mathématiques, physique ou informatique selon les unités et les cursus). Le département de sciences géographiques regroupe trois unités : géomatique, géographie physique et géologie du Quaternaire, et géographie sociale et économique. La géomatique couvre les disciplines de géodésie, topographie, photogrammétrie, cartographie mathématique et générale, systèmes de positionnement par satellites, télédétection, analyse spatiale, bases de données spatiales et systèmes d'information géographique. Cette unité a notamment en charge la formation des géomètres-experts de niveau universitaire et elle entretient des rapports privilégiés avec la faculté des sciences appliquées. La géographie physique regroupe la climatologie, l'hydrographie et la géomorphologie pluviatile, la géologie du Quaternaire et la géomorphologie. Cette unité entretient bien sûr d'étroits contacts avec le département de géologie (même faculté) et celui de géologie de l'ingénieur (faculté des sciences appliquées). La troisième unité couvre la géographie économique et la géographie sociale, et sa principale orientation est dans le domaine de l'aménagement du territoire (discipline interfacultaire entre la faculté des sciences et la faculté des sciences appliquées), tout en entretenant des rapports étroits avec la faculté de sciences économiques. Les quelques cours de sciences sociales du cursus sont des cours à option dédiés aux étudiants inscrits dans la filière de géographie économique et sociale. Il est un peu désolant de constater le réductionisme de l'épistémologie de la géographie française, alors que la spécificité de cette discipline est d'abord l'espace, la surface de la Terre. Ceci explique la non équivalence des diplômes entre les pays, malgré les initiatives européennes. J'espère que l'encyclopédie "francophone" tiendra compte de ces différences. JP (Liège, Belgique)

classification bancale...Modifier

Chers camarades géographes, Je viens de découvrir le gros boulot que vous avez commencé sur Wikipédia... Le travail m'a l'air colossal mais plus je lis et relis la proposition de classement des sous branches de cette discipline, plus je me demande si celle ci est pertinente. Je m'explique, quand on prend par exemple la géo environnementale, on ne peut pas clairement la classer en géo physique car elle intègre des enjeux sociaux colossaux...voire s'intéresse autant aux représentations et aux pratiques spatiales que les promoteurs d'une géo sociale ... De plus, un consensus semble de plus en plus mur pour dire que si la géographie est une science sociale, elle est une discipline d'interface : donc la distinction humaine/physique devient caduque car l'un nourrit l'autre. Et les méthodologies souvent se rejoignent aussi de plus en plus. Pourquoi ne pas faire une approche transversale par une entrée historique ? Présenter l'évolution des objets et techniques de la géographie, les courants de pensées autant que les différentes écoles... ça permettrait de s'en sortir avec quelques mots clés que les uns et les autres pourront approfondir à loisir dans des articles spécifiques ? qu'en pensez vous ?

amitiés socio-spatiales,

--Lepeltier.ludovic (d) 31 janvier 2010 à 04:08 (CET)

Certes, il y a bien des liens très nombreux entre la géographie physique est humaine et sociale, mais de grâce, la géographie n'est pas uniquement une science sociale. L'océanographie, branche de la géographie, est-elle une science sociale ? Pas vraiment. L'homme ne peuplant pas encore la totalité de la terre, que ce soit en surface ou bien en profondeur, la géographie ne peut pas être assimilée comme une science sociale.
Différentes approches ont été explicités arbitrairement par les géographes dans le but principal de simplifier l'approche globale. Le cloisonnement en géographie est très poreux, mais certains extrêmes sont tellement éloignés du point de vue de leur influence qu'elle pourrait devenir négligeable si la géographie ne se résumerait pas par sa propre étymologie. Bref, les branches de la géographie sont plus des thématiques que des catégories fermées. cette approche est donc forcément transversale.
Quant à la géographie historique, elle est aussi marquée par des apparitions d'autres thématiques qui sont aujourd'hui considérées comme des branches. Cela n'est donc pas plus pratique que l'approche actuelle.
Je suis d'accord quant à la complexité de l'article sur la géographie. Toutefois, cette complexité est l'essence même de cette discipline. Celle-ci transparaît donc naturellement sur Wikipédia, et ce n'est pas forcément une preuve de désorganisation.
Cordialement,
Feldo (d) 31 janvier 2010 à 23:12 (CET)
La géographie s'est objectivement recentrée ces dernières années et a opéré plusieurs mues théoriques qui ont quand même abandonné ce face à face un peu délétère entre le physique et l'humain. Là où je suis étonné de ta réponse, c'est que tu cites une discipline qui à ma connaissance n'a que peu de liens avec la géographie : l'océanographie (ou alors au même titre que la géologie ou l'écologie, c'est à dire si tu remontes à notre bon vieux Vidal de la Blache)... D'ailleurs, l'article Wikipédia "Océanographie" est plutot explicite à ce sujet (aucune mention de géographie) même si je reconnais d'emblée qu'il peut être faillible.
Augustin Berque parle de la géographie comme l'étude de l'écoumène, c'est à dire précisément l'ensemble de la surface terrestre habitée durablement par l'homme. Cette approche est restrictive mais dit l'essentiel : la géographie se place désormais comme la science de l'habiter humain ; et les dimensions humaines et "naturelles" de l'espace physique ou relationnel en sont ainsi redéployées.
L'approche historique a justement cet intérêt de présenter les écoles dans leur apparition puis disparition, de cerner les lignages, de ne pas vouloir trop cloisonner, figer ce qui par nature est impossible à faire. Je ne prétends bien évidemment pas avoir une solution clé en main mais je voulais par mon message provoquer le débat, ce qui est fait. Je crois que procéder tel que tu le suggères c'est abdiquer devant la complexité en voulant la simplifier ; au contraire, affrontons-la et explicitons là :). Amicalement, --Lepeltier.ludovic (d) 1 février 2010 à 22:43 (CET)


Je viens de lire une erreur énorme dans le classement des courants géographiques, où on classe Yves Lacoste dans la catégorie "géographie humaine" et en plus en successeur de Roger Brunet. La géopolitique est plutôt à classer dans la géographie physique, même si les géographes contemporains serait plutôt contre cette division humaine/sociale. Je tiens à faire remarquer que Brunet et Lacoste avait des points de vues très différents sur la géographie et qu'apparemment ils n'y allait pas de main morte pour se critiquer en se répondant l'un l'autre à travers des travaux. Je pense que si un de mes professeurs lisait ce passage il s'arracherait quelques cheveux ... Je rajoute aussi que cette division est très française puisque dans les facultés allemandes, la géographie est liée aux sciences naturelles (sciences de la Terre) et donc intégré aux facultés de biologie et non pas facultés de sciences humaines comme en France. D'ailleurs, une interview de Roger Brunet donne déjà l'ambiance : pour lui la "géographie physique n'existe pas" : http://jfpicard.free.fr/Brunet.html ça laisse à méditer...

Une étudiante en géographie de Bordeaux III

je suis d'accord avec toi. D'où l'intérêt d'une approche historique ; où en tout cas qui réussisse à retranscrire l'ensemble des courants disciplinaires, en étant moins franco-centrés aussi oui :) --Lepeltier.ludovic (d) 20 février 2010 à 18:10 (CET)

Quel ramassis d'incohérence et de propos peu nuancés. Je rappelle que le regard géographique est (d'après Guillaume (1986), "Le savoir penser, l'espace - Y. Lacoste") :

1. spatial 2. systémique 3. plurisclaire 4. dynamique et... 5. last but not least : anthropocentré

Enfin, je rappellerai que la géographie n'est pas que française. Merci donc aux collègues de l'Hexagone (ou plutôt à certains collègues de l'Hexagone... pour ne pas faire d'amalgame) d'ouvrir leurs yeux et leurs oreilles, de se cultiver un peu, d'attendre d'avoir un peu de maturité dans la discipline (petits étudiants bien ambitieux (prétentieux ?) de définir la géographie en crise identitaire depuis tant d'années). Feldo : depuis quand l'océanographie est une branche de la géographie ? Pour votre culture personnelle, allez voir les travaux de Cailleux A. (1973) "Sur le schéma de la géographie de P. Dagenais", Cahiers de Géographie du Québec, n°42, pp. 489-492. Ou encore les travaux de Pena et Sanguin (1986). Raoul N. P.S. : Pourquoi avoir modifié la version de 2009 qui commençait à devenir cohérente? La version actuelle est vraiment décevante.

Les problèmes epistémologiquesModifier

Bonjour, j'ai l'impression de voir une limite au système Wikipedia, étant étudiant en Géographie je n'arrive pas à accepter cette définition dès lors qu'une de ses phrases prétend que la Géographie est subordonnée à l'Histoire, pour un historien c'est sûrement envisageable, peut-être même défendable mais pour un géographe c'est exactement l'inverse, par l'étude des lieux et des espaces occupés par l'espèce humaine elle porte les autres discipline comme l'Histoire, l'économie où toute discipline impliquant l'humain dans son environnement. C'est un débat dont je n'imagine pas comment trouver une réponse "universelle" mais peut-être que Wikipedia en a le pouvoir?

Matthieu

Phrases incompréhensiblesModifier

J'ai retiré ce passage car il ne veut absolument rien dire : "Cette double vocation en lui-même ne soit pas interrompue, car à travers l'étude des phénomènes de surface qui se produisent à l'interaction avec le soleil et la lune peut être tracée la terre en équateur, les tropiques, les lignes polaires, coordonnées géographiques et la mesure même la taille de la Terre." In Arcadia (d) 1 août 2010 à 16:29 (CEST)

Proposition de léger changement de l'introductionModifier

Il y a un élément qui manque dans le tout premier paragraphe : il n'est pas fait mention du fait que ce n'est qu'avec Strabon que la Géographie n'a plus seulement comme chez les Grecs une visée scientifique, mais aussi politique, voire militaire. Êtes vous d'accords pour le mentionner ? Faut il évoquer quelque part les raisons de ce revirement sous l'empire romain ? Jeremy Sebb►discuter

géographie des autres planètesModifier

Le terme géographie s'applique aussi à toutes les planètes. Personne n'utilise le mot marsographie. Faudrait-il modifier cet article, en élargissant la définition ?--Laurentleap (d) 19 décembre 2012 à 11:17 (CET)

Recyclage de l'article (dont nouveau plan)Modifier

Actuellement, le plan actuel est le résultat d'addition de paragraphes successifs par différents contributeurs au fil du temps et de quelques réorganisations. Le contenu de l'article est le plus souvent non sourcé et parfois contraire à la recommandation sur le style encyclopédique (entre autres règles/recommandation), ce qui suggère le besoin d'entièrement recycler cet article.

Du coup, je vais m'inspirer des différents ouvrages de références sur le domaine afin d'arriver à un plan clair, lisible, équilibré, et respectant la neutralité de point de vue et le besoin internationalisation. Il est aussi possible de s'inspirer de l’article labellisé sur l'économie, même s'il semble avoir mal vieilli par rapport aux pratiques actuelles. Il faudra aussi probablement se servir de l’article pour renvoyer vers des articles plus détaillés afin de ne pas le surcharger.

Je dispose actuellement des Éléments d'épistémologie de la géographie d'Antoine Bailly et Robert Ferras (2014) et de l'Initiation à la recherche en géographie d'Hervé Gumuchian et[Claude Marois. Pour le premier, a deuxième partie de l'ouvrage traite principalement de l'histoire de la géographie, tandis que la première parle de géographie contemporaine. Quant au second, on y trouve par exemple les figures 1.7 (p. 47), 1.8 (p. 48) et 1.9 (p.49) permettent retrouve plusieurs listes de branches et de thèmes de la géographie (d'autres éléments sont présentés). Évidemment, vous pouvez contribuer en signalant ce que proposent d'autres ouvrages de références pour organiser de façon lisible un contenu basé sur des sources fiables.-- Feldo [Discussion constructive] 30 juin 2016 à 01:36 (CEST)

Salut Feldo, je participe également à la clarification de cet article sur les sciences géographiques. J'ai d'abord clarifié en partie l'introduction, j'ai rajouté une partie sur les métiers et j'ai créé 2 sous-parties concernant celle des institutions dans le monde en précisant celles faisant partie du monde francophone et le reste du monde. N'étant pas toutefois d'un cursus de géographie "pur" (plutôt géographie, urbanisme et aménagement) je vais surtout intervenir dans tout ce qui touche à l'aménagement du territoire (géographie humaine) et les sciences de la natures et du paysage. J'essayerai d'améliorer l'article autant que possible mais je pense que ce sera surtout possible en été à cause de mes études qui me prennent trop de temps. Je te souhaite un bon travail. Jejesga06 [Discussion constructive] 15 octobre 2016 à 18:27 (CEST)

Paragraphes à fusionnerModifier

Bonjour. Les paragraphes 1 et 2 : Géographie#Évolution et étendue de la notion de géographie et Géographie#Histoire pourraient être fusionnés. C'est en général en suivant l'historique d'une science, qu'on en distingue les notions et leurs évolutions. --Hoshimoriyo (discuter) 18 novembre 2018 à 17:46 (CET)

Revenir à la page « Géographie ».