Die Tat (quotidien suisse)

Die Tat est un journal suisse publié de 1935 à 1978 par la Migros, d'abord comme hebdomadaire, ensuite comme quotidien du soir et finalement au format tabloïd le matin.

Die Tat 1937.jpg
Gottlieb Duttweiler, le fondateur du journal (7 juillet 1950).

HistoriqueModifier

Il a été créé par le fondateur de Migros, Gottlieb Duttweiler. Alors que l'hebdomadaire était l'organe du parti de l'Alliance des Indépendants, l'Abendzeitung développe une réputation internationale, y compris son supplément littéraire sous la direction de Max Rychner (de) et Erwin Jaeckle (de). Walter Biel a été rédacteur en chef de 1971 à 1977.

Le déclin de la presse politique dans les années 1970, en relation avec le déclin d'annonces en raison de sa proximité à la Migros, a mené en à la fin du journal du soir (Abendzeitung). Le président d'alors de la Migros, Pierre Arnold, a essayé de le convertir en tabloïd. Mais son nouveau style pointu l'a conduit après seize mois à licencier le rédacteur en chef Roger Schawinski (de). À sa place, Karl Vögeli (de) aurait dû garantir un cours modéré de la publication. La manifestation subséquente, c'est-à-dire la grève des éditeurs, a conduit à la fin du tabloïd en , seulement une demi-année après son lancement.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

WebographieModifier