La diaphore est la répétition d'un mot dans un sens différent. On parle aussi d'antanaclase, à la différence près que la diaphore présente un jeu sémantique dont les termes renvoient au même domaine[1].

ExemplesModifier

  • « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » (Pascal, Pensées)
  • « On joue Racine au Racine. »[1]
  • « Je ne vous jette pas la pierre, Pierre ! »

Notes et référencesModifier

  1. a et b Georges Molinié, Dictionnaire de rhétorique, Le Livre de Poche, , 352 p. (ISBN 978-2-253-16007-6), p. 115

Sur les autres projets Wikimedia :