Deux Ans de vacances (mini-série)

film allemand
Deux Ans de vacances

Type de série Feuilleton télévisé
Genre aventure
Production ORTF
Acteurs principaux Franz Seidenschwan
Marc di Napoli
Werner Pochath
Rainer Basedow
Dominique Planchot
Didier Gaudron
Christian Sofron
Horia Pavel
Constantin Nedelcu
Musique Alain Le Meur
Hans Posegga (version allemande)
Pays d'origine Drapeau de la France France
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Flag of Romania (1965-1989).svg Roumanie
Chaîne d'origine ORTF
Nb. d'épisodes 6
Format couleur
Durée 50 minutes
Diff. originale

Deux Ans de vacances est un feuilleton télévisé franco-germano-roumain en 6 épisodes de 50 minutes, adapté par Claude Desailly du roman éponyme de Jules Verne, réalisé par Gilles Grangier et Sergiu Nicolaescu et diffusé en France du 1er juin au sur la première chaîne de l'ORTF.

La série est rediffusée dans les années 1980 dans l'émission Croque-Vacances sur TF1, puis en sur La Cinq[1], en sur M6[2],[3] et du [4] au sur La Cinquième[5]. La série a été rediffusée sous deux formats : 6 × 50 minutes et 12 × 25 minutes.

SynopsisModifier

1882, en Nouvelle-Zélande. Doniphan Weldon et ses camarades âgés entre douze et quatorze ans, jeunes gens de bonne famille, sont pensionnaires d’un internat. C'est la fin de l'année scolaire et Doniphan sollicite son oncle pour faire une croisière de six semaines à bord de sa frégate avec sept de ses camarades, sous l'encadrement du capitaine du navire, de l'équipage et d'un jeune mousse. L’oncle accepte. Mais au cours de la traversée, des pirates prennent les enfants et le mousse en otage afin d'obtenir une forte rançon…

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Acteurs secondairesModifier

ProductionModifier

Développement et origineModifier

  • Ce feuilleton est davantage un pastiche des œuvres de Jules Verne qu'une adaptation du roman éponyme de l'écrivain, pure robinsonnade. Par exemple deux personnages du feuilleton, le capitaine Hull et Dick Sand,en sont absents mais figurent dans un autre roman de Jules Verne, Un capitaine de quinze ans. Et « Weldon », le patronyme de Doniphan, renvoie à trois membres de la famille Weldon du même roman. Par ailleurs le temps de l'aventure se limite à l'année 1882 et est donc très inférieur aux deux ans de naufrage insulaire, que justifie le titre de l'œuvre éponyme. Par ailleurs chez les enfants, six pensionnaires (dont le frère de Briant) ainsi que le mousse noir, Moko, ont été supprimés.
  • L'intrigue du feuilleton rappelle encore un autre roman de Jules Verne : Bourses de voyage (1903).
  • on relève une allusion à deux autres romans de Jules Verne Les Enfants du capitaine Grant et l'Ile mystérieuse. C'est le vaisseau éponyme, Duncan, qui avait déposé Forbes et Pike deux ans pour leurs crimes avant qu'ils soient retrouvés par le capitaine Hull et les enfants dans une ile déserte ; de même le hors-la-loi Ayrton fut déposé à l'ile Tabor par Lord Glenervan et Robert Grant avant qu'on revienne reviennent le chercher 12 ans plus tard à l'Ile Lincoln ; avec il est vrai comme différence essentielle l'esprit de récidive des deux premiers, le repentir du troisième.
  • Cette coproduction européenne employant des acteurs français, allemands et roumains, a été tournée en Roumanie et sur les flots de la Mer Noire, en partie à bord de la goélette à hunier « Speranța » (aujourd'hui démembrée).
  • Toutefois le choix de l'année 1882 (au lieu et place de l'année 1860 comme dau début du roman) fait problème sur deux points.
    • Ce n'était pas une année bissextile comme le laisse entendre le fait que le capitaine Hull note dans son cahier l'arrestation le "29 février" du matelot O'Brien accusé à tort de meurtre et d'incendie.
    • Les guerres anglo-maories évoquées dans l'épisode 3 (de manière colonialiste, contrairement aux peuples océaniens dans divers romans de Jules Verne) sont terminées depuis dix ans.

Fiche techniqueModifier

 
La Speranza, goélette à hunier roumaine, support du tournage en mer.

ÉpisodesModifier

Autour de la sérieModifier

Culte durant les années 1970 grâce aux multiples diffusions à la télévision, la série doit sa célébrité à la présence de nombreux éléments attractifs :

  • Le dialoguiste Claude Desailly propose des dialogues travaillés et intéressants, au vocabulaire châtié, assez inhabituels dans un feuilleton populaire mais bien en phase avec l'époque victorienne. Le jeu des acteurs est profond et subtil, chez les jeunes naufragés comme chez les pirates.
  • La psychologie des personnages est étudiée en détail, avec des oppositions de caractères et de tendances remarquables. Ainsi, on peut rendre les protagonistes aussi charismatiques qu'attachants, ce qui explique que tant de téléspectateurs aient été conquis par ces personnages. Si on rajoute l'ambiance générale, la faune et la flore colorées des îles, le lac, le soleil, la neige, l'océan, la goélette, l'exotisme des terres lointaines, l'aventure, le mystère, la recherche d'un trésor et la musique, le cocktail présenté est savoureux et poétique.
  • La musique du générique a beaucoup fait pour le succès du feuilleton (une partition reprend les codes musicaux des chansons de marins : voix d'hommes, parties sifflées, instruments celtiques, etc.)

DVD (France)Modifier

  • Deux Ans de vacances - Coffret intégrale de 2 DVD est paru le 20 octobre 2006 chez LCJ Éditions.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Jacques Jelot-Blanc, 30 Ans de séries et de feuilletons à la T.V., Pac, , 502 p. (ISBN 2-85336-241-8)

Liens externesModifier