Ouvrir le menu principal

Le Design radical est un mouvement artistique et architectural qui émerge à la fin des années 1960 en Italie, autour de l'université de Florence en réaction au Good Design et contestant la société de consommation.

Sommaire

DescriptionModifier

Présentant des similitudes avec l’Antidesign, le Design radical est cependant plus théorique, politisé et expérimental. Il tente de changer la perception du courant moderniste à travers des projets utopistes. On voit alors émerger des groupes de design comme Superstudio, Archizoom, Piero Gatti-Cesare Paolini-Franco Teodoro, UFO, Gruppo Strum. Ils introduisent, entre autres, la notion d'infini dans l'architecture. Ces groupes s'attaquent à la définition de ce qu’est alors le bon goût. Le Design radical, par ses réflexions établit les fondations du Postmodernisme.

Cependant jamais théorisé dans un manifeste (certains pensent que l'adjectif "radical" est dû au critique Germano Celant), ce mouvement trouve ses racines dans l'Antidesign florentin et milanais. Considéré par T. Maldonado comme une "esthétisation romantique de l'acte politique de protestation", il trouve ses référents culturels et politiques chez les écrivains américains de la Beat Generation, de Jack Kerouac à Allen Ginsberg, dans le militantisme marxiste d'inspiration, dans les tensions des hippies et les "enfants des fleurs".[1].

RéférencesModifier

  1. (it) Anty Pansera, Dizionario del design italiano, Milan, Cantini, (ISBN 88-7737-183-8), p. 269

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Claudia Neumann, Dictionnaire du design : Italie, Paris, Seuil, (ISBN 2-02-037222-3)
  • (it) Anty Pansera, Dizionario del design italiano, Milan, Cantini, (ISBN 88-7737-183-8)
  • (it) Renato De Fusco, Made in Italy. Storia del design italiano, Florence, Altralinea, (ISBN 88-987431-7-3)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :