Deportivo Municipal de La Paz

club bolivien de football
Deportivo Municipal
Généralités
Nom complet Club Deportivo Municipal de La Paz
Fondation
Stade Estadio Luis Lastra
(10 000 places)
Siège La Paz
Président Drapeau : Bolivie Carlos Aliaga
Palmarès principal
National[1] Championnats (2)

Maillots

Kit left arm.png
Kit body thingreensides.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks greenhorizontal.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body thingreensides.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

Le Deportivo Municipal La Paz est un club bolivien de football basé dans la capitale du pays, La Paz et fondé en 1944.

HistoireModifier

Fondé le , le Club Deportivo Municipal La Paz remporte son premier trophée en 1961 lorsqu'il remporte la Copa Simón Bolivar, la compétition qui rassemble les huit meilleures équipes issues des championnats régionaux de Bolivie. Ce succès lui permet de participer pour la première fois à la Copa Libertadores, en 1962, où il se fait éliminer dès le premier tour.

Un second titre est remporté quatre ans plus tard, avec une nouvelle qualification pour la Copa Libertadores 1966. Comme en 1962, le parcours s'arrête prématurément à l'issue du premier tour.

En 1973, grâce à un beau parcours en Copa Simón Bolivar (finale perdue face au Club Deportivo Jorge Wilstermann), le club de la capitale participe pour la troisième fois à la plus prestigieuse des compétitions sud-américaines des clubs, sans connaître plus de succès que lors des campagnes précédentes.

En 1977, lors de la mise en place du championnat national dans le pays, le club fait partie des équipes engagées dans la première édition de cette nouvelle compétition. Il se maintient au plus haut niveau national jusqu'en 1985, où il est rétrogradé après avoir terminé à l'avant-dernière place du classement. Le Deportivo ne remonte parmi l'élite que dix ans plus tard après un titre de champion de D2. Ce deuxième séjour en première division ne dure que deux saisons et en 1997, il redescend en deuxième division.

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.