Denis Le Guillou

cavalier d'endurance et entrepreneur français

Denis Le Guillou
Image illustrative de l’article Denis Le Guillou
Denis Le Guillou avec l'équipe de France d'endurance vice-championne du monde à Caen en 2014
Discipline Endurance
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (57 ans)
Monture
Otimmins Armor, Orient Armor, Zannouba, Satifah Armor
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux équestres mondiaux 2014 (équipe)
Championnat de France d'endurance amateur 2012

Denis Le Guillou, né le , est un cavalier d'endurance et un entrepreneur français originaire de Quéménéven, en Bretagne dans le Finistère. Il est médaille d'argent par équipe aux jeux équestres mondiaux de 2014 avec son cheval Anglo-arabe Otimmins Armor.

BiographieModifier

Il n'est pas professionnel du monde du cheval, puisque ce chef d'entreprise travaille dans la fabrication de machines agroalimentaires à Quimper[1].

Débuts en enduranceModifier

Il se met en selle pour la première fois à l'âge de 39 ans, sur les sollicitations de Jeanne-Marie son épouse[2], et par amour des chevaux[1]. Il prend des cours d'équitation au centre équestre du Vieux Bourg à Châteaulin pendant un an, en 2001[2], et pense se diriger un temps vers le saut d'obstacles[3].

En 2004, il rencontre Bernard Blouet, qui devient l'entraîneur de ses chevaux. Cette même année, Denis Le Guillou achète sa première monture de compétition et débute en endurance sur les parcours de 20 et 40 km. Il gravit progressivement les échelons de la discipline[1] et devient vice-champion de France à Corlay, en 2010[4]. Il travaille ses chevaux entre ses autres activités professionnelles, notamment dans les bois du Ménez-Quelc'h[1].

Compétitions avec Otimmins ArmorModifier

En 2011, Denis Le Guillou achète le cheval Anglo-arabe Otimmins Armor, un hongre gris truité. Son ancienne propriétaire, Laurie Belle, est la responsable du centre équestre « le Magic Poney » à Quimper. Denis et Otimmins disputent trois (CEI**) cette même année. Celui de Compiègne le sur 120 km les voit terminer 11e sur 80, ce que Denis Le Guillou analyse comme « une belle performance ». Le , sur le CEI** de 120 km à Fontainebleau, ils terminent 7e sur 90, à quelques minutes du vainqueur, pour une vitesse moyenne supérieure à 20 km/h[2].

Le Denis Le Guillou et Otimmins participent au championnat de France d'endurance amateur à Castelsagrat. Ils terminent la première boucle en tête et repartent du contrôle vétérinaire en tête sur la dernière. Une cavalière les dépasse avant la ligne d'arrivée, mais elle est éliminée au contrôle vétérinaire, ce qui fait de Denis et Otimmins les champions de France amateur 2012 de la discipline[2]. Selon lui, la grande force d'Otimmins réside dans sa très bonne capacité de récupération : « Otimmins est très agréable sous la selle, toujours très calme. Par contre il peut avoir tendance à vouloir un peu trop se préserver [...] C’est un défaut, mais c’est aussi son point fort, car il a un métabolisme exceptionnel et une récupération extrêmement rapide »[5].

Jeux équestres mondiaux de 2014Modifier

Denis Le Guillou est retenu dans la sélection française des jeux équestres mondiaux de 2014 avec Otimmins, et ce alors qu'il est toujours un cavalier amateur dans cette discipline[6]. Il maintient son cheval en forme pendant les jours qui précèdent la compétition en le détendant sur la plage de la baie du Mont Saint-Michel, avec l'équipe de France. L'équipe vise une médaille collective[7].

Placé 48e à l'issue de la première boucle, il remonte à la 33e après le contrôle de la seconde boucle[8]. Placé à la 16e place vers 14h30 à mi-parcours[9], il termine finalement l'épreuve à la 13e place vers 20h, contribuant ainsi à la médaille d'argent française par équipe[10].

Championnat de France d'enduranceModifier

Denis Le Guillou est aussi champion de France de sa discipline en 2015, grâce à sa victoire le 17 mai à Argentan, sur 130 km, toujours avec Otimmins Armor, alors âgé de 13 ans[11]

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Jeux équestres mondiaux : Le cavalier de Quéménéven dispute l'endurance », Ouest-France, (consulté le 28 août 2014)
  2. a b c et d « Équitation. Le Guillou-Otimmins duo gagnant », Le Télégramme, (consulté le 28 août 2014)
  3. « Endurance équestre : Denis Le Guillou en selle », Le Télégramme, (consulté le 28 août 2014)
  4. « Championnat de France 130 km ** (endurance équestre) : Denis LE GUILLOU et OTIMMINS 1ers », Nationales bretonnes (consulté le 28 août 2014)
  5. Charlotte d'Yvoire, « Otimmins a un métabolisme exceptionnel, Denis Le Guillou », Grand Prix magazine, (consulté le 28 août 2014)
  6. « Endurance : Denis Le Guillou retenu pour les Jem », Ouest-France, (consulté le 28 août 2014)
  7. « JEM 2014 : l’équipe de France d'endurance dans ses derniers préparatifs, à Pirou Plage (Manche) », France 3 Basse-Normandie, (consulté le 28 août 2014)
  8. « Endurance : « Il faut qu’on s’entraide » », Cheval Magazine, (consulté le 28 août 2014)
  9. « Jeux équestres mondiaux. Endurance : Denis Le Guillou est bien placé », Ouest-France, (consulté le 28 août 2014)
  10. « Jeux équestres mondiaux. Denis Le Guillou : 13e aux jeux équestres », Ouest-France (consulté le 29 août 2014)
  11. « Équitation. Denis Le Guillou champion de France » (consulté le 4 septembre 2015)

Liens externesModifier