Deep Sea Range

Zone de lancement de missiles

Deep Sea Range
Image illustrative de l’article Deep Sea Range
Radar pour le suivi des missiles à Mullach Mòr sur Hirta, en avril 2009.

Lieu Hébrides extérieures
Type d’ouvrage Site de lancement de missiles de la Royal Air Force
Construction 1957
Contrôlé par Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Garnison QinetiQ
Coordonnées 57° 28′ 16″ nord, 7° 22′ 37″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Deep Sea Range

Deep Sea Range est une zone de lancement de missiles de la Royal Air Force située dans les Hébrides extérieures.

HistoriqueModifier

 
Le HMS Edinburgh (en) lançant un Sea Dart sur le champ de tir en avril 2012.

La zone était gérée par l'Agence d'évaluation et de recherche de la défense (DERA) pour évaluer de nouveaux missiles. St Kilda est devenue le premier site du patrimoine mondial d’Écosse en 1987.

Le site a été construit en 1957 par le ministère de la Défense pour tester des missiles à capacités nucléaires[1]. Il est également utilisé par le Royal Artillery Guided Weapons Range, Hebrides pour des tirs de missiles classiques[2],[3]. L'opposition à la construction de la gamme a donné lieu au roman Rockets Galore ! de Sir Compton Mackenzie, qui a été adapté en un film tourné sur l'île de Barra.

La résistance à la construction de la zone a également conduit à la construction du monument religieux Notre-Dame des Îles.

StructureModifier

Il est situé dans les Hébrides extérieures sur South Uist. Les missiles sont suivis depuis St Kilda, en Écosse, une île autrefois inhabitée, qui est maintenant louée par le ministère de la Défense.

Le site est géré par QinetiQ, une ancienne division privatisée du ministère de la Défense.

Environ 230 personnes travaillent sur tous les sites de la zone.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. East Anglian Film Archive.
  2. (en) « Royal Artillery Guided Weapons Range, Hebrides< », sur Parlement du Royaume-Uni (consulté le ).
  3. (en) Advances in Space Science and Technology, vol. 7, Academic Press, , 460 p. (lire en ligne), p. 67.
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Deep Sea Range » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier