Ouvrir le menu principal

De la rizière à la montagne

livre de Jean Marquet

De la rizière à la montagne
Auteur Jean Marquet
Pays Indochine Drapeau de la France France
Genre Roman
Date de parution 1920

De la rizière à la montagne est un roman de Jean Marquet couronné du Grand Prix de Littérature Coloniale et du Prix Corrard de la Société des gens de lettres en 1921.

Sommaire

Le romanModifier

Le roman retrace l'existence d'une famille de paysans pauvres au nord du Vietnam. Une vie de traditions entrecoupée de nombreux malheurs qui blessent tant la chair que le cœur. Nguyen, par la traîtrise de son voisin va être arrêté et déporté dans la Haute Région où il périra de mauvaise fièvre. Son frère cadet le vengera à sa manière...

Un langage direct anime ces personnages simples et attachants ; un voyage des plaines du Fleuve Rouge aux confins de l'immense Chine dont le sud est habité par différentes minorités entraîne le lecteur dans un Vietnam rural authentique que l'on retrouve presqu'intact aujourd'hui.

Jean Marquet va transcrire la pensée paysanne à travers la vie simple de souffrances et de privations du pauvre "nhaqué". La nature elle aussi est représentée telle qu'elle est subie par l'agriculteur démuni. Pas de jungle luxuriante, pas de couleurs vives, mais seulement la tristesse infinie du Delta, les bourrasques salées du vent marin, un plat pays grisâtre et morne.

"Jean Marquet, qui a pénétré l'âme des paysans anamites, qui s'est lui-même fait nhaqué"[1].

Le livre "de Jean Marquet sur l'Indochine (De la rizière à la montagne)" se propose de "faire comprendre dans une perspective foncièrement réaliste le point de vue ou la mentalité de l'indigène, ainsi que de donner une image exacte de sa vie."[2].

RésuméModifier

Premier roman de l'auteur paru en 1920, l'ouvrage raconte la mort de Nguyen, un pauvre paysan indochinois victime de son voisin et condamné aux travaux forcés dans la Haute Région. La majeure partie du roman est consacrée au récit de la quête des restes du héros par son frère Ba, qui réussira non sans mal à les rapporter dans son village natal pour les inhumer.

ÉditionsModifier

  • De la rizière à la montagne, in Revue indochinoise, 1912
  • De la rizière à la montagne, mœurs annamites, Delalain, 1920
  • De la rizière à la montagne, mœurs annamites, Imprimerie d'Extrême-Orient, 1923 (Illustrations de Jules Galand)
  • De la rizière à la montagne, mœurs annamites, Delalain, 1925
  • De la rizière à la montagne, mœurs annamites, Delalain, 1928
  • De la rizière à la montagne, mœurs annamites, Kailash , 2008

LiensModifier

RéférencesModifier

  1. Littérature et histoire coloniale : actes du colloque de Nantes, 6 décembre 2003 page 55 - Jacques Weber
  2. Après-guerre et sensibilités littéraires (1919-1924) - Éliane Tonnet-Lacroix