De Luca Daimler

ancien constructeur automobile

En avril 1906, les frères De Luca, fils de Carmine, fondent la société De Luca Daimler à Naples, permettant la diffusion des modèles Daimler en Italie mais également leur exportation en Angleterre. La société produit quatre modèles dans son usine de 60 000 m2 où travaillent 800 ouvriers avec des pièces mécaniques expédiées d'Angleterre. Ils nomment Roberto de Senna président de la société et comme directeur technique Giovanni Pagliano qui a bonne réputation auprès du service ingénierie de Daimler-Angleterre.

De Luca Daimler
Création Avril 1906
Disparition 1910
Fondateurs Carmine De Luca
Personnages clés Salvatore, Vincenzo et Raffaele De Luca
Siège social Naples
Drapeau de l'Italie Italie
Activité Véhicules automobiles
Produits Voitures

Historique

modifier

La société remonte à la Società Aninima Carmine De Luca dont la date de création varie selon les sources. Elle fut créée par Carmine De Luca soit en 1850[1], soit en 1870[2]. Devant l'ampleur du développement de l'industrie automobile au début du XXe siècle, Carmine se décide à produire lui aussi des véhicules mais, afin de limiter des coûts de développement, il choisit de produire des modèles déjà existants. Son choix se portera sur la marque de luxe Daimler.

En 1908, les frères De Luca créent l'Auto Mista, un des premiers véhicules hybrides composé d'un moteur essence de 6 786 cm3 permettant d'atteindre 60 km/h et d'un moteur électrique qui ne permet pas de dépasser les 30 km/h.

En 1909, Daimler ne respecte pas son contrat stipulant l'achat de châssis italiens par la firme anglaise. La société arrête la production en 1910 et change de nom pour devenir Daimler Italia juste avant de disparaître définitivement.

Bibliographie

modifier
  • Belles Italiennes de Enzo Rizzo
  • (it) Pasquale Fernando Giuliani Mazzei, La fabbrica anglo-napoletana di automobili De Luca-Daimler (L'incompiuta)1904-1910, ilmiolibro.it, Gruppo Editoriale l'Espresso, Rome, 2012
  • (en) Big Business and the State: Changing Relations in Western Europe de Raymond Vernon
  • (it) Antonio Amadelli: Un posto al sole. Una marca d'automobili italo-inglese sotto il cielo di Napoli. Geschichte der Marke in: Auto d'Epoca, Heft 10/2008, S. 62 ff.
  • (de) Harald Linz und Halwart Schrader: Die Internationale Automobil-Enzyklopädie, United Soft Media Verlag GmbH, München 2008, (ISBN 978-3-8032-9876-8)
  • L'automobile italiana, Giunti editore, edizione 2006, (ISBN 88-09-04284-0)
  • (it)Pasquale Fernando Giuliani Mazzei, Automobili e violini, Guida Editore, Naples, 2001

Liens externes

modifier

Références

modifier
  1. Schrader, Linz: Automobilenzyklopädie, p. 163.
  2. Auto d´Epoca Heft 10/2008, p. 63.