David de Mingrélie

David de Mingrélie (géorgien : დავით დადიანი; ), de la maison Dadian, est Prince de Mingrélie, en Géorgie occidentale de 1846 jusqu'à sa mort en 1853. Fils de Léon V Dadiani, il devient de facto souverain de Mingrélie lorsque son père se retire en 1840. Comme son père, David règne comme souverain autonome de l'Empire russe et sert comme major-général de l'armée impériale russe. David fait de grands efforts afin de moderniser le gouvernement de la Mingrélie, son économie et l'éducation. Les autorités russes, soulignent le mécontentement des Mingréliens face aux mesures sévères prises par le Dadiani, qui tentent, mais ne réussissent pas le contraindre à démissionner de sa fonction. David meurt de la malaria à l'âge de 40 ans.

David Dadiani
Image dans Infobox.
Fonctions
Prince de Mingrélie
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Chkaduashi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
დავით დადიანიVoir et modifier les données sur Wikidata
Allégeance
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Conjoint
Enfants
Nicolas Ier Dadiani
Salome Dadiani (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire

Union et postéritéModifier

David, encore enfant est fiancé à Darejan, une fille du prince Svan Tsiok Dadeshkeliani, mais, en 1835, David rompt cet engagement et arrange le mariage de Darejan avec un noble de Kakheti David Abkhazi, accordant à son ex fiancée une pension de 150 chervonets. En 1839, David épouse le princesse Ekaterine, une fille du général et poète Alexandre Chavchavadzé (en). Les noces sont célébrées dans Église Saint-Georges-de-Kachvéti à Tiflis le [1].

David et Ekaterine ont sept enfants dont : Maria (1840–1842), Nina (1841–1848), et Léon (1842–1844) pré-décès. Le couple laisse donc quatre enfants survivants:

  • Nicolas/Niko (1847–1903), Major-Général, et dernier prince de Mingrélie ;
  • Salomé Dadiani (1848–1913), marié le 13 mai 1868 au palais des Tuileries au prince Achille Murat (1847–1895) fils de Lucien Murat second fils de Joachim Murat et de Caroline Bonaparte ;
  • Andria Dadiani (1850–1910), lieutenant-général ;
  • Tamar (1853–1859).

Notes et référencesModifier

  1. « David Dadiani », sur Dadiani Dynasty, Smithsonian Institution in association with National Parliamentary Library of Georgia (consulté le 12 mars 2017)