Ouvrir le menu principal

David Pickering

homme politique fidjien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pickering.

David Pickering
Fonctions
Ministre du Tourisme et de l'Aviation civile
Premier ministre Rato Sir Kamisese Mara
Premier ministre Sitiveni Rabuka
Chef du Parti des électeurs généraux
devenu en 1998 le Parti général uni
 ?
Biographie
Nationalité fidjienne
Parti politique Parti de l'Alliance, puis
Parti des électeurs généraux, puis
Congrès de tous les nationaux, puis
Parti général uni, puis
Parti de la fédération nationale

David Pickering est un homme politique fidjien.

BiographieModifier

Métis, il est issu de la petite communauté d'ascendance européenne aux Fidji. Il entre en politique au sein du parti de l'Alliance (conservateur). À la suite du coup d'État militaire de 1987, il est nommé ministre du Tourisme et de l'Aviation civile dans le gouvernement par intérim du Premier ministre Ratu Sir Kamisese Mara (1987-1992)[1]. Il mène le Parti des électeurs généraux (General Voters Party) aux élections législatives de 1992, et est élu député. Ce parti a été constitué en 1990 par les membres de l'Association des électeurs généraux, une composante du parti de l'Alliance représentant les minorités ethniques - les citoyens qui ne sont ni autochtones, ni indo-fidjiens[2]. Contrairement aux autres représentants de son parti, il refuse toutefois de participer au gouvernement du nouveau Premier ministre Sitiveni Rabuka. Il quitte le parti et se présente avec succès sous les couleurs du Congrès de tous les nationaux (All Nationals Congress) aux élections de 1994[3].

Il renoue avec le Parti des électeurs généraux et redevient son dirigeant, intégrant en 1996 le gouvernement Rabuka avec le poste de ministre du Tourisme, des Transports et de l'Aviation civile[4]. En 1998 le PEG devient le Parti général uni. En amont des élections de 1999, David Pickering forme une coalition pré-électorale avec le parti Soqosoqo ni Vakavulewa ni Taukei (« Parti politique autochtone ») de Rabuka et le Parti de la fédération nationale[5]. La coalition est battue, les élections étant remportées par le Parti travailliste. En , David Pickering cède la direction du Parti général uni à Mick Beddoes. Le mois suivant, il rejoint le Parti de la fédération nationale[6].

RéférencesModifier

  1. (en) Brij Lal, Broken Waves: A History of the Fiji Islands in the Twentieth Century, University of Hawaii Press, 1992, p.372
  2. (en) Arthur S. Banks, Alan J. Day, Thomas C. Muller, Political Handbook of the World 1998, Springer, 2016, p.312
  3. (en) Brij Lal, Islands of Turmoil: Elections and Politics in Fiji, chapitre 5 : "Rabuka's republic", Australian National University Press, 2006
  4. (en) B. Hunter, The Statesman's Year-Book 1997-8, Springer, 2016, p.481
  5. (en) Brij Lal, In the Eye of the Storm: Jai Ram Reddy and the Politics of Postcolonial Fiji, Australian National University Press, 2010, p.665
  6. (en) Tom Muller, Political Handbook of the World 2012, SAGE, 2012, p.473