David Finch

dessinateur de bandes dessinées
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Finch.
Ne doit pas être confondu avec David Lynch ou David Fincher.
David Finch
David Finch, convention.jpg
David Finch en 2007.
Biographie
Naissance
(47 ans)
Windsor
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

David Finch (Windsor, [1]) est un dessinateur de comics canadien.

Il a un frère, Bernard, et une sœur, Samantha.

BiographieModifier

Ayant abandonné le lycée et n'ayant aucun diplôme, il apprend le dessin en autodidacte après avoir découvert les comics grâce aux lectures de sa sœur[2],[3]. Appréciant grandement le travail de Marc Silvestri, il se rend à New York, lors d'une convention, pour rencontrer David Wohl alors éditeur pour Top Cow. Engagé en 1994[2], son premier travail sera comme assistant de Marc Silvestri sur la série Cyberforce. Il y reste plusieurs années, enchaînant les séries : Ascension en 1997, assistant sur The Darkness en 1999 et co-créateur d'Aphrodite IX en 2000[3].

En 2002, il est embauché par Marvel et travaille sur les X-Men avec la série Ultimate X-Men[3]. En 2005, il rencontre sa future femme Meredith[4]. Son travail sur Ultimatum est récompensé d'un Prix Joe-Shuster en 2009[5].

En dehors des comics, il dessine en 2008 la pochette de l'album Indestructible du groupe Disturbed et réalise des concept arts pour des films comme Watchmen en 2009[6].

A la fin de son contrat d'exclusivité chez Marvel, il est débauché par DC Comics en 2010[7] et travaille sur le personnage de Batman dans la série The Dark Knight[8]. Il enchaîne ensuite sur Justicle League of America aux côtés de Geoff Johns[3] puis la mini-série Forever Evil. En novembre 2014, il reprend les dessins de la série Wonder Woman au no 36[9] alors que sa femme est au scénario[10]. Il retrouve Batman lors du DC Rebirth en 2016.

Illustrations de couvertureModifier

BibliographieModifier

Image / Top CowModifier

  • 1994 : Cyberforce no 6-7, 15-22, 24-29, 31 (1994-1997)
  • 1995 : Cyberforce Annual no 1
  • 1994 : Codename: Strike Force no 7
  • 1995 : Ripclaw (Wizard special edition) n°½
  • 1997 : Ascension no 0-13 (1997-1999)
  • 1997 : Tales of the Witchblade no 2
  • 1997 : Witchblade/Elektra one-shot (Image-Marvel)
  • 1997 : The Darkness/Batman one-shot (Image-DC Comics)
  • 1999 : The Darkness no 20-21 (assistant), no 39 (1999-2001)
  • 2000 : Aphrodite IX no 0-3 (2000-2001)

MarvelModifier

DC ComicsModifier

  • 2010 : Batman no 700
  • 2011 : The Dark Knight (2011-2013)
  • 2012 : Justicle League of America (2012-2013)
  • 2013 : Forever Evil
  • 2014 : Wonder Woman no 36-42, 44-46, 48-50 (2014-2016)
  • 2016 : Batman no 1–5, 16–20, 24, 50 (Rebirth, 2016-2018)

RécompenseModifier

Notes et référencesModifier

  1. Wizard Hors Série 1, Panini France, , 64 p., p. 13
  2. a et b (en) Vaneta Rogers, « The Secret Origin of DAVID FINCH », sur newsarama.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  3. a b c et d Antoine Boudet, « David Finch ("The Dark Knight") : "Ce n’est pas le titre qui importe, mais ce qu’on peut lui apporter." », sur actuabd.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  4. (en) « Meredith Finch », sur imagecomics.com (consulté le 18 décembre 2019)
  5. a et b (en) « 2009 Nominees and Winners », sur joeshusterawards.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  6. « Wondercon Special Guests », San Diego Comic-Con International,‎ , p. 18–19 (lire en ligne)
  7. (en) « David Finch goes DC exclusive in 2010 », sur joeshusterawards.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  8. (en) « David Finch takes on BATMAN: THE DARK KNIGHT as writer/artist », sur dccomics.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  9. (en) « WONDER WOMAN #36 », sur dccomics.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  10. (en) Kaleon Rahan, « David Finch, the artist who drew Batman’s proposal », sur thestar.com.my, (consulté le 18 décembre 2019)
  11. (en) « 2017 EISNER AWARDS Winners (Full List) », sur newsarama.com, (consulté le 18 décembre 2019)

AnnexesModifier

Liens externesModifier