David Armstrong (photographe)

photographe américain
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Armstrong.
David Armstrong
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Université Tufts
School of the Museum of Fine Arts, Boston (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

David Armstrong est un photographe américain né le au Massachusetts et mort d'un cancer du foie le (à 60 ans) à Los Angeles[1],[2].

Vie privéeModifier

Armstrong est né en 1954 à Arlington (Massachusetts). Il était ouvertement homosexuel, orientation qui apparait clairement dans son œuvre.

CarrièreModifier

Armstrong commença par étudier la peinture à la School of the Museum of Fine Arts de Boston mais changea finalement de domaine d'étude au profit de la photographie sous l'influence de Nan Goldin avec qui il est ami depuis qu'il a 14 ans. Il suivit les cours à la School of the Museum of Fine Arts et ceux de Cooper Union de 1974 à 1978. Il fut diplômé d'un Bachelor of Fine Arts de la Tuft University et de la Judy Ann Goldman Fine Art de Boston en 1988.

À la fin des années 1970, il fait partie de ce qu'on appelle le groupe des Cinq de Boston ou Boston School qui intègre ses amis Nan Goldin, Mark Morrisroe et Jack Pierson. L'esthétique de ce groupe de photographes se caractérise par son attrait pour le thème de l'intimité, les portraits et les couleurs saturées.

Armstrong se fit d'abord remarquer pour ses portraits intimes d'hommes. Par la suite, durant les années 1990, il se consacre plutôt aux paysages, qu'il floute volontairement. Le flou d'éléments urbains tels que les signaux lumineux ou les voitures contraste avec ses portraits d'alors, plus sobres.

En 1981, Armstrong participe à l'exposition New York/New Wave au P.S. 1 Contemporary Art Center de New York avec une série de portraits noir et blanc. En 1996, il aide Elisabeth Sussman à organiser la première rétrospective consacrée à Nan Goldin au Whitney. Plusieurs de ses productions personnelles intègrent la collection du musée.

Il participe à plusieurs expositions collectives telles la biennale du Whitney en 1995 ou encore l'exposition Emotions and Relations au Hamburger Kunsthalle de Hambourg.

Plusieurs de ses photos furent publiées dans des magazines tels que Vogue (édition française et japonaise), L’Uomo Vogue, Arena Homme+, GQ, Self Service ou encore Another Man. Il travailla par ailleurs pour des marques telles que Zegna, Rene Lezard, Kenneth Cole, Burburry, Puma et Barbara Bui.

Jusqu'à la fin de sa vie, il réalisait des commandes pour Wonderland, Vogue Hommes et Purple.

PublicationsModifier

  • David Armstrong et Nan Goldin. A Double Life. New York: Scalo, 1994.
  • David Armstrong: The Silver Cord New York: Scalo, 1997.
  • David Armstrong: All Day Every Day Scalo, 2002.
  • David Armstrong: 615 Jefferson Ave, Damiani, 2011.

RéférencesModifier

  1. (en)Alex Frank, « Remembering Photographer David Armstrong », sur vogue.com,
  2. (en)Zing Tsjeng, « Photographer David Armstrong passes away aged 60 », sur dazeddigital.com,

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier