Dave Cortez

musicien américain
(Redirigé depuis Dave "Baby" Cortez)
Dave Cortez Clowney
Surnom Dave "Baby" Cortez
Naissance
Activité principale pianiste, interprète
Genre musical Rock 'n' roll

David Cortez Clowney (né le 13 août 1938[1]), connu sous son nom de scène Dave 'Baby' Cortez, est un pianiste, organiste, compositeur et chanteur américain de musique pop, principalement connu pour son titre The Happy Organ sorti en 1959, premier morceau n°1 au Billboard dont l'instrument central est un orgue électronique[1].

Avec Bill Doggett et Cozy Cole, il fait partie des pionniers du Rhythm and blues instrumental[2].

BiographieModifier

Clowney nait à Détroit, dans le Michigan, aux Etats-Unis et suit sa scolarité au Northwestern High School de la ville où il découvre l'orgue[2].

Depuis tout petit, Clowney entend son frère jouer de la trompette et son père du piano[3]. Encouragé par celui-ci, et ayant vu Duke Ellington en concert[3], Clowney se met à l'instrument et joue dans les églises[1].

En 1954, il rejoint un groupe de doo-woop, les Five Pearls, en tant que pianiste et ténor[3], et les suit l'année suivante à New-York[4]. Avec Howard Guyton, Derek Martin, Coley Washington et Geo Torrance, le groupe changera de nom à travers les temps : Five Pearls (1954[5]) puis Sheiks (sans George Torrance[5], en 1955[6]) et enfin les Pearls (de 1955 à 1957[7],[8]). Ils enregistrent des titres pour Aladdin Records avec Paul Winley, pour Atlantic Records, Atco ou encore Onyx[3].

Désireux de tester différentes voies, il sort le single Two Old Sparrows en 1956 avec Bob Kornegay en tant que duo (Dave and Bob), une sorte d'hommage loufoque à Sam Cooke, Little Richard et The Champs[3].

En 1957, Winley l'intègre dans le groupe The Jesters[9] en tant qu'arrangeur[10]. Il travaille sur les premiers titres du groupe, parfois même crédité en tant que compositeur. Il joue du piano sur leur premier simple So Strange en 1957[10].

À la même époque, il rejoint les Valentines[3],[9] pour deux titres chez Rama Records[4].

Le nom de 'David Clowney' apparait pour la première fois en tant qu'interprète en 1956 chez Ember Records[1],[7], avec un titre instrumental (Movin’ And Groovin’ ) qui passe inaperçu. Ce n'est qu'en 1958 que l'on découvre le nom 'Dave "Baby" Cortez' sur un titre sorti chez Okeh (You Give Me Heebie Jeebies)[3]. Simultanément, il accompagne plusieurs groupes tels que The Chantels, The Isley Brothers, The Aquatones ou encore Little Anthony and the Imperials[4].

À la même époque, Wally Moody, ex-cadre chez EMI, débarque à Broadway avec son fils Doug et fonde Clock Records[4]. Il recrute Clowney en tant qu'instrumentiste[2]. Son premier simple, You're The Girl, ne rencontre aucun succès[3], mais fin 1958, il crée, presque par accident, le plus gros succès de sa carrière, The Happy Organ[1]. Il s'agit du premier hit pop/rock classé n°1 au Billboard Hot 100 dont l'instrument principal est un orgue électronique[1] (Hammond B-3[11]).

En 1962, Clowney propose le titre Rinky Dink à Wally Moody, qui refuse catégoriquement, poussant Clowney a quitté la maison de disques. Un accord entre les deux individus mentionne que Clowney abandonne ses droits d'auteurs à Clock pour tous les enregistrements qu'il a réalisé pour le label[12]. Clowney rentre alors chez Julia[13]/Chess Records[14] et atteint une nouvelle fois le top 10 du Billboard en 1962 avec ce titre.

La même année, il participe à l'enregistrement de Merry Go Round pour Lou Reed sur son album All Tomorrow's Dance Parties, celui-ci n'étant publié qu'en 2000[15].

Dans les années suivantes, Clowney va enchainer les labels : Roulette Records (3 albums en 2 ans) puis T-Neck, société de production des Isley Brothers (1 album)[1] et enfin All Platinum Records, où il enregistre Soul Vibration avec Frank Prescod (basse) et Bunky Smith (batterie), le producteur Joe Richardson donnant une profondeur funk à la basse[1]. Après avoir opté pour des titres chantés, il obtient son dernier succès classé en 1973 avec Someone Has Taken Your Place[7].

En 1976, il est organiste pour le groupe Harlem Underground Band[16]. mais durant les années 1980, il s'écarte de sa carrière musicale et vit à Jamaica, un quartier du Queens à New York[4].

Clowney revient en 2011 pour un album chez Norton Records avec l'appui de Lonnie Youngblood and His Bloodhounds, incluant Mick Collins des Dirtbombs[17].

Le 25 juin 2019, The New York Times Magazine annonce que l'incendie des entrepôts Universal en 2008 a causé la perte de nombreux enregistrements, dont certains de Dave "Baby" Cortez[18].

DiscographieModifier

AlbumsModifier

Année Titre de l'abum Label
1959 The Happy Organ[19] RCA
1960 Dave "Baby" Cortez - Music 'round the Clock[20] Clock
1962 Rinky Dink[21] Chess
1965 The Fabulous Organ[22] Metro
1965 Organ Shindig[23] Roulette
1966 Tweety Pie[24]
In Orbit[25]
1970 The Isley Brothers Way[26] T-Neck
1972 Soul Vibration[27] All Platinum
2011 Dave 'Baby' Cortez With Lonnie Youngblood and His Bloodhounds[28] Norton

SimplesModifier

The Five Pearls

  • Aladdin 3265 - Please Let Me Know / Real Humdinger - 1954

The Sheiks

  • Cat 116 - Walk That Walk / The Kissing Song - 1954

The Pearls

  • Atco 6057 - The Pearls - Shadows Of Love / Yum Yummy - 1956
  • Atco 6066 - The Pearls - Bells Of Love / Come On Home - 1956

Dave and Bob (avec Bob Kornegay)

  • M&F Record 169 - Two Old Sparrows / Whao Bessie - 1956

Dave Clowney and his Band

  • Ember 1011 – Movin’ And Groovin’ / Soft Lights - 1956
  • Paris 513 – Hoot Owl / Shakin’ - 1958

Dave 'Baby' Cortez

  • Okeh 7102 - You Give Me Heebie Jeebies / Honey Baby - 1958
  • Clock 1006 - You're The Girl / Eeny Meeny Miney Mo - 1958
  • Clock 1009 - The Happy Organ / Love Me as I Love You - 1959
  • Clock 1012 - The Whistling Organ / I'm Happy - 1959
  • Clock 1014 - It's a Sin To Tell a Lie / Piano Shuffle - 1959
  • Clock 1016 - Dave's Special / Whispers - 1959
  • Clock 1020 - Deep in The Heart of Texas / You're Just Right - 1959
  • Clock 1021 - You're The Girl / I'm Happy - 1960
  • Clock 1024 - Cat Nip / Talk is Cheap - 1960
  • Clock 1031 - The Shift / Hurricane - 1961
  • Clock 1034 - Summertime / Walking With You - 1961
  • Clock 1036/Mercury 71824 - Tootsie / Second Chance - 1961
  • Mercury 71851 - The Happy Organ / Piano Shuffle - 1961
  • Mercury 71875 - C'mon And Stomp / Calypso Love Song - 1961
  • Emit 301 - Fiesta / Hey – Hey – Hey - 1962
  • Emit 302 - Cat Nip / The Happy Organ - 1962
  • Winley 259 - Jamin’ Part 1 / Jamin’ Part 2 - 1962
  • Winley 262 - Skins And Sounds / Little Paris Melody - 1962
  • Winley 265 - Scotty Part 1 / Scotty Part 2 – 1962
  • Julia 452/Chess 1829 - Rinky Dink / Getting Right - 1962
  • Chess 1834 - Happy Weekend / Fiddle Sticks - 1962
  • Chess 1842 - Tweedle Dee / Gift Of Love - 1962
  • Chess 1850 - Hot Cakes! 1st Serving / Hot Cakes! 2nd Serving - 1963
  • Chess 1861 - Organ Shout / Precious You - 1963
  • Chess 1874 - Happy Feet / Gettin' To The Point - 1963
  • Argo 5462 - Let It Be You / I'm Gonna Stay - 1964
  • Okeh 7208 - Popping Popcorn / The Question (Do You Love Me) - 1964
  • Roulette 4628 - Tweetie Pie / Things Ain’t What They Used To Be - 1965
  • Roulette 4679 - Count Down / Summertime - 1966
  • Roulette 4693 - Sticks And Stones / Do Any Dance - 1966
  • Roulette 4717 - Belly Rub (Part 1) / Belly Rub (Part 2) - 1967
  • Roulette 4759 - Hula Hoop / Come Back - 1967
  • Roulette 4783 - Hot Chocolate / Soul Groovin’ - 1967
  • Speed 1014 - Happy Soul (With A Hook) / Fishin’ With Sid - 1968 (avec The Moon People)
  • T-Neck 907 - I know Who You Been Sockin’ It To / I Turned You On - 1969
  • T-Neck 913 - My Little Girl / Save Me - 1969
  • Sound Pak 1001[29] - (Do It) The Funky Dance / There’s A New Man - 1971 (avec We The People selon les éditions[30])
  • Sound Pak 1003 - Twang Taang / I Picked A Winner - 1971
  • All Platinum 2339 - Funky Robot (Part 1) / Funky Robot (Part 2) - 1972
  • All Platinum 2342 - Unaddressed Letter / Funky Robot (Part 1) - 1972
  • All Platinum 2343 - Someone Has Taken Your Place / Born Funky - 1973
  • All Platinum 2345 - Hell Street Junction / Hell Street Junction (Instrumental) - 1973
  • All Platinum 2347 - Soul Walkin' / Soul Walkin' - 1974

Simples classésModifier

Année Simple Positions[31] Label
  États-Unis

(Billboard Hot 100)

  États-Unis (Billboard R&B)
1959 The Happy Organ 1 5 Clock
The Whistling Organ 61 -
Piano Shuffle 103 -
1962 Rinky Dink 10 9 Julia / Chess
Happy Weekend 67 - Chess
Fiesta 96 - Emit
1963 Hot Cakes! 91 - Chess
Organ Shout 76 -
1965 Popping Popcorn 132 - Roulette
Tweetie Pie 135 -
1966 Count Down 91 - Roulette
1973 Someone Has Taken Your Place - 45 All Platinum

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g et h (en) « Dave "Baby" Cortez Biography », sur OLDIES.com (consulté le )
  2. a b et c (en) Frank W. Hoffmann, Rhythm and Blues, Rap, and Hip-hop, Infobase Publishing, (ISBN 978-0-8160-6980-4, lire en ligne), p. 50
  3. a b c d e f g et h « Dave "Baby" Cortez | Way Back Attack », sur www.waybackattack.com (consulté le )
  4. a b c d et e « Dave Baby Cortez • Dave Baby Cortez and His Happy Organ », sur egrojworld.blogspot.com (consulté le )
  5. a et b « Dave 'Baby' Cortez  discography », sur www.soulfulkindamusic.net (consulté le )
  6. « The Sheiks discography », sur RateYourMusic (consulté le )
  7. a b et c Ron Wynn, "Dave 'Baby' Cortez", Allmusic.com. Retrieved March 22, 2016.
  8. « The Pearls discography », sur RateYourMusic (consulté le )
  9. a et b (en) Jay Warner, American Singing Groups: A History from 1940s to Today, Hal Leonard Corporation, (ISBN 978-0-634-09978-6, lire en ligne), p. 231
  10. a et b « Marv Goldberg's R&B Notebooks - JESTERS », sur www.uncamarvy.com (consulté le )
  11. « Dave Cortez », sur NAMM.org (consulté le )
  12. (en) Songfacts, « The Happy Organ by Dave "Baby" Cortez - Songfacts », sur www.songfacts.com (consulté le )
  13. « Dave Baby Cortez* - Rinky Dink / Getting Right », sur Discogs (consulté le )
  14. « Baby Cortez* - Rinky Dink / Getting Right », sur Discogs (consulté le )
  15. « Lou Reed - All Tomorrow's Dance Parties », sur Discogs (consulté le )
  16. « Harlem Underground Band discography », sur RateYourMusic (consulté le )
  17. « Dave "Baby" Cortez With Lonnie Youngblood And His Bloodhounds - Dave "Baby" Cortez With Lonnie Youngblood And His Bloodhounds », sur Discogs (consulté le )
  18. Jody Rosen, « Here Are Hundreds More Artists Whose Tapes Were Destroyed in the UMG Fire », sur The New York Times, (consulté le )
  19. « Dave "Baby" Cortez - The Happy Organ », sur Discogs (consulté le )
  20. « Dave "Baby" Cortez - Dave "Baby" Cortez », sur Discogs (consulté le )
  21. « Dave "Baby" Cortez - Rinky Dink », sur Discogs (consulté le )
  22. « Dave "Baby" Cortez - The Fabulous Organ », sur Discogs (consulté le )
  23. « Dave "Baby" Cortez - Organ Shindig », sur Discogs (consulté le )
  24. « Dave "Baby" Cortez - Tweetie Pie », sur Discogs (consulté le )
  25. « Dave "Baby" Cortez - In Orbit », sur Discogs (consulté le )
  26. « Baby Cortez* - The Isley Brothers Way », sur Discogs (consulté le )
  27. « Dave "Baby" Cortez - Soul Vibration », sur Discogs (consulté le )
  28. « Dave "Baby" Cortez With Lonnie Youngblood And His Bloodhounds - Dave "Baby" Cortez With Lonnie Youngblood And His Bloodhounds », sur Discogs (consulté le )
  29. « Dave "Baby" Cortez - (Do It) The Funky Dance / There's A New Man », sur Discogs (consulté le )
  30. « Dave "Baby" Cortez & We The People (3) - (Do It) The Funky Dance / There's A New Man », sur Discogs (consulté le )
  31. « Dave Baby Cortez Songs ••• Top Songs / Chart Singles Discography ••• Music VF, US & UK hits charts », sur www.musicvf.com (consulté le )

Liens externesModifier