Daniel Specklin

architecte et ingénieur à Strasbourg, édité par Ortelius

Daniel Specklin est un architecte alsacien né en 1536 et mort le .

Daniel Specklin
Image illustrative de l'article Daniel Specklin
Portrait de Daniel Specklin. Gravure, vers 1566.
Présentation
Naissance
Strasbourg
Décès
Strasbourg
Activités architecte, ingénieur de fortifications, brodeur
Œuvre
Réalisations Château de Fleckenstein
Château de Lichtenberg
Fortifications de Belfort, Dachstein et Strasbourg
Publications Architectura von Vestungen
Entourage familial
Père Veit Rudolf Specklin[1]
Mère Elisabeth Schnell[1]

BiographieModifier

 
Reconstruction du château du Fleckenstein par Specklin
 
Statue de Daniel Specklin par Alfred Marzolff (Strasbourg, 1902).

Né à Strasbourg (rue de la Mésange[2]), il apprend le métier de brodeur sur soie à travers l’Europe. Grâce à ses talents de dessinateur, il entre à Vienne au service d'un ingénieur de l’empereur Maximilien II, qui lui enseigne l’art de bâtir des forteresses.

De retour à Strasbourg en 1564, il y travaille comme brodeur, mais participe aussi à la réalisation de plans de forteresses et de fortifications[3]. Il est nommé architecte de la ville en 1577.

Il s'occupera notamment du remaniement de la fortification médiévale de Belfort en 1579[4], d’une partie des défenses de Dachstein[5] et de celles de Strasbourg[6].

Il est l'auteur de l'ouvrage de base sur les fortifications, Architectura von Vestungen[7], ainsi que de cartes et de chroniques[8].

C'est en 1580 que Philippe IV de Hanau-Lichtenberg fait appel à lui pour transformer le château de Lichtenberg en forteresse.

NotesModifier

  1. a et b « Daniel Specklin » (consulté le )
  2. « Visiter Strasbourg – rue de la Mésange » (consulté le ) ; archive.org
  3. (de) Em. Lessing, Die Umwallung der Stadt Strassburg i. E. im Jahre 1576 nach Skizzen von Specklin, Strasbourg, 1890 (plan)
  4. (fr) Yvette Baradel, Georges Bischoff, André Larger (et al.), Histoire de Belfort, Horvath, Roanne, Le Coteau, 1985, p. 110 (ISBN 2-7171-0369-4)
  5. « Dachstein im Elsass », office du tourisme de Molsheim (consulté le )
  6. « Vauban et Strasbourg », archives municipales de Strasbourg (consulté le )
  7. (de) Architectura von Vestungen Wie die zu unsern zeiten an Stätten, Schloessern und Claussen, zu Wasser, Land, Berg unnd Thal mit ihren Bollwercken, Cavaliren, Streichen, Gräben und Laeuffen moegen erbawet Auch wie solche zur Gegenwehr wider den Feindt samt dem hiezu gehoerigen Geschuetz ordentlich und nuetzlich sollen gebraucht werden, Alles auss den Fundamenten samt den Grund Rissen, Visierungen unnd Auffzuegen für Augen gestellet, durch Daniel Speckle der Statt Strassburg Bawmeistern seligen Jetzt aber auffs new ubersehen mit fleiss verbessert auch vielen anderen Visierungen vermehret, Lazare Zetzner, Strasbourg, 1608
  8. (fr) Fragments des anciennes chroniques d'Alsace : Les Collectanées de Daniel Specklin. Chronique strasbourgeoise du XVIe siècle. Fragments recueillis par Rod. Reuss, R. Schultz & Cie., 1890, 585 p. (texte intégral sur Gallica [1])

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (de) Ferdinand von Apell, « Daniel Specklin's Lebenslauf und Thätighkeit », in Geschichte der Befestigung von Strassburg i.E. : vom Wiederaufbau der Stadt nach der Völkerwanderung bis zum Jahre 1681, Eduard van Hauten, Strasbourg, p. 161-223
  • (de) Albert Fischer, Daniel Specklin aus Strassburg, 1536-1589 : Festungsbaumeister, Ingenieur und Kartograph, Jan Thorbecke, Sigmaringen, 1996, 227 p. (ISBN 3-7995-3164-5)
  • (de) Alexander Kabza, Handschriftliche Plaene von Daniel Specklin als Beitraege zur Baugeschichte rheinischer und niederlaendischer Festungen nebst einer Studie zur Biographie Specklins, Ludwig H, Bonn, 1911, 72 p.
  • (de) Cg. Kern, Bilder aus der Geschichte des Elsass. Geschichtl. Skizzen ueber : Daniel Specklin, Hohlandsberg, Kienzheim, Kaysersberg, Lichtenberg, Leopold der Fromme, Schlesier und Schweikhardt, Strasbourg, 1900, 181 p.
  • Bernhard Metz, « Daniel Specklin, Speckle, Speckel », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 35, p. 3685
  • François Petrazoller, L' urbanisme à Strasbourg au XVIe siècle : la pierre et l'idée, Société savante d'Alsace, Strasbourg, 2002, 311 p. (ISBN 2-904920-29-3) (texte remanié d'une thèse soutenue à l'École nationale des chartes, 1998)
  • Rodolphe Peter, « Daniel Specklin (1536 - 1589) et l'art des fortifications », in Grandes Figures de l'Humanisme Alsacien : courants, milieux, destins, Strasbourg, 1978, p. 203-219
  • (de) Richard Sadow, Daniel Specklin, sein Leben und seine Tätigkeit als Baumeister : ein Beitrag zur deutschen Künstlergeschichte, Heitz und Mündel, Strasbourg, 1885, 60 p.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :