Ouvrir le menu principal

Dance (Glass)

ensemble de pièces musicales de Philip Glass

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dance.

Dance
Genre Musique contemporaine
Musique Philip Glass
Langue originale anglais
Durée approximative 100 minutes
Dates de composition 1978
Création
Amsterdam, Pays-Bas
Représentations notables
à la Brooklyn Academy of Music, New York, États-Unis

Dance de Philip Glass est un ensemble de pièces musicales pour instruments et voix composées en 1978 pour accompagner l'œuvre chorégraphique Dance de Lucinda Childs. Écrites dans le style de la musique minimaliste les œuvres furent créées en même temps que la chorégraphie le à Amsterdam aux Pays-Bas.

HistoriqueModifier

Philip Glass et Lucinda Childs, amis et collaborateurs de longue date, avaient réalisé ensemble la musique et la chorégraphie de l'opéra-théâtre-danse Einstein on the Beach mis en scène par Bob Wilson en 1976[1]. Childs, qui souhaitait une musique répétitive pour ce qui deviendra l'une de ses pièces les plus célèbres[2], demande à Glass de lui composer une partition d'une quarantaine de minutes pour rythmer les arabesques mathématiques et austères de Dance soutenues par un film de Sol LeWitt. Il décide d'ajouter, à deux pièces pour orgue seul qu'il avait déjà composées (Dance no 2, alors intitulée Fourth Series Part II, et Dance no 4), trois autres mouvements pour ensemble instrumental et voix.

La première mondiale de la pièce chorégraphique et donc musicale a eu lieu le à Amsterdam aux Pays-Bas avant sa création américaine le à la Brooklyn Academy of Music de New York aux États-Unis, cocommissionnaire de l'œuvre.

StructureModifier

Dance est une œuvre structurée en cinq mouvements :

  1. Dance no 1 - 19 min 30 s
  2. Dance no 2 – 23 min
  3. Dance no 3 - 18 min 30 s
  4. Dance no 4 - 23 min 30 s
  5. Dance no 5 – 20 min

Son exécution est d'une durée variable dont l'intégralité dure environ 100 minutes. Elle est composée pour orgue farfisa, claviers, trois flûtes et piccolo (Dance no 1) ou trois saxophones basse, alto, ténor (Dance no 3 et 5) et voix. Dance no 2 et 4 sont pour orgue solo.

Discographie sélectiveModifier

Notes et référencesModifier

  1. Keith Potter, Four Musical Minimalists: La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich, Philip Glass, Cambridge University Press, 2000, p.326, (ISBN 0-521-01501-4).
  2. Panorama de la danse contemporaine. 90 chorégraphes, par Rosita Boisseau, Éditions Textuel, Paris, 2006, p.110-111 (ISBN 2-84597-188-5).