lettre
(Redirigé depuis D barré à travers la panse)

D barré, D barré à travers la panse, D barré à travers le contrepoinçon
Image illustrative de l’article Ꟈ
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Écriture alphabet latin
Alphabets cubeo, emberá darién, gaulois, moro
Phonèmes principaux [ð]

D barré (majuscule : (D), minuscule : (d)), plus précisément D barré à travers la panse ou D barré à travers le contrepoinçon, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin qui est utilisée dans l’écriture cubeo, de l’emberá darién et du moro. Cette lettre est formée d’un D diacrité avec une barre inscrite ; contrairement au D barré ‹ Đ đ › sa barre traverse le centre de la panse et le fût de la majuscule et de la minuscule.

UtilisationModifier

Gallo-latinModifier

Après avoir utilisé l'alphabet grec les Gaulois utilisèrent l'alphabet latin pour retranscrire leur langue (on parle alors de gallo-latin), mais conservèrent quelques lettres du précédent alphabet pour noter des sons inconnus du second, dont le thêta (Θ) qui serait l'origine de ce caractère. Le son correspond à la /ð/ et proviendrait de l'altération d'un 's' et d'un 'd' consécutifs (dans l'un ou l'autre sens). Il évoluera plus tard vers un double ou simple 's' barré ss, puis vers de simples 's' (signe d'une évolution de la prononciation) ; les Romains appelaient ce signe tau gallicum et lui prêtaient un pouvoir magique.

D barré à travers la panseModifier

Le D barré à travers la panse ou à travers le contrepoinçon est un graphème utilisé comme lettre de l’alphabet dans l’écriture du cubeo[1], de l’emberá darién[2] et du moro[3]. Elle formée d’un D diacrité par une barre inscrite horizontale à travers son contrepoinçon. Sa forme minuscule est utilisée comme symbole phonétique par les linguistes américanistes pour représenter la consonne fricative dentale voisée habituellement notée avec le symbole [ð] dans l’alphabet phonétique international.

Elle peut être considéré comme variante de la lettre D barré ‹ Đ, đ › dont la minuscule est barrée à travers son ascendante, ou la majuscule de celle-ci ou des lettres eth ‹ Ð, ð › et D hameçon ‹ Ɖ, ɖ › qui sont barrées uniquement à travers leurs fûts. Le D barré à travers le contrepoinçon peut parfois être barré à travers son fût comme ces majuscules, barré sur toute sa largeur ou barré dans sa courbe uniquement[4].

Représentation informatiqueModifier

Le D barré à travers la panse possède les codages Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A7C7 U+A7C7 lettre majuscule latine d barré à travers la panse
minuscule U+A7C8 U+A7C8 lettre minuscule latine d barré à travers la panse

Notes et référencesModifier

  1. Morse, Salser et Salser 1999.
  2. República de Panamá 2006.
  3. Priest 2004.
  4. Peter Constable, various stroked characters, sur unicode@unicode.org, Unicode Mailing List Archive, 5 septembre 2002.

BibliographieModifier

  • René Cagnat, Cours d’épigraphie latine, Paris, Fontemoing, , 3e éd. (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson et Chris Lilley, Proposal for the addition of four Latin characters to the UCS (no N5044, L2/19-179), (lire en ligne)
  • (la) Ernst W.E. Hübner, Exempla Scripturae Epigraphicae Latinae, Berlin, Reimer, (lire en ligne)
  • Nancy L. Morse, J. K. Salser et Neva Salser, Diccionario ilustrado bilingüe : cubeo—español español—cubeo, Bogota, Editorial Alberto Lleras Camargo, (lire en ligne)
  • Lorna A. Priest, Revised Proposal to Encode Additional Latin Orthographic Characters, (lire en ligne)
  • (es) Dadyi Beđeada Ƀʌđia, Guía para docentes, República de Panamá, Ministerio de Educación - Dirección General de Educación, Unidad de Coordinación Técnica para la Ejecución de Programas Especiales en las Áreas Indígenas, Segundo Proyecto de Educación Básica / Banco Mundial, (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier