Ouvrir le menu principal

D. H. Morgan Manufacturing

entreprise américaine fabricant des attractions (1983-2001)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morgan.

D. H. Morgan Manufacturing
logo de D. H. Morgan Manufacturing

Création 1983
Disparition
Personnages clés Dana H. Morgan, Paula Morgan
Siège social La Selva Beach, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Construction d'attractions
Produits Carrousels, montagnes russes

D. H. Morgan Manufacturing, appelée plus tard simplement Morgan, est une ancienne entreprise américaine spécialisée dans la création d'attractions et de montagnes russes. Fondée en 1983, l'entreprise est revendue à Chance Industries, Inc. le qui fusionne leur catalogues et continue à vendre des attractions sous le nom Chance Morgan.

Sommaire

HistoireModifier

Dana Morgan, le fils de Ed Morgan, co-fondateur d'Arrow Development a fait ses débuts dans l'industrie du divertissement à Playtown, un petit parc pour enfants de Palo Alto en Californie[1]. Après avoir obtenu son diplôme de l'Université d'État polytechnique de Californie, il est allé travailler pour Disney, effectuant principalement des travaux de conception pour le projet Walt Disney World[1]. Pendant la construction de Disney World, Morgan est allé travailler pour Arrow Development qui construisait des attractions pour le resort. En 1974, Morgan a quitté Arrow Development pour devenir le directeur général de Santa Cruz Beach Boardwalk[2]. Lorsque Huss Maschinenfabrik a acheté Arrow Development en 1981, Morgan a été nommé président du nouveau Arrow-Huss[3]. Morgan a quitté Arrow-Huss en 1983 pour fonder sa propre compagnie, D. H. Morgan Manufacturing. Morgan avait initialement prévu de construire des carrousels, mais le premier contrat de la société consistait à construire de nouveaux trains pour les montagnes russes en bois de Giant Dipper à Santa Cruz Beach Boardwalk[2]. La demande de nouveaux véhicules de montagnes russes était si grande que la construction de carrousels a dû être suspendue jusqu'en 1988[1]. Entre-temps, une ligne de voitures anciennes électriques a été développée et plébiscitée par de nombreux clients[1]. En mars 1991, la compagnie a déménagé dans des locaux plus spacieux à La Selva Beach, en Californie[1],[2]. Dana Morgan a continué de construire des trains pour les montagnes russes en bois jusqu'au 8 juin 1994, date à laquelle il a vendu son usine de fabrication à son concurrent Philadelphia Toboggan Coasters[4]. Les derniers trains Morgan construits pour une montagne russe en bois ont été livrés à Yomiuriland au Japon.

En 1995, Morgan construit un parcours de montagnes russes de type Train de la mine pour Michael Bonfante pour le parc qui s'appelait alors Hecker Pass à Gilroy, en Californie. L'attraction, Quicksilver Express, a été fabriqué en 1995, mais a été installée dans l'usine Morgan Manufacturing pendant cinq ans avant d'être installée en 2000. Le parc Bonfante Gardens a ouvert au public un an plus tard. En 1995, Richard Kinzel de Cedar Fair a demandé à Morgan de construire un hypercoaster de 61m pour Valleyfair au Minnesota. Avec le designer Steve Okamoto, avec qui il avait travaillé chez Arrow Dynamics, Morgan a ouvert Wild Thing en 1996[5]. Morgan a ensuite construit sept autres parcours de montagnes russes, dont deux autres pour Cedar Fair. DH Morgan Manufacturing a également repensé l'ancien Coaster Arrow Steel Phantom à Kennywood en Pennsylvanie[6].

Dana Morgan a pris sa retraite de l'industrie du divertissement en 2001 et a vendu les actifs de son entreprise le à Michael Chance, qui était le représentant des ventes du concurrent Chance Industries, Inc.

Montagnes russesModifier

On compte 8 montagnes russes construites sous le nom Morgan[7]. Steel Phantom fut construit par Arrow Dynamics, mais Morgan lui apporta d'importantes modifications en 2000-2001.

Nom Modèle Parc Pays Ouverture Statut
Phantom's Revenge
Anciennement Steel Phantom
Hyper Coaster Kennywood   États-Unis 1991
Opérationnel
Wild Thing Hyper Coaster Valleyfair   États-Unis 1996
Opérationnel
Santa Monica West Coaster Junior Coaster Pacific Park   États-Unis 1996
Opérationnel
Steel Force Hyper Coaster Dorney Park   États-Unis 1997
Opérationnel
Mamba Hyper Coaster Worlds of Fun   États-Unis 1998
Opérationnel
Steel Eel Hyper Coaster SeaWorld San Antonio   États-Unis 1999
Opérationnel
Steel Dragon 2000 Hyper Coaster Nagashima Spa Land   Japon 2000
Opérationnel
Quicksilver Express Mine Train Coaster Gilroy Gardens   États-Unis 2001
Opérationnel
Superman el Último Escape Hyper Coaster Six Flags México   Mexique 2004
Opérationnel

CarrouselsModifier

Ouverture Emplacement Localisation Taille Notes Ref
1989 Town Center Mall   Thornton, Colorado 9m Ménagerie [8]
1989 Belmont Park   San Diego, Californie 9m Liberty Carousel avec 12 peintures sur l'histoire de San Diego. Comporte des répliques de figures animalières de Looff et Dentzel [8]
1990 Vallco Fashion Park   Cupertino, Californie 9m Thème de la faune sauvage nord américaine [8]
1991 Playland Park   Vancouver, Colombie-Britannique 9m Restauration d'un carrousel d'Arrow Dynamics. 12 scènes peintes à la main de paysages de Colombie-Britannique. [8]
1992 Fiesta Texas   San Antonio, Texas 14m 16 scènes du Texas [8]
1993 Entertainment City   Koweït 14m Thème des chevaux arabe, 56 figures [8]
1996 Carousel Park, Broadway at the Beach   Myrtle Beach, Californie Restauration d'un carrousel Allan Herschell. Nouveaux chevaux fibre de verre
1999 Islands of Adventure   Orlando, Floride 14m Thème de Dr. Seuss, 54 figures inspirées de l'univers de Dr. Seuss [8],[9]
2001 Disney California Adventure   Anaheim, Californie 14m Thème du Roi Triton de La Petite Sirène, 56 figures d'animaux marins. Le carrousel a changé de thème pour s'inspirer de l'univers de Toy Story. [8]

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Lee Schwabe, « Morgan Manufacturing: More Than Just Trains ACEers Love to Hate », RollerCoaster! Magazine, vol. 13, no 3,‎ , p. 17–23 (ISSN 0896-7261)
  2. a b et c « {{{1}}} »
  3. O'Brien, Tim. Legends: Pioneers of the Amusement Park Industry, Ripley Entertainment Inc., 2006, p:224
  4. David Althoff, « The Roller Coaster Almanac » (consulté le 2 septembre 2017)
  5. « Roller Coaster Census: Wild Thing » (consulté le 15 janvier 2012)
  6. « Roller Coaster Census: Phantom's Revenge » (consulté le 15 janvier 2012)
  7. D. H. Morgan Manufacturing - rcdb.com
  8. a b c d e f g et h 1996 D. H. Morgan Mfg. Inc. Partial list of Clients and Projects
  9. Tim O'Brien, « New Family Rides Add Plenty Of Capacity », Amusement Business, vol. 111, no 20,‎ , p. 20

Liens externesModifier