Disney California Adventure

Disney California Adventure
Image illustrative de l’article Disney California Adventure

Ancien nom Disney's California Adventure Park
Ouverture
Domaine Disneyland Resort
Superficie 29 ha
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie
Ville Anaheim
Propriétaire Walt Disney Company
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 29
Nb de montagnes russes : 2
Nb d'attractions aquatiques : 1
Nombre de visiteurs 9,861 millions[1] (2019)
Site web disneyland.disney.go.com
Coordonnées 33° 48′ 28″ nord, 117° 55′ 09″ ouest
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Disney California Adventure
Géolocalisation sur la carte : Californie
(Voir situation sur carte : Californie)
Disney California Adventure
Géolocalisation sur la carte : Grand Los Angeles
(Voir situation sur carte : Grand Los Angeles)
Disney California Adventure

Disney California Adventure Park est un parc à thèmes de la Walt Disney Company situé à Anaheim, en Californie. Il a ouvert ses portes le , devenant ainsi le deuxième parc du complexe Disneyland Resort. Le parc a ouvert ses portes 46 ans après le premier Disneyland, il se situe en face de celui-ci et à coté du Downtown Disney District.

En 2010 le parc a connu un changement de nom (anciennement Disney's California Adventure Park) et une progressive rethématisation. Il avait pour thème la destination touristique qu'est la Californie mais a depuis vu l'introduction de personnages Disney et l'ajout des licences Pixar, Star Wars et Marvel. En 2019, le parc a été visité par près de 10 millions de personnes, faisant de lui le treizième parc à thèmes le plus visité au monde.

Depuis son ouverture, le parc a été distingué cinq fois par un Thea Award, il s'agit d'un prix mondial décerné par la Themed Entertainment Association. Le parc fut primé la première fois en 2002 dans la catégorie Attraction pour Disney Animation et Soarin' Over California, puis en 2010 pour Toy Story Midway Mania. En 2011 il est de nouveau primé mais dans la catégorie Spectacle live pour Disney's World of Color et en 2018 dans la catégorie Attraction pour Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout!.

DédicaceModifier

Here we pay tribute to the dreamers of the past… the native people, explorers, immigrants, aviators, entrepreneurs and entertainers who built the Golden State. And we salute a new generation of dreamers who are creating the wonders of tomorrow… from the silver screen to the computer screen… from the fertile farmlands to the far reaches of space. Disney's California Adventure celebrates the richness and the diversity of California… its land, its people, its spirit and above all, the dreams that it continues to inspire.

— Michael Eisner,

« Ici nous rendons hommage aux rêveurs du passé… les autochtones, explorateurs, immigrants, aviateurs, entrepreneurs et artistes qui ont construit l'État Doré. Et nous saluons une nouvelle génération de rêveurs qui sont en train de créer les merveilles de demain… de l'écran de cinéma à l'écran d'ordinateur… des terres agricoles fertiles, aux étendues éloignées de l'espace. Disney's California Adventure célèbre la richesse et la diversité de la Californie… sa terre, son peuple, son esprit et par-dessus tout, les rêves qu'il continue à inspirer. »

HistoireModifier

Une première idée : WestCOTModifier

La Walt Disney Company forte de la réussite de son complexe touristique, Walt Disney World Resort en Floride, souhaite à la fin des années 80, adapter le modèle de simple parc à thème conçu par Walt Disney dans son Disneyland originel, en un lieu de séjour comprenant plusieurs parcs et des hôtels. La compagnie annonce en 1991 son intention de construire un nouveau parc, devant s'appeler WestCOT, son ambition alors, est de créer en Californie, une nouvelle version du parc Epcot situé lui en Floride, dans le Walt Disney World Resort. Le projet est prévu juste en face du Disneyland, à la place du parking du parc. Cependant en 1995 la compagnie annonce l'annulation de WestCOT, cette décision est prise en raison de l'opposition du voisinage à ce projet et aux difficultés financière de la compagnie du à l'Euro Disneyland (maintenant Disneyland Paris).

Le projet retenu : Disney's California AdventureModifier

 
Logo du parc Disney California Adventure de 2001 à 2010.

En 1995, le projet de nouveau parc est relancé par Michael Eisner, alors PDG de Disney, il en résulte un nouveau thème, sur la Californie, résumé par « Pourquoi visiter la Californie si on la résume pour vous à côté de Disneyland? ». Le nom choisi est Disney's California Adventure Park tandis que son emplacement reste le même que celui prévu pour WestCOT, c'est à dire en face du Disneyland à la place du parking visiteurs. Pour le remplacer un parking de plusieurs étages parmi les plus grands au monde est construit derrière le Disneyland. La construction du parc débute le 22 janvier 1998 suivit de peu par le Disney's Grand Californian Hotel et le Downtown Disney, il ouvre après plus de 3 ans de travaux le 8 février 2001.

Le parc a son ouverture n'adopte aucun schéma particulier que ce soit le plan radial des royaumes enchantés de Disney, ou la double ellipse d'Epcot, il s'agit plutôt d'une succession de carrefours donnant parfois sur des voies sans issues. Au cours de sa première année, le parc compte en moyenne 5 000 à 9 000 visiteurs par jour en semaine et 10 000 à 15 000 le week-end, malgré une capacité de 33 000 personnes par jour, sa fréquentation est cette année là de 5 millions de visiteurs[2]. Le parc connaît donc dès son ouverture en 2001 une crise d'identité vis-à-vis du public, les critiques se cristallisent sur son trop faible nombres d'attractions, sa thématisation trop simpliste et l'organisation générale du parc. L'année suivante, n'est pas meilleure puisque son affluence baisse à 4.7 millions de visiteurs.

En 2004 pour relancer le parc, l'attraction majeur The Twilight Zone Tower of Terror y est ajoutée, il s'agit ici d'une version presque identique à celle déjà présente en Floride depuis 1994. Après le succès du film coproduit par Disney et Pixar, Monsters, Inc sortie en 2001 une attraction inédite Monsters, Inc. : Mike and Sulley to the Rescue! est ouverte en 2006, sur le thème du film en remplacement de Superstar Limo fermée depuis 2002. Ces différentes nouveautés permettent au parc d'atteindre les 6 millions de visiteurs en 2006[2], soit sa meilleure affluence depuis son ouverture mais toujours assez loin des résultats attendus à l'ouverture.

Rethématisation : L'intégration des licences DisneyModifier

En , Disney annonce officiellement un profond remaniement du parc devant s'achever en 2012[3]. Le parc avait déjà commencé sa « Pixarisation » en 2006 avec l'ouverture de Monsters, Inc. : Mike and Sulley to the Rescue!, cependant cette annonce officialise le choix pour Disney de privilégier les attractions fondées sur les films de Pixar et non ceux de Disney. Cette décision est la résultante du rachat en 2006 de Pixar par Disney, et du succès des longs-métrages de Pixar. Pour cette rethématisation Disney prévoit de dépenser plus d'un milliard de dollars, permettant ainsi d'ajouter de nouvelles attractions et remodeler les flux dans le parc.

 
Vue aérienne du parc en 2012.

La première attraction majeur à ouvrir est Toy Story Midway Mania! sur Paradise Pier en juin 2008, dans un espace anciennement occupé par une boutique et des restaurants. En 2010, le parc lance un spectacle nocturne d'eau et de lumières inédit sur le lac de Paradise Bay, Disney's World of Color. Cet enchainement de nouveauté continue en 2011 avec l'ouverture de l'attraction The Little Mermaid: Ariel's Undersea Adventure sur le site autrefois occupé par le théâtre Golden Dreams. En 2012 le parc accueille un nouveau land majeur, Cars Land comprenant trois attractions, des points de restaurations et des boutiques. Ce land est une reconstitution de la petite ville de Radiator Springs du film d'animation Cars, dont l'attraction principale est Radiator Springs Racers. C'est aussi cette année là que l'entrée principale et le Sunshine Plaza ont été transformés en une représentation du Los Angeles que Walt Disney a découvert en s'y installant en 1923[4]. L'ajout de Cars Land est une totale réussite critique et d'affluence puisque le parc atteint cette années là son record à 7.8 millions de visiteurs[2].

En 2015 le parc connait un nouveau record d'affluence à 9.4 millions de spectateurs, tandis que le modeste land Condor Flats est rethématisé en Grizzly Peak Airfield pour intégrer le land Grizzly Peak, la zone attenante rendant hommage aux parcs naturels[5]. L'année suivante en 2016, le parc connait plusieurs nouveauté, l'attraction Luigi's Rollickin’ Roadsters remplace Luigi's Flying Tires[6],[7], la comédie musicale Frozen - Live at the Hyperion est présentée au Hyperion Theater[8]et l'attraction Soarin' rouvre avec le film Soarin’ Around the World, version plus internationale inaugurée la veille au Shanghai Disneyland[9]. L'année 2017 est quand a elle marquée par l'ouverture de l'attraction Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout! , il s'agit de le rethématisation dans la licence Marvel de l'attraction The Twilight Zone Tower of Terror [10],[11]. En 2018, rethémathise le Paradise Pier en Pixar Pier, en conséquences la plus part des attractions sont modifiées et renommées pour intégrer des licences Pixar[12]. Cette même année le land "A Bug's Life" (1001 pattes) est fermé pour laisser place au nouveau Avengers Campus devant ouvrir en 2021[13]. En 2019 le parc accueille la modeste attraction Mickey's PhilharMagic dans le Hollywood Land en lieu et place de Muppets 3D[14]. Les conséquences de ces nombreuses améliorations sont pour le parc en 2019, une affluence de 9.9 millions de visiteurs[15], soit une fréquentation record et en constante hausse depuis 2004 ainsi qu'une meilleure image auprès du grand public.

Comme pour de très nombreux sites touristiques dans le monde, les années 2020 et 2021 sont marquées par la pandémie de Covid-19, cet événement oblige le complexe Disneyland Resort à fermer ses portes le au soir.

Le parc à thèmesModifier

Disney California Adventure est un parc à thème sur la Californie, il est découpé en huit parties, dont sept sont inspirées des différents aspects de l'État de Californie. Les multiples sections du parc sont très différentes les unes des autres, certaines concerne la nature tandis que d'autres sont des représentations touristiques de la Californie. Depuis l'année 2008, certaines zones proposent aussi l'imbrication de licences Disney avec le thème de la Californie, néanmoins il existe dans le parc une seule section qui ne concerne pas la Californie, l'Avengers Campus, il s'agit là d'un land Marvel devant ouvrir en 2021.

Entre 2008 et 2012, le parc a fait l'objet d'une métamorphose thématique (ou placemaking) évaluée à hauteur d'un milliard de dollars américains, avec notamment une entrée réaménagée pour évoquer les années 1930. l'ajout de l'attraction Toy Story Mania ou encore d'un pays thématique inspiré du film Cars des studios Pixar.

À l'inverse de Disneyland, les coulisses sont parfois visibles ou souvent imaginables, même après quelques années, les espaces boisés, peu nombreux, ne permettront pas d'occulter les zones externes, coulisses de Disney ou non. Ainsi par exemple, derrière Paradise Pier, les bâtiments du centre de congrès de la ville d'Anaheim sont visibles, tandis qu'au pied de la Tour de la Terreur des pylônes électriques sont apparent, ils existent depuis les débuts de Disneyland, mais ne traversaient à l'époque que le parking.

Buena Vista StreetModifier

Buena Vista Street est le premier land que traverse le visiteur en entrant dans le parc, il représente le Los Angeles des années 1920 que Walt Disney a découvert lorsqu'il est arrivé pour la première fois. Il est semblable aux Main Street, USA des autres parcs Disneyland, il possède donc des boutiques, des restaurants et un système de transport. Il sert également de point central vers d'autres land, notamment pour Hollywood Land, Grizzly Peak, Pacific Wharf et l'Avengers Campus. Le visiteur à la possibilité de prendre un tramway rouge pour se rendre de la rue Buena Vista au bout d'Hollywood Land sur le tramway rouge.

 
Red Car Trolley dans Buena Vista Street

Ce land jusqu'en 2012, s'appelait Golden State, son entrée était ornée de lettres géantes formant le nom California. Des modifications furent apportées lors de cette rethémasation comme l'ajout d'une réplique du Carthay Circle Theater et d'un tramway dans la rue[16]. Actuellement l'entrée se fait sous un pont du monorail venant de Disneyland, il s'ensuit une petite allée de boutiques et de restaurants, pour finir sur une place avec une fontaine, la Sunshine Plaza.

Attractions

  • Red Car Trolley permet aux visiteurs de voyager à bord d'un tramway rouge à travers Buena Vista Street et Hollywood Land, ils sont inspirés des tramways qui ont sillonné Los Angeles de 1887 à 1961.
  • Five & Dime est un spectacle de rue d'un groupe de Jazz des années 30 se produisant plusieurs fois dans la journée.

Rencontre de personnages

  • Meet Disney Pals on Buena Vista Street offre la possibilité aux visiteurs de rencontrer Mickey, Minnie ou Dingo dans un décors des années 30.

Restaurants

  • Clarabelle's Hand-Scooped Ice Cream est un glacier Art déco sur le thème du personnage Clarabelle Cow.
  • Mortimer's propose en libre service des fruits frais ainsi que des boissons.

Boutiques

  • Oswald's est une boutique thématisée en station service américaine des années 30 proposant des souvenirs vintage.
  • Julius Katz & Sons est une boutique Art déco spécialisée dans les instruments de cuisine et la décoration de maison.
  • Big Top Toys est un magasin de jouets spécialisé dans les peluches.
  • Elias & Co. est un magasin de vêtement de style Art déco.
  • Kingswell Camera Shop est une boutique sur la photographie.
  • Trolley Treats est une boutique de bonbons.

Hollywood LandModifier

 
Entrée de l'attraction The Art of Disney Animation.

À partir de la Sunshine Plaza, la voie de gauche (vers l'est) permet de rejoindre ce land en passant sous un porche inspiré des films des années 1930. Derrière se trouve soi-disant un studio de cinéma. Mais tout est factice, un comble lorsque les studios d'Universal (ouverts au public) ou que les vrais studios de Disney (fermés au public) sont distants de quelques kilomètres.

Disney a baptisé ce pays d'après sa filiale de production cinématographique Hollywood Pictures.

Ce land comporte de nombreux bâtiments aux vocations variées. Après le porche (avec des éléphants dorés), une rue bordée d'arbres s'ouvre aux visiteurs. Elle rappelle le vrai Hollywood, principalement le Sunset Boulevard.

Sur la gauche, un bloc accueille de nombreuses boutiques sur les personnages de Disney. Le second bloc de gauche propose une boutique, deux snacks et permet de « cacher » un théâtre de rue où des simulacres d'émissions télés furent présentés.

La rue séparant les deux blocs de gauche permet de rejoindre d'autres attractions dont la plupart sont actuellement fermées. Le monorail coupe la zone.
À gauche, (dans le premier bloc) on trouvait l'attraction venue de Floride (Disney's Hollywood Studios), Muppet's Vision 3D dont l'extérieur ressemblait à un « mariage » entre un hangar et une raffinerie. En face la scène du théâtre de rue s'ouvre « à tous les vents ». En 2019 l'attraction a été remplacée par Mickey's PhilharMagic.

Après être passé sous la voie du monorail, deux grands hangars apparaissent alors. Celui de gauche a accueilli de juillet 2001 à 2003, une attraction elle aussi copiée à partir des Disney's Hollywood Studios, Who Wants To Be A Millionaire-Play It!, elle-même inspirée de l'émission télévisuelle diffusée sur ABC.

Celui de droite est plus décoré. Actuellement, l'attraction est décorée sur le thème du film d'animation Monstres et Cie, faisant suite à Superstar Limo, incomprise du public. L'attraction Monsters, Inc. : Mike and Sulley to the Rescue! (Monstres et Cie : Mike et Sully à la rescousse), a ouvert ses portes le et a vu la place adjacente être rénovée et complétée par des arbres.

Un peu plus loin, un immense hangar jouxté par le château d'eau du « studio » fut un restaurant avec des éléments de film comme décor. L'offre de restaurants dans le parc étant déjà importante et le concept déjà pris (Planet Hollywood), le restaurant fut fermé, mais peut être utilisé comme salle de congrès ou d'événements privés.

Sur la droite, deux attractions sont proposées sur l'équivalent de deux blocs.
La première se situe juste à l'entrée et est un ancien café présentant les personnages du programme Playhouse Disney : Live on Stage destiné aux plus jeunes. À l'origine, l'ABC Café devait être un théâtre en même temps qu'un restaurant. Mais toujours en raison de l'offre en restauration du parc trop importante, il fut fermé en 2003.

Juste après, un bâtiment important accueille les Studios de The Art of Disney Animation. L'attraction est devenue depuis 2003 une exposition similaire à celle des Walt Disney Studios, en France. En juillet 2005, Turtle Talk permet de discuter avec le personnage de Crush, la tortue de 150 ans du Monde de Nemo.

Au bout de la rue centrale du land, un mur avec une peinture en trompe-l'œil cache un énorme théâtre de 2 000 places, l'Hyperion Theater, présentant des spectacles de style Broadway aux visiteurs :

Du 8 février 2001 au 22 novembre 2001 : Steps In Time, une compilation de chansons Disney dans une version inspirée des théâtres de Broadway.
Du 22 novembre 2001 au 9 décembre 2002 : Power of Blast! un spectacle rock.
De décembre 2002 à 2016 : Disney's Aladdin: A Musical Spectacular, inspiré d'Aladdin
À partir du 28 mai 2016 : Frozen - Live at the Hyperion, inspiré de La Reine des neiges[8].

Le , une version d'une célèbre attraction de Walt Disney World Resort ouvre ses portes[17] derrière Disney Animation avec juste à ses pieds le A Bug's Land. C'est la Tower of Terror, dans une version plus courte, et qui reprend les plans de la version parisienne qui a ouvert en 2008 au Walt Disney Studios Park.

Grizzly PeakModifier

 
L'attraction Grizzly River Run, autour de la montagne artificielle Grizzly Peak.

Le Grizzly Peak est un chemin reliant l'arrière de Grizzly Peak Airfield au lac de Paradise Pier. Il traverse la partie la plus boisée du parc rendant hommage aux parcs naturels de Californie tels que le Yosemite ou le Sequoia National Park.

Le chemin longe le Disney's Grand Californian Resort et un passage permet à ses résidents d'entrer dans le parc sans passer par l'esplanade située entre le parc et Disneyland.

L'attraction principale, Grizzly River Run est une rivière rapide en bouées du constructeur Intamin dévalant du Grizzly Peak. Un immense tapis roulant sur une structure en bois amène les visiteurs vers le sommet du pic, qui a la forme d'un grizzly, rugissant, symbole de l'État de Californie. Elle est similaire aux autres rivières rapides que l'on trouve dans les parcs à thèmes de la région comme Knott's Berry Farm ou Six Flags Magic Mountain, mais également le Piraña à Efteling ou Romus et Rapidus au Parc Astérix. Grizzly River Run est citée par la Travel Channel comme étant actuellement la plus rapide, la plus grande, la plus haute des rivières rapides du monde. L'attraction détient actuellement le record de la plus haute chute au monde pour ce type d'attraction, près de 10 m.

Le long du Grizzly Peak, une aire de jeux est dédiée aux enfants avec un parcours dans des cabanes de bois et des ponts de singes (Redwood Creek Challenge Trail). Avant, une zone servait à différents spectacles sur les films Frère des ours ou Pocahontas.

Grizzly Peak Airfield est un hommage aux bases aériennes forestière de Californie dont la célèbre Forêt National de Séquoia. Elle remplace depuis le 15 mai 2015, l'ancien Condor Flats., une zone sur l'aviation en partie inspirée d'un pays du parc non construit Disney's America[18],[19]. Le décor ressemble à un parcours de forêt californien des années 1950. C'est une extension du Grizzly Peak.

Le principal hangar accueille le simulateur de vol Soarin' Over The World (seule attraction du land) à bord de nacelles suspendues au-dessus et face à des écrans géants, un système de turbines de ventilation (agrémentées de parfums) permet de rendre l'attraction encore plus réaliste.

Le tapis magique du Futuroscope fut le premier à utiliser la technique du double écran, mais un sol de verre sépare le public assis sur des fauteuils de l'écran inférieur. Ici Disney utilise des nacelles suspendues.

Devant l'attraction un hangar sert de restaurant, Smokejumpers Grill ouvert le [20].

Paradise Gardens ParkModifier

Paradise Gardens Park est situé au centre du parc et qui propose des accès directs vers presque toutes les autres zones. Il s'agit d'une représentation d'un parc d'attractions balnéaire de l'époque victorienne des années 20, dans l'esprit du Santa Monica Pier ou Santa Cruz Beach Boardwalk. Ce land est une résultante de la division en 2018 de Paradise Pier, la partie sud est devenu Pixar Pier, tandis que la partie nord restante fut renommer Paradise Gardens Park. Il offre principalement aux visiteurs une vue le lac de Pixar Pier, permettant ainsi de regarder le spectacle nocturne Disney's World of Color, et une attraction sur La Petite Sirène, The Little Mermaid ~ Ariel's Undersea Adventure. Le reste du land est quand a lui composé d'attractions de type fête foraine, mais aussi de plusieurs restaurants et d'une boutique.

Attraction

Restaurants

  • Corn Dog Castle
  • Paradise Garden Grill
  • Boardwalk Pizza & Pasta

Boutique

  • Seaside Souvenirs

Pixar PierModifier

 
Vue globale de Paradise Pier avec Mickey's Fun Wheel et California Screamin'.

Le , Disney annonce une rethématisation de la zone Paradise Pier en Pixar Pier prévue pour l'été 2018 avec comme fait majeur les montagnes russes California Screamin' adoptant le thème des Indestructibles[21],[22]. Pixar Pier ouvrira le 23 juin 2018. Les informations ci-dessous concerne Paradise Pier.

Paradise Pier était une partie du parc qui semblait impressionnante à distance grâce à ses grandes attractions colorées. C'était la reconstitution d'un fronton balnéaire (BoardWalk) californien tel que le ponton de Santa Monica ou le fronton de la plage de Santa Cruz, avec une grande roue nommée Mickey's Fun Wheel, de grandes montagnes russes California Screamin' et une tour avec sièges propulsés, le Maliboomer du constructeur S&S Worldwide. Il y avait aussi un grand nombre d'autres attractions et stands de jeux dignes de ce type de station balnéaire. C'était un fronton (ou ponton) simulé autour et au-dessus d'un lac artificiel. Les architectures étaient de style victorienne.

On pouvait la découper en trois parties, la première débutait avec un restaurant entouré par les "flots" et se poursuivait par un ponton tout le long de California Screamin’. La seconde partie se situait près de Pacific Wharf. La troisième partie s'organisait quant à elle dans une extrémité du lac avec de nombreuses petites attractions.

Le BoardWalk de Paradise Pier comprenait :

  • California Screamin' un énorme parcours de montagnes russes du constructeur Intamin, visible de loin avec ses anneaux bleus, on y trouve le premier looping du Disneyland Resort. L'attraction est basée sur le système du Space Mountain du Parc Disneyland, à Disneyland Paris. Elle débute donc par une propulsion des trains (avec une machine à vague sur le côté).
  • Sous le milieu des montagnes russes se trouve le parcours scénique interactif Toy Story Midway Mania ouverte le .
  • Une boucle du circuit des montagnes russes accueille le King Triton's Carousel sur le thème du père d'Ariel dans La Petite Sirène.
  • Mickey's Fun Wheel, une grande roue du constructeur Intamin évoquant Coney Island et se découpant devant les montagnes russes.
  • Une autre boucle du parcours des montagnes russes accueille le Maliboomer . Cette attraction est fermée depuis le 7 septembre 2010.
  • À ses pieds de nombreux stands dignes d'une fête foraine offrent des attractions (payantes) de tir à la carabine, cordes à peluches ainsi que de la nourriture et des cadeaux.

La seconde partie comprenait :

Dans la troisième partie on trouve principalement des attractions achetées et relookées par Disney :

  • Mulholland Madness sont des montagnes russes de type wild mouse du constructeur Mack Rides. Elles ont dû être garnies d'un mur bleu afin que l'extérieur du parc ne soit pas visible et surtout que les résidents du Paradise Pier Hotel ne voient et n'entendent pas l'attraction. Elle reçoit un nouveau thème et est renommée Goofy's Sky School en 2011.
  • Jumpin' Jellyfish est un manège du constructeur Intamin dont les véhicules sont des méduses suspendues.
  • Silly Symphony Swings sont des chaises volantes du constructeur Zierer sur le thème d'un court métrage Disney : La Fanfare.
  • Golden Zephyr est un manège de fusées suspendues au bout de longues chaînes. Malheureusement elle est souvent fermée pour "cause d'entretien".
  • Le S.S. Trustworthy est une zone pour enfants présentée par McDonald's. Elle prend la forme d'un bateau de pompier avec canon à eau et de nombreux éléments mobiles, sonores ou qui s'escaladent. Un restaurant baptisé Burgers Invasions et inspiré des films de série B jouxte la zone.

Pacific WharfModifier

 
Pacific Wharf rappelle les pêcheurs de la côte ouest, c'est-à-dire les habitants, alors que Paradise Pier met en avant le tourisme.

Cette petite section se trouve à côté de Paradise Pier[24]

C'est essentiellement une zone de restauration basée sur le port de San Francisco ou de Monterey. Elle est séparée du Grizzly Peak par un "bras de mer". Un restaurant chinois (The Lucky Fortune), un mexicain (Cocina Cucamonga), un italien (Mission Tortilla) et un canadien (The Boudin Bakery ajouté le 8 février 2001) présentent en plus de leurs plats, des expositions sur la confection de ces derniers. Ils rappellent les migrants arrivés aux États-Unis au début du XXe siècle, et leur importance dans la culture américaine. On y trouve une seule attraction : Walt Disney Imagineering Blue Sky Cellar. On y montre aux visiteurs comment travaillent les Imagineers, employés de Disney qui créent toutes les attractions des différents parcs de la marque dans le monde.

Cars LandModifier

 
Les grands rochers ocres de Cars Land.

Cette extension de 12 acres (48 562 m2)[25] sur le thème du film Cars (2006) de Pixar comprend plusieurs attractions. Elle a ouvert ses portes le [26], mettant fin aux travaux de placemaking réalisés par Disney. Même si le land est basé sur un dessin-animé, il fut construit des décors rappelant les grands déserts californiens autour des attractions, également visibles dans le film.

Attraction ferméeModifier

Avengers Campus (Horizon 2021)Modifier

Cette ancienne zone était le seul "land" du parc non-inspiré d'une partie de la Californie. Anciennement Bountiful Valley Farm, un ajout a été fait en 2003 afin de relancer la fréquentation du parc avec l'ouverture de Flik's Fun Fair, destiné aux enfants. Le concept était de miniaturiser les visiteurs dans la peau d'un insecte : les trèfles géants mesuraient par exemple 3 mètres de haut. Le , Disneyland Resort annonce la fermeture de la zone A Bug's Land dès le 4 septembre afin d'en faire une zone Marvel en 2020[28]. Le , lors de la D23 Expo 2019, il est annoncé que la zone Marvel s'appellera Avengers Campus.

À l'origine, seule l'attraction de type cinéma sur 1001 pattes existait. Le reste, Flik's Fun Fair, fut ajouté le afin de proposer de attractions pour les enfants dans le parc[29].

  • It's Tough to be a Bug!, identique à celle de Disney's Animal Kingdom, présentait les héros du film 1001 pattes de Pixar dans un cinéma en relief.
  • Flik's Fun Fair regroupait cinq petites attractions pour enfants.
    • Flik's Flyers, était un manège du constructeur Zamperla dans des inventions de Flic, la fourmi.
    • Francis' Ladybug Boogie, était un Demolition Derby avec des coccinelles.
    • Heimlich's Chew Chew Train, était un train-chenille qui se goinfre de fruits et légumes géants et qui diffuse des parfums pendant le parcours.
    • Tuck and Roll's Drive'Em Buggies, présentaient des mini-auto-tamponneuses inspirées des deux puces du film.
    • Princess Dot Puddle Park était une zone de jeux principalement des jets d'eau, inspiré de la princesse bébé.

Un spectacle nommé The Ugly Bug Ball fut présenté à partir du .

Notes et référencesModifier

  1. (en) TEA / Aecom, « 2018 Theme Index & Museum Index: The Global Attractions Attendance Report » [PDF], sur Aecom/TEA, (consulté le 23 mai 2019).
  2. a b et c « Disneyland Attendance Info - Yearly attendance figures in millions - The Disneyland Linkage », sur www.scottware.com.au (consulté le 14 février 2021)
  3. Disney makes DCA revamp official today
  4. (en) Disney plans massive overhaul of troubled park
  5. (en) Brady MacDonald, « Disney California Adventure face-lift continues with rethemed land », sur Los Angeles Times, (consulté le 28 juillet 2015)
  6. a et b (en) « Disney California Adventure to open ‘Luigi’s Rollickin’ Roadsters’ on March 7 », sur WTVR.com, (consulté le 27 juillet 2016)
  7. (en) Joseph Pimentel, « New Luigi's ride, Disneyland's first trackless, debuts March 7 », sur Orange County Register, (consulté le 27 juillet 2016)
  8. a et b (en) Lou Ponsi, « Disney announces premiere date for stage rendition of 'Frozen' », sur Orange County Register, (consulté le 22 août 2016)
  9. (en) Brady MacDonald, « Disney’s rebooted Soarin’ ride takes flight over worldwide landmarks », sur Los Angeles Times, (consulté le 21 avril 2017)
  10. (en) Tracy Brown, « Disney sets opening date for Guardians of the Galaxy attraction at California Adventure », sur Los Angeles Times, (consulté le 5 septembre 2017)
  11. (en) Joseph Pimentel, « Disney California Adventure’s Guardians of the Galaxy ride to open May 27 », sur Orange County Register, (consulté le 5 septembre 2017)
  12. (en) Marla Jo Fischer, « Say goodbye forever to these favorite Disney California Adventure rides », sur Orange County Register, (consulté le 18 avril 2018)
  13. (en) « Disney California Adventure's 'A Bug's Land' to close in September », sur KABC, (consulté le 21 mars 2019)
  14. (en) Robert Niles, « Mickey's Philharmagic opens at Disney California Adventure », sur theme park insider, (consulté le 27 octobre 2019)
  15. (en) « Theme-Index-2019 »
  16. Historic Carthay Circle Theatre Will Rise Again… Disney-Style
  17. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2004 - Key Dates », (consulté le 24 janvier 2010), p. 36
  18. (en) Brady MacDonald, « Condor Flats gets a 'campy' makeover at Disney's California Adventure », sur Los Angeles Times, (consulté le 28 septembre 2015)
  19. (en) Mark Eades, « New Grizzly Peak Airfield at Disney California Adventure recalls scenic national parks] », sur Orange County Register, (consulté le 28 septembre 2015)
  20. (en) « Lunch at Smokejumpers Grill in Disney California Adventure », sur Themepark Insider, (consulté le 17 août 2015)
  21. (en) Hugo Martin, « Disney California Adventure is getting a Pixar makeover », sur Los Angeles Times, (consulté le 22 mars 2018)
  22. (en) Joseph Pimentel, « This is when Pixar Pier will open at Disney California Adventure », sur Orange County Register, (consulté le 22 mars 2018)
  23. [1]
  24. [2]
  25. Disney Hopes Wall of Water Will Revive Theme Park
  26. Cars Land to open on June 15 at Disney's California Adventure
  27. (en) Scott Craven, « Disney California Adventure's flattest ride nearing dead end », sur The Arizona Republic, (consulté le 20 avril 2015)
  28. (en) Noah Dominguez, « Marvel to Replace A Bug's Life at Disney's California Adventure », sur Comic Book Resources, (consulté le 11 avril 2019)
  29. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2003 - History », (consulté le 24 janvier 2010), p. 67

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :