Dépression de Danakil

dépression d'Afrique de l'est

La dépression de Danakil est la partie nord de la dépression de l'Afar, une dépression géologique située en Ethiopie qui résulte de la divergence de trois plaques tectoniques dans la Corne de l'Afrique.

Erta Ale en éruption dans la dépression Danakil.
Le mont Ayalu, le plus à l'ouest et le plus ancien de deux volcans à l'extrémité sud de la dépression Danakil.
Les sources chaudes de la dépression de Danakil offrent une occasion de recherche pour l'étude des extrêmophiles.

GéologieModifier

La dépression de Danakil se trouve à la triple jonction de trois plaques tectoniques et a une histoire géologique complexe. Elle s'est développée sous l'effet de l'éloignement de l'Afrique et de l'Asie, provoquant des distensions et une activité volcanique. L'érosion, l'inondation par la mer, le soulèvement et la chute du sol ont tous joué leur rôle dans la formation de cette dépression. Les roches sédimentaires telles que le grès et le calcaire sont recouvertes de basalte en stratification discordante.

GéographieModifier

La dépression de Danakil est une vaste plaine d'environ 200 km sur 50 km, située au nord de la région Afar en Ethiopie, près de la frontière avec l'Erythrée. Elle se trouve à environ 125 m au-dessous du niveau de la mer et est bordée à l'ouest par le plateau éthiopien et à l'est par les Alpes du Danakil, au-delà desquelles se trouve la mer Rouge.

PaléontologieModifier

La région est souvent considérée comme le berceau de l'humanité ; en 1974, Donald Johanson et ses collègues y ont découvert le fossile de l'australopithèque Lucy, vieux de 3,2 millions d'années. De nombreux autres fossiles d'hominidés anciens y ont été découverts, ce qui a incité de nombreux paléontologues à proposer que cette région est la première où l'espèce humaine a évolué.

MicrobiologieModifier

Les sources chaudes de la dépression de Danakil offrent une opportunité de recherche pour l'étude des microbes extrêmophiles. La dépression de Danakil est l'endroit le plus chaud de la planète en termes de températures moyennes annuelles. C'est aussi l'un des endroits les plus bas de la planète (100 m sous le niveau de la mer), et sans pluie pendant la majeure partie de l'année. Ici, la rivière Awash s'assèche dans une chaîne de lacs salés comme le lac Afrera, n'atteignant jamais l'océan Indien.

Le mont Ayalu est le plus à l'ouest et le plus ancien des deux volcans à l'extrémité sud de la dépression Danakil. L'autre volcan actif, l'Erta Ale, est l'un des nombreux lacs de cratère où la lave jaillit du manteau terrestre. De plus, la zone contient les sources de soufre de Dallol, ou sources chaudes. Ces milieux humides de la dépression de Danakil font l'objet d'études visant à comprendre comment la vie peut se développer sur d'autres planètes et lunes. De nombreux microorganismes vivant ici sont des microbes extrémophiles d'un intérêt majeur pour les astrobiologistes. Néanmoins, en , les scientifiques ont signalé que les formes de vie terrestres, incluant les formes extrêmes des microorganismes archaïea, ne se retrouvaient pas dans les conditions acides et salées de chaleur extrême présentes dans certaines parties de la dépression de Danakil.

(Cet article est pour l'essentiel un traduction de l'article qui figure sur la version anglaise de Wikipédia.)