Cyrus Adler

Universitaire américain et leader religieux juif
Cyrus Adler
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
PhiladelphieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Racie Friedenwald Adler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Cyrus Adler (13 septembre 1863 - 7 avril 1940) était un enseignant américain, bibliothécaire, essayiste et un chef religieux juif et un érudit.

BiographieModifier

Adler est né à Van Buren, Arkansas[1],[2]a été diplômé de l'Université de Pennsylvanie en 1883 et a obtenu ainsi le premier doctorat américain en langue sémitique de l'Université Johns Hopkins en 1887[3],[4]. Il a enseigné les langues sémitiques à Johns Hopkins de 1884 à 1893. Il a été employé par la Smithsonian Institution pendant plusieurs années, en se concentrant sur l'archéologie et la langue sémitique, en tant que bibliothécaire de 1892 à 1905[5]. Il était l'un des fondateurs du National Jewish Welfare Board (en) un éditeur de la Jewish Encyclopedia[6] et un membre du comité qui a traduit la version de la Jewish Publication Society de la Bible hébraïque publiée en 1917. À la fin de la Première Guerre mondiale, il participe à la Conférence de paix de Paris en 1919.

Ses nombreux écrits savants comprennent des articles sur la religion comparée, l'assyriologie et la philologie sémitique. Il a édité l' American Jewish Year Book de 18991905 et la Jewish Quarterly Review de 19101940[4].

Il a été président du Dropsie College for Hebrew and Cognate Learning (en) de 1908 à 1940 et chancelier du Jewish Theological Seminary of America. Il a également contribué à la New International Encyclopedia . En outre, il a été membre fondateur de l' Oriental Club de Philadelphie . Il a participé à la création de diverses organisations juives, notamment la Jewish Publication Society (en), l' American Jewish Historical Society, l'American Jewish Committee et l'United Synagogue of Conservative Judaism (en)[4] . Adler a servi une variété d'organisations en occupant divers postes d'administrateur. Par exemple, il a siégé au conseil d'administration de l'American Jewish Publication Society et du Gratz College, a été vice-président de l'American Anthropological Association et membre du conseil de la Philosophical Society of Washington (en)[7].

Adler était célibataire une grande partie de sa vie, épousant Racie Friedenwald de Baltimore en 1905, alors qu'il avait 42 ans. Ils ont eu un enfant, une fille Sarah. De 1911 à 1916, Adler était Parnas (président) de la Congrégation Mikveh Israël de Philadelphie. Il est décédé dans cette ville et ses archives sont conservés par le Katz Center for Advanced Judaic Studies (en) de l'Université de Pennsylvanie[8] et à l'American Jewish Historical Society[9].

Œuvres (sélection)Modifier

  • İstanbul 1898 Kahvehane Hikayeleri, Maya Kitap, 1898, rééd. 2012, 155 p. (ISBN 6055675412, OCLC 949610688),
  • The voice of America on Kishineff, The Jewish publication society of America, , 542 p. (lire en ligne),
  • The Jewish Encyclopedia: A Descriptive Record of the History, Religion, Literature, and Customs of the Jewish People From the Earliest Times to the Present Day, Cornell University Library, rééd. 2009, 804 p. (ISBN 978-1112115349),
  • The American Jewish Year Book, 5665: September 10, 1904, to September 29, 1905, Forgotten Books, rééd. 2017, 536 p. (ISBN 978-1334780851, lire en ligne),
  • The American Jewish Year Book 5664: September 22, 1903, to September 9, 1904, Forgotten Books, , 352 p. (ISBN 978-0243141074, lire en ligne),
  • American Jewish year book, 5666, Jewish Publication Society of America, , 388 p. (lire en ligne),
  • I Have Considered the Days, Jewish Publication Society of America, , 447 p. (lire en ligne),

Bibliographie (indicative)Modifier

  • (en-US) Louis Finkelstein & Alexander Marx, « Cyrus Adler », Proceedings of the American Academy for Jewish Research, Vol. 10,‎ , p. 1-2 (lire en ligne),
  • (en-US) Solomon Grayzel, « Cyrus Adler », Publications of the American Jewish Historical Society, No. 3,‎ , p. 451-454 (lire en ligne),
  • (en-US) Meir Ben-Horin, « Cyrus Adler and Adolf Büchler Correspondence (1910–1938) », American Jewish Historical Quarterly, Vol. 56, No. 2,‎ , p. 208-231 (lire en ligne),
  • (en-US) Hugh Park, « Birthplace of Cyrus Adler Is Marked », The Arkansas Historical Quarterly, Vol. 26, No. 4,‎ , p. 301-309 (lire en ligne),
  • (en-US) Meir Ben-Horin, « Cyrus Adler and Ahad Ha-Am Correspondence (1910-1913) », The Jewish Quarterly Review, Vol. 57,‎ , p. 47-59 (lire en ligne),
  • (en-US) Ira Robinson, « Cyrus Adler, Bernard Revel and the Prehistory of Organized Jewish Scholarship in the United States », American Jewish History, Vol. 69, No. 4,‎ , p. 497-505 (lire en ligne),
  • (en-US) David G. Dalin, « Cyrus Adler and the Rescue of Jewish Refugee Scholars », American Jewish History, Vol. 78, No. 3,‎ , p. 351-362 (lire en ligne),
  • (en-US) Schwartz, Shuly Rubin., The Emergence of Jewish Scholarship in America : The Publication of the Jewish Encyclopedia, Hebrew Union College Press, (ISBN 0-87820-412-1)

RéférenceModifier

  1. (en) « Cyrus Adler | American scholar », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  2. Dictionary of American Library Biography. (1978). Bohdan Wynar, ed. "Adler, Cyrus (1863–1940)." Littleton, Colorado: Libraries Unlimited. pp. 3–5. (ISBN 0-87287-180-0)
  3. Henry Warner Bowden, Dictionary of American Religious Biography, Westport, Conn., 2nd, , 8–9 p. (ISBN 0-313-27825-3)
  4. a b et c Schwartz 1991, pp. 14–15.
  5. (en-US) « ADLER, CYRUS - JewishEncyclopedia.com », sur jewishencyclopedia.com (consulté le )
  6. (en-US) « Cyrus Adler », sur www.jewishvirtuallibrary.org (consulté le )
  7. (en-US) Jacobs, « 1906 Jewish Encyclopedia: Adler, Cyrus », Jewish Encyclopedia.com, The Kopelman Foundation (consulté le )
  8. (en-US) « Cyrus Adler Papers, 1866-1942, 1907-1939 (bulk). », sur dla.library.upenn.edu (consulté le )
  9. (en-US) « Guide to the Papers of Cyrus Adler (1863-1940)undated, 1883-1937*P-16 », sur Center for Jewish History (consulté le )

Liens externesModifier