Ouvrir le menu principal

Cyrano de Bergerac (1897)

pièce mise en scène par Louis Péricaud

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cyrano de Bergerac.

'
Cyrano de Bergerac
Coquelin aîné lors de la première
Coquelin aîné lors de la première

Auteur Edmond Rostand
Genre Comédie héroïque
Nb. d'actes cinq actes et en vers
Date de création en français 28 décembre 1897
Lieu de création en français Théâtre de la Porte-Saint-Martin
Compagnie théâtrale Théâtre de la Porte-Saint-Martin
Metteur en scène Louis Péricaud
Rôle principal Coquelin aîné
Personnages principaux

La première représentation de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, mise en scène par Louis Péricaud, a lieu le à Paris, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin. C'est un succès dès la première. La 100e a lieu le [1]. Elle est jouée 200 fois de suite puis reprise avec à peu près la même distribution en 1900 jusqu'à la 600e en 1902, sauf pour le rôle de Roxanne[N 1].

Sommaire

Personnages et distribution des rôles lors de la première[2]Modifier

  • Cyrano de Bergerac : Coquelin aîné
  • Christian de Neuvillette : Maurice Volny
  • Comte de Guiche : Maxime Desjardins
  • Ragueneau : Jean Coquelin
  • Carbon de Castel-Jaloux : Benoît Gravier
  • Montfleury, 1er cadet de Gascogne : Louis Péricaud
  • Lebret : Castillan
  • Lignière : Rebel
  • De Valvert : Nicolini
  • Bellerose : Demey ou Davril
  • 1er marquis : Fortuné Walter
  • Officier espagnol : Émile Albert
  • 3e cadet : Noizeux
  • Cuigy : Godeau
  • Un mousquetaire : Kirtal
  • Un capucin : Stuart
  • Un chevau-léger : Doubleau
  • Un portier : Jourdan
  • Brisailles : Borges
  • Roxanne : Maria Legault
  • Sœur Marthe : Marguerite Esquilar
  • Lise : Blanche Miroir
  • La distributrice : Jeanne Kerwich
  • Mère Marguerite : Léontine Bouchetal
  • La duègne : Mme Bourgeois
  • 1er page : Marthe Marthy
  • Une soubrette : Lucienne
  • Sœur Claire : Pannetier
  • 1re sœur : Bertha
  • Une sœur : Loissier
  • Un bourgeois : Person
  • Un garde : Dannequin
  • Un tire-laine : M. Bourgeois
  • Un mousquetaire : Cartereau
  • Un spectateur : Samson
  • Un jeune homme : Chabert
  • Un marquis : Georges Laumonier
  • Un marquis : Hemery
  • Un musicien : Gaston Henry

Décors et costumesModifier

  • Décors de Eugène Carpezat, Victor Brard, Lemeunier, Marcel Jambon, Bailly
  • Costumes dessinés par Choubrac, réalisé par la maison Pacaud
  • Accessoires de Ernest Dieudonné
  • Cartonnage de Massé
  • Coiffures de Charles Aimé
  • Chapeau de Roxanne : Mme Carlier

CritiquesModifier

« M. Coquelin n'a été plus merveilleux que dans ce maître rôle de Cyrano, l'un des plus écrasants qui existent au monde. ... Diction, geste ; tout a été parfait, enlevant, émouvant, prodigieusement lyrique... Rimes riches ou d'une négligence voulue, tours imprévus, assonances réjouissantes et cocasses, tendresse, passion, poésie ailée... Mlle Legault, une touchante et spirituelle Roxane, ni pour M. Volny, qui tire bon parti d'un rôle médiocre, ni pour M. Desjardins, sobre et parfait gentilhomme sous le manteau du comte de Guiche. M. Gravier a dessiné un bon type de capitaine gascon, et MM. Jean Coquelin (un très amusant Ragueneau), Péricaud, Mmes Bourgeois et Blanche Miroir sont dignes de leur donner la réplique. La mise en scène est superbe. Les décors et les costumes sont presque aussi riches que les vers : ce qui n'est pas peu dire... Encore un coup, succès, et succès pleinement mérité : un beau soir, vraiment, pour les lettres françaises. »

— Edmond Stoulig[3]

« Si Savinien Cyrano a trouvé son poète, il a également rencontré son interprète, M. Coquelin, qui, dans ce rôle écrasant, s'est montré étourdissant de verve, de faconde, d'entrain, de finesse et d'émotion. Et dame ! tous se ressentent un peu de ce voisinage éblouissant ; ils s'en ressentent d'autant plus qu'aucun personnage n'est vraiment développé : il n'en faut pas moins féliciter MM. Desjardins, Jean Coquelin, Volny, Mme Maria Legault, qui marchent à la tête d'une distribution très d'ensemble. »

— Paul-Émile Chevallier[4]

SourceModifier

Références et notesModifier

Notes
  1. Léonie Yahne, puis Marguerite Esquilar joue le rôle de Roxane en 1900, Gilda Darthy en 1902 au moment de la 600e.
Références
  1. 100e représentation, documents iconographiques
  2. Page:Rostand - Cyrano de Bergerac.djvu/217
  3. Edmond Stoulig, « Semaine théatrale », Le Monde artiste, no 1,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2017).
  4. Paul-Émile Chevallier, « Semaine théâtrale », Le Ménestrel, vol. 3484, no 1,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2017).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :