Cynthia Bond

auteure américaine

Cynthia Bond (née le ) est une auteure et ancienne actrice américaine. Son premier roman, Ruby, passe six semaines consécutives sur la liste des meilleures ventes du New York Times[1] et fait partie de la sélection du club de lecture 2.0 d'Oprah Winfrey[2],[3]. Elle est née à Hempstead, au Texas, et vit maintenant à Los Angeles[4]. Bond obtient une bourse de journalisme à l'Université Northwestern, mais elle quitte finalement l'école pour étudier à l'American Academy of Dramatic Arts à New York[5]. Bond est une boursière du PEN Rosenthal Fellow for Emerging Writers[6]. Bond fait également partie du personnel du centre de traitement pour adolescents Paradigm Malibu[6],[7].

Cynthia Bond
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

CarrièreModifier

Bond fonde The Blackbird Collective en 2011 pour, selon leur site internet, « créer un environnement stimulant et positif pour les écrivains », en mettant l'accent sur « la vérité rarement partagée et la créativité pour aider les autres »[8]. Elle enseigne l'écriture à des jeunes sans abri et à risque depuis plus de 15 ans au centre LGBT de Los Angeles[9]. Certains des jeunes avec lesquels elle a travaillé ont vécu des épisodes inspirés de violence sexuelle décrits dans son premier roman, Ruby[3],[9]. Bond s'inspire d'une partie de l'histoire de sa propre famille dans l'écriture de Ruby, y compris l'histoire de sa tante qui fut tuée par des hommes soupçonnés de faire partie du Ku Klux Klan[10]. Elle passe dix ans à travailler sur le manuscrit de Ruby[11]. La mère de Bond et son agent l'ont encouragée à diviser le livre de 900 pages en une trilogie et après avoir hésité, elle convient qu'une trilogie est la meilleure option pour son histoire[12].

Ruby est considéré comme un « premier roman fort » par Kirkus Reviews[13]. Booklist voit en Ruby un « portrait sévère et sans fioritures de faits et de psychés sombres »[14]. Ruby est en partie une « histoire difficile », mais il contient également des « éléments mystiques », selon Library Journal[12]. People Magazine écrit que Ruby n’est pas une « lecture facile », mais qu’il contenait un message important et convaincant[15]. Ann Friedman écrit dans The Guardian que, si le livre évoque des comparaisons avec les travaux de Toni Morrison ou de Zora Neale Hurston, « il est peut-être plus approprié de comparer Bond à Gabriel García Márquez. Ruby est tissé avec un réalisme magique... mais la prose lumineuse de Bond est ancrée dans une réalité certaine »[16].

Ruby est sélectionnée pour le Bailey's Women's Prize for Fiction 2016[17],[18].

Vie privéeModifier

Elle vit actuellement à Los Angeles avec sa fille[6]. Bond s'identifie comme bisexuelle[9].

Elle est la cousine du défenseur des droits civiques Julian Bond[19].

ŒuvreModifier

  • Ruby New York: Hogarth, 2014.
    Traduit en français sous le titre Ruby par Laurence Kiefé, Christian Bourgeois Éditeur, 2015, (ISBN 978-2267028720)

RéférencesModifier

  1. (en) « Paperback Trade Fiction Books - Best Sellers - March 8, 2015 - The New York Times », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
  2. "RUBY de Cynthia Bond (Hogarth) Nouvelle sélection du Club de lecture 2.0 d'Oprah" , Actualités et informations, Penguin Random House.
  3. a et b (en) « Struggling Writer's Debut Novel Gets Coveted Oprah Winfrey Nod », sur NPR.org (consulté le 14 janvier 2019)
  4. (en) « Fiction review: ‘Ruby,’ by Cynthia Bond », sur Dallas News, (consulté le 14 janvier 2019)
  5. (en-US) Lisa Capretto, « How 'Ruby' Author Cynthia Bond Realized Writing Was Her True Calling (VIDEO) », Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
  6. a b et c (en-US) « About The Author | Cynthia Bond » (consulté le 14 janvier 2019)
  7. « Cynthia Bond. Ce qui est humain », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
  8. « Members », sur www.blackbirdwritingcollective.org (consulté le 14 janvier 2019)
  9. a b et c « Cynthia Bond on the bisexual themes of "Ruby" and the Oprah effect », sur AfterEllen, (consulté le 14 janvier 2019)
  10. (en) « Cynthia Bond mines family history for ‘Ruby’ », sur Dallas News, (consulté le 14 janvier 2019)
  11. (en-US) Lisa Capretto, « Author Cynthia Bond Offers The Perfect Description Of What It Means To Be A Mother », Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
  12. a et b (en) Hoffert, « We Will Always Rise », Library Journal, vol. 140, no 5,‎ , p. 98 (lire en ligne, consulté le 30 mars 2016) Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :1 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  13. (en) RUBY by Cynthia Bond | Kirkus Reviews (lire en ligne)
  14. Wilkinson, « Ruby », Booklist, vol. 110, no 12,‎ , p. 30 (lire en ligne, consulté le 30 mars 2016)
  15. (en) « Should You Read Oprah's New Book Club Pick? », sur PEOPLE.com (consulté le 14 janvier 2019)
  16. (en-GB) Ann Friedman, « Ruby by Cynthia Bond review – a survivor's story of love, madness and Satanism », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
  17. « Baileys Women’s Prize for Fiction 2016 | book word », sur www.bookword.co.uk (consulté le 14 janvier 2019)
  18. "On Writing: Cynthia Bond" , Bayley's Women Prize for Fiction, 7 juin 2016.
  19. (en) « An interview with… Cynthia Bond », sur Kate Braithwaite, (consulté le 14 janvier 2019)

Liens externesModifier