Ouvrir le menu principal
Cyclisme aux Jeux olympiques de 1896
Description de l'image Cycling (road) pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Cyclisme
Éditions 1er
Lieu(x) Athènes, Grèce
Date 8 au
Nations 5
Participants 19
Épreuves 6
Site(s) Vélodrome de Néon Phaléron

Navigation

Loge officielle lors des courses cyclistes sur piste.

À l'occasion des Jeux olympiques d'été de 1896, six épreuves de cyclisme sont organisées au Vélodrome de Néon Phaléron (ou Vélodrome du Phalère) du 8 au . Dix-neuf cyclistes représentant cinq délégations participent à ces épreuves.

Admis dès novembre 1894 comme sport olympique, le cyclisme, désigné alors par le terme « vélocipédie », rassemble six épreuves dites de vitesse et de fond[1]. L'une d'elles est disputée sur route les cinq autres l'étant sur un vélodrome construit pour l'occasion.

Organisées selon les règles de l'Association internationale de cyclisme[2], les épreuves sont encadrées par un sous-comité d'organisation dédié aux épreuves cyclistes. Celui-ci est composé de six membres : Nikolaos Vlangalis (président), K. Vellinis (secrétaire) et Spiridon Mauros, Nikolaos Kontogiannakhis, Mar.Filipp et A. Theofilas (membres).

Les courses sur piste voient la domination globale des cyclistes français Paul Masson et Léon Flameng qui remportent quatre des six épreuves. La délégation française remporte d'ailleurs le plus de récompenses juste devant le pays hôte qui s'est notamment illustré sur l'unique épreuve sur route gagnée par Aristídis Konstantinídis.

Pays représentésModifier

19 cyclistes de 5 nationalités différentes.

PodiumsModifier

 
Le Français Paul Masson, vainqueur de trois médailles d'or.

Les médailles d'or, d'argent et de bronze ont été attribuées rétroactivement par le Comité international olympique. En 1896, seuls les deux premiers de chaque épreuve recevaient une récompense.

Épreuves Or Argent Bronze
Course en ligne
résultats détaillés
Aristídis Konstantinídis
  Grèce 3 h 22 min 31 s
August von Gödrich
  Allemagne 3 h 42 min 18 s
Edward Battell
  Grande-Bretagne inconnu
Vitesse individuelle
résultats détaillés
Paul Masson
  France 4 min 58 s 2
Stamátios Nikolópoulos
  Grèce 5 min 00 s 0
Léon Flameng
  France inconnu
Contre-la-montre
résultats détaillés
Paul Masson
  France 24 s
Stamátios Nikolópoulos
  Grèce 25 s 4
Adolf Schmal
  Autriche 26 s
10 km
résultats détaillés
Paul Masson
  France 17 min 54 s 2
Léon Flameng
  France 17 min 54 s
Adolf Schmal
  Autriche inconnu
100 km
résultats détaillés
Léon Flameng
  France 3 h 08 min 19 s 2
Yeóryios Koléttis
  Grèce à 11 tours
non décernée
12 heures
résultats détaillés
Adolf Schmal
  Autriche 314,997 km
Frank Keeping
  Grande-Bretagne 314,664 km
non décernée

Tableau des médaillesModifier

 
Gravure du journal grec 'l'Asty', pour les courses cyclistes.
  • Pays organisateur (Grèce, Athènes)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   France 4 1 1 6
2   Grèce (pays organisateur) 1 3 0 4
3   Autriche 1 0 2 3
4   Grande-Bretagne 0 1 1 2
5   Allemagne 0 1 0 1
Total 6 6 4 16

Résultats détaillésModifier

Course en ligneModifier

 
Départ de l'épreuve sur route.
 
Le Grec Aristídis Konstantinídis vainqueur de l'épreuve de course en ligne

La seule épreuve sur route est organisée le 12 avril. Elle consiste en un aller-retour entre Athènes et Marathon. Sept cyclistes participent à la course : cinq locaux et deux étrangers, l'Allemand August von Gödrich et le Britannique Edward Battell.

Le Grec Aristídis Konstantinídis occupe la première place jusqu'à l'arrivée à Marathon. Le Britannique Battell le dépasse quand la bicyclette du Grec se casse lors du chemin retour. Ce dernier parvient à repartir avec une nouvelle machine. Les deux cyclistes chutent avant l'arrivée finale, Battell plus sévèrement ce qui permet à Konstantinídis de gagner la course et à l'Allemand August von Gödrich de terminer deuxième.

Rang Cycliste Pays Temps
1 Aristídis Konstantinídis   Grèce 3 h 22 min 31 s
2 August von Gödrich   Allemagne 3 h 42 min 18 s
3 Edward Battell   Grande-Bretagne Inconnu
4-7 Georgios Aspiotis   Grèce Inconnu
Miltiades Iatrou   Grèce Inconnu
Konstantinos Konstantinou   Grèce Inconnu
Georgios Paraskevopoulos   Grèce Inconnu

Vitesse individuelleModifier

L'épreuve de vitesse individuelle est la première des trois épreuves cyclistes disputées le 11 avril sur le Vélodrome de Néon Phaléron. Elle consiste à couvrir une distance de 2 km soit six tours de piste.

Quatre cyclistes participent à la course. L'Allemand Joseph Rosemeyer abandonne, sur problème mécanique.

Rang Cycliste Pays Temps
1 Paul Masson   France 4 min 58 s 2
2 Stamátios Nikolópoulos   Grèce 5 min 00 s 2
3 Léon Flameng   France Inconnu
Joseph Rosemeyer   Allemagne Non terminé

Contre-la-montreModifier

L'épreuve contre-la-montre est la dernière des trois épreuves cyclistes organisées le 11 avril sur le Vélodrome de Néon Phaléron. Elle est disputée sur une distance d'un tiers de km.

Huit cyclistes participent à cette épreuve. Le Français Paul Masson remporte une troisième course dans la journée.

CourseModifier

Rang Cycliste Pays Temps
1 Paul Masson   France 24 s 0
2 Stamátios Nikolópoulos   Grèce 26 s 0
Adolf Schmal   Autriche 26 s 0
4 Edward Battell   Grande-Bretagne 26 s 2
5 Frank Keeping   Grande-Bretagne 27 s 0
Theodor Leupold   Allemagne 27 s 0
Léon Flameng   France 27 s 0
8 Joseph Rosemeyer   Allemagne 27 s 3

Course pour la médaille d'argentModifier

Rang Cycliste Pays Temps
1 Stamátios Nikolópoulos   Grèce 25 s 4
2 Adolf Schmal   Autriche 26 s 6

10 kmModifier

L'épreuve de 10 km est la deuxième des trois épreuves cyclistes organisées le 11 avril sur le Vélodrome de Néon Phaléron. Elle consiste à couvrir 30 tours de piste, soit 10 km.

Six cyclistes participent à la course. Victime d'une chute avec son compatriote Aristídis Konstantinídis, le Grec Yeóryios Koléttis se retire de l'épreuve à cause des blessures subies dans cet accident.

 
Les Français Léon Flameng et Paul Masson, auteurs d'un doublé sur l'épreuve de 10 km
Rang Cycliste Pays Temps
1 Paul Masson   France 17 min 54 s 2
2 Léon Flameng   France 17 min 54 s 2
3 Adolf Schmal   Autriche Inconnu
4 Joseph Rosemeyer   Allemagne Inconnu
5 Aristídis Konstantinídis   Grèce Inconnu
Yeóryios Koléttis   Grèce Retrait au 7e km

100 kmModifier

L'épreuve de 100 km est organisée le 8 avril sur le Vélodrome de Néon Phaléron. Elle consiste à couvrir 300 tours de piste, soit 100 km.

Principale épreuve organisée lors du 3e jour des Jeux olympiques, la course du 100 km s'est déroulée en présence du roi Georges Ier, du roi de Serbie, de l'ensemble de la famille royale, des membres du gouvernement et du corps diplomatique. 20 000 personnes ont assisté à la course, disputée sous un mauvais temps[3].

Dix-neuf cyclistes de six nationalités débutent la course dont neuf sont connus, seuls deux la finissent. Malgré une chute, le Français Léon Flameng gagne la course devant le Grec Yeóryios Koléttis qui termine avec 11 tours de retard (ou 14 selon les sources). Les 17 autres concurrents ont tous abandonné, le dernier au 60e kilomètre.

Rang Cycliste Pays Temps
1 Léon Flameng   France 3 h 08 min 19 s 2
2 Yeóryios Koléttis   Grèce Inconnu
Bernhard Knubel   Allemagne Retrait au 41e km
Theodor Leupold   Allemagne Retrait au 37e km
Edward Battel   Grande-Bretagne Retrait au 17e km
Aristídis Konstantinídis   Grèce Retrait au 16e km
Joseph Rosemeyer   Allemagne Non terminé
Adolf Schmal   Autriche Non terminé
Joseph Welzenbacher   Allemagne Non terminé

12 heuresModifier

 
L'Autrichien Adolf Schmal vainqueur de l'épreuve de 12 heures

L'épreuve de 12 heures est organisée le 13 avril sur le Vélodrome de Néon Phaléron. Elle est l'ultime épreuve des Jeux olympiques.

Commencée à 5 heures du matin, elle s'achève à 17 heures. Sur les sept cyclistes engagés, quatre ont abandonné avant midi un cinquième s'étant retiré dans l'après-midi. L'Autrichien Adolf Schmal remporte la course en devançant le Britannique Frank Keeping d'un tour de piste.

Rang Cycliste Pays Distance
1 Adolf Schmal   Autriche 314,997 km
2 Frank Keeping   Grande-Bretagne 314,664 km
Georgios Paraskevopoulos   Grèce Non terminé
Loverdos   Grèce Retrait après 3 heures
A. Tryfiatis-Tripiaris   Grèce Retrait après 3 heures
Joseph Welzenbacher   Allemagne Retrait après 3 heures
Konstantinos Konstantinou   Grèce Retrait après 3 heures

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « Programme des Jeux olympiques de 1896 », sur la84foundation.org, Bulletin du Comité international des Jeux olympiques
  2. (en) de Coubertin, Pierre, The Olympic Games of 1896, The Century Magazine, novembre 1896. Texte en ligne
  3. Le Journal, 9 avril 1896

SourcesModifier