Cycle (littérature)

ensemble d'œuvres littéraires formant un tout

Un cycle en littérature désigne un ensemble d'œuvres ou de récits portant sur la même trame, un même thème, un même contexte, un même fait, un même personnage, une même famille, rédigées le plus souvent selon un même style d'écriture, mais non nécessairement écrites par un même auteur.

FormesModifier

Selon le nombre d'éléments inclus, le cycle peut être aussi désigné par l'un des termes suivants :

  • usage courant: la trilogie (3), la tétralogie (4), .
  • usage plus rare : la monologie (1), la dilogie (2), la pentalogie (5), l'hexalogie (6), l'heptalogie (7), l'octalogie (8), l'ennéalogie (9), la décalogie (10), l'hendécalogie (11), la dodécalogie (12), la trikaidécalogie (13), l'icosalogie (20), l'icosikaitétralogie (24), la triacontalogie (30).

Les poètes cycliques sont des poètes grecs dont les ouvrages embrassent pour ainsi dire dans un cercle l'histoire de tous les faits qui se rapportent à Troie.

Exemples de cycles littéraires célèbresModifier

BibliographieModifier

  • Christophe Pradeau, L'idée de cycle romanesque : Balzac, Proust, Giono, thèse soutenue en 2000 sous la direction de Jacques Neefs[2].

Notes et référencesModifier

  1. La Comédie humaine compte 137 volumes, dans lesquels on trouve des contes, des nouvelles, des ébauches. Le cycle romanesque proprement dit ne s'applique qu'aux romans, dont le nombre oscille entre 60 et 70 selon qu'on classe telle ou telle œuvre en roman ou en nouvelle. Ainsi, La Maison du chat-qui-pelote est selon les uns un court roman (Anne-Marie Baron, introduction à La Maison du chat-qui-pelote, Flammarion GF, 1997, p. 8) et selon d'autres une nouvelle (adaptation télévisée dans la série Au siècle de Maupassant : contes et nouvelles du XIXe siècle, France 2, 2009).
  2. Christophe Pradeau, « L'idée de cycle romanesque : Balzac, Proust, Giono », sur theses.fr, (consulté le 25 juillet 2020)

Articles connexesModifier