Curraleira

établissement humain au Portugal

Curraleira
Curraleira
Vue aérienne du quartier de Curraleira
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Ville Lisbonne
Freguesia São João
Géographie
Coordonnées 38° 44′ 02″ nord, 9° 07′ 34″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Portugal
Voir sur la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Curraleira
Géolocalisation sur la carte : Lisbonne
Voir sur la carte administrative de Lisbonne
City locator 14.svg
Curraleira

Curraleira était un quartier de Lisbonne, au Portugal[1],[2]. Datant du XXe siècle[3],[4], c'était l'un des bidonvilles les plus grands et les plus anciens de Lisbonne[5],[6] Il était situé dans la freguesia de São João, inséré dans l'une des pentes du Vale de Chelas entre Picheleira, le cimetière d'Alto de São João, Penha de França et Alto do Pina[7]. Avec les quartiers de Calçada do Carrascal et Rua do Sol a Chelas, il a accueilli un total de 564 familles[8].

Le quartier était composé de logements précaires construits en bois, zinc et maçonnerie et sans accès à l'assainissement de base, à l'eau et à l'électricité.

Un grand incendie en 1975 fait deux morts et détruit plusieurs dizaines de bâtiments[9],[10]. Cet événement a conduit les habitants à s'organiser en coopérative (Horizonte) et a déclenché un processus au sein du Service local d'appui mobile (SAAL) pour reloger les personnes affectées par la construction du quartier de Horizonte[11],[12],[13],[14]. En l'honneur du défunt, une croix de métal a été érigée et une peinture murale a été peinte sur l'une des façades du Bairro Carlos Botelho, dans le cadre du projet PA-REDES[13],[15],[16],[17].

Le processus de relogement des habitants et de démolition du quartier a eu lieu en novembre 2001, sa population étant répartie dans le nouveau quartier de Quinta do Lavrado et dans des logements sociaux de Picheleira (rues João do Nascimento Costa et Carlos Botelho).[5],[18] Toutes ces agglomérations ont été classées quartiers et zones d'intervention prioritaire (ou ZIP) en 2010 par la mairie de Lisbonne[19] et intégrées dans le programme USER de l'Union européenne en vue de leur rénovation et de l'amélioration de l'environnement urbain.

Notes et référencesModifier

  1. (pt) « Lisboa: incendiários na Curraleira », sur Cmjornal.xl.pt, (consulté le 23 février 2012)
  2. « Câmara derruba parte do bairro da Curraleira », sur TSF.pt, (consulté en 23 de fevereiro de 2012)
  3. (pt) Isabel Geada, « Acções de promoção social na cidade de Lisboa », Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa. Intervenção social,‎ (ISSN 0874-1611, lire en ligne, consulté le 21 février 2021)
  4. « A história da Casa de Chá - Casa de Chá de Santa Isabel », sur www.casadecha.org (consulté le 21 février 2021)
  5. a et b « Últimas barracas da Curraleira vão hoje abaixo », sur publico.pt (consulté le 21 février 2021)
  6. Ana Cardoso et Heloísa Perista, « A cidade esquecida: pobreza em bairros degradados de Lisboa », Lisboa: CIES-ISCTE / CELTA.,‎ (ISSN 0873-6529, lire en ligne, consulté le 21 février 2021)
  7. (pt) « Droga no bairro da Curraleira » (consulté le 21 février 2021)
  8. « exPERts PER ATLAS - HOMEPAGE », sur expertsproject.ics.ulisboa.pt (consulté le 21 février 2021)
  9. (pt) « Incêndio na Curraleira » (consulté le 21 février 2021)
  10. (en) Lili Zarzycki, « Pushed to the periphery: Lisbon’s rehousing policies lose the life of the neighbourhoods they demolish », sur Architectural Review, (consulté le 21 février 2021)
  11. (pt) José Baptista Alves et AbrilAbril, « Processo SAAL », sur AbrilAbril (consulté le 21 février 2021)
  12. (pt) Université de Coimbra, « Processo SAAL 1975-1976: cronologia dos projectos e obras », sur cd25a.uc.pt
  13. a et b (pt) Margarida David Cardoso, « Curraleira: o que é a memória de um lugar que já não existe? », sur PÚBLICO (consulté le 21 février 2021)
  14. (en-GB) Author Clube, « SAAL cooperative Horizonte », sur antiga-curraleira.indie.host (consulté le 21 février 2021)
  15. (pt) SAPO, « Curraleira: os moradores contam o que foi e o que resta do antigo bairro de lata lisboeta », sur SAPO 24 (consulté le 21 février 2021)
  16. (en-GB) Author Clube, « Cruz », sur antiga-curraleira.indie.host (consulté le 21 février 2021)
  17. (pt) « Paredes que falam », sur Fundação Calouste Gulbenkian, (consulté le 21 février 2021)
  18. (en-GB) Author Clube, « Quinta da Curraleira », sur antiga-curraleira.indie.host (consulté le 21 février 2021)
  19. « LISBONNE Programme BIP/ZIP | français », sur www.edcities.org (consulté le 20 avril 2021)