Poids chiche, Varanasi, Inde
Le blé

Les cultures rabi ou récolte rabi sont des cultures semées en hiver et récoltées au printemps en Asie du Sud[1]. Le terme est dérivé du mot arabe « printemps », qui est utilisé dans le sous-continent indien, où c'est la récolte de printemps (mais aussi comme « culture d'hiver »).

Les cultures rabi sont semées autour de la mi-novembre, après que les pluies de mousson sont terminées, et la récolte commence en avril/mai. Les cultures profitent de l'eau de pluie qui a filtré dans le sol, ou grâce à l'irrigation. Une bonne pluie en hiver gâche les cultures rabi mais est bonne pour les cultures kharif.

Les principales cultures rabi en Inde sont leblé, suivi par l'orge, la moutarde, le sésame et les pois. Les pois sont récoltés tôt, s'ils sont prêts à l'avance: les marchés indiens sont inondés de petits pois, de janvier à mars, avec un pic en février.

De nombreuses cultures sont cultivées dans les deux saisons, kharif et rabi. Les cultures produites en Inde sont de nature saisonnière et dépend fortement de ces deux moussons[2].

Exemples de cultures Rabi :

Les céréales
Les plantes à graines
Légumes

RéférencesModifier

  1. (en) Balfour, Edward, The Cyclopaedia of India and of Eastern and Southern Asia, London, Bernard Quaritch, (lire en ligne), p. 331
  2. Sowing time of Rabi & Kharif crop | agropedia

Liens externesModifier