Cuculiformes

ordre d'oiseaux

Les Cuculiformes sont un ordre d'oiseaux anatomiquement proches des Psittaciformes[1]. Comme ceux-ci, ils ont deux doigts antérieurs et deux doigts postérieurs, mais leurs pattes sont moins préhensiles, avec une musculature différente. Quant à leur bec, sa partie supérieure n'est pas mobile, ni crochue, et les narines ne portent pas de cire. La longue queue des Cuculiformes compte moins de plumes que celle des Psittaciformes.

SystématiqueModifier

Traditionnellement, cet ordre était subdivisé en deux familles[1] :

La classification de référence du Congrès ornithologique international (version 7.3, 2017), basée sur les travaux de recherche les plus récents, place désormais les Musophagidae dans leur propre ordre, celui des Musophagiformes. Les Cuculiformes sont donc aujourd'hui un ordre monotypique, constitué de l'unique famille[2] :

Caractères dérivés propresModifier

Les cuculiformes possèdent une forme de l'extrémité distale du tarsométatarse particulière, avec la présence d'une fosse supratrochéale plantaire profonde perforée par un foramen vasculaire distal, un déplacement médial de la deuxième trochlée métatarsale et la présence d'un éperon sur la quatrième trochlée tourné vers l'arrière et l'intérieur. Cette forme particulière conduit à la disposition zygodactyle des orteils, c'est-à-dire que les orteils n°2 et 3 sont tournées vers l'avant, et les n°1 et 4 tournées vers l'arrière. Cette disposition s'oppose à la disposition anisodactyle des autre oiseaux ( orteil n°1 vers l'arrière, les autres tournées vers l'avant). Néanmoins la disposition zygodactyle est apparu par convergence chez d'autre groupes (Psittaciformes, Strigiformes et Picinae).[3]

NotesModifier

  1. a et b Bradley C. Livezey et Richard L. Zusi, « Higher-order phylogeny of modern birds (Theropoda, Aves: Neornithes) based on comparative anatomy. II. Analysis and discussion », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 149, no 1,‎ , p. 1–95 (ISSN 0024-4082, DOI 10.1111/j.1096-3642.2006.00293.x, lire en ligne, consulté le )
  2. (en-US) « IOC World Bird List 7.3 », IOC World Bird List Datasets,‎ (DOI 10.14344/ioc.ml.7.3, lire en ligne, consulté le )
  3. Lecointre, Guillaume, (1964- ...), Visset, Dominique., Bosquet, Gilles. et Charrier, David., Classification phylogénétique du vivant. Tome 2 (ISBN 978-2-410-00385-7 et 2-410-00385-0, OCLC 987914329, lire en ligne), p. 656

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :