Ouvrir le menu principal
Crocodile Dundee 3
Description de l'image Bev hills.jpg.
Titre québécois Crocodile Dundee III
Titre original Crocodile Dundee in Los Angeles
Réalisation Simon Wincer
Scénario Matthew Berry
Eric Abrams
Acteurs principaux
Sociétés de production Bungalow Productions
Silver Lion Films
Vision View Entertainment
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie d'aventure
Durée 91 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Crocodile Dundee 3 (Crocodile Dundee in Los Angeles) est un film australo-américain réalisé par Simon Wincer et sorti en 2001. Il s'agit du troisième et dernier film de la franchise mettant en scène le personnage de Michael J. « Crocodile » Dundee incarné par Paul Hogan.

Sommaire

SynopsisModifier

Mick vit heureux dans le bush australien. Il doit cependant se rendre à Los Angeles avec sa femme Sue Charlton et leur jeune fils, Mikey. Mick doit aider Sue à reprendre la direction d'un magazine. Elle découvre que son prédécesseur enquêtait sur une affaire louche.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

ProductionModifier

Lieux de tournageModifier

Le tournage a lieu à Los Angeles États-Unis, ainsi qu'en Australie (McKinlay, Melbourne et le Queensland).

AccueilModifier

Le film est un gros échec et n'a pas le même succès que les deux précédents.

Autour du filmModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (novembre 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Outre Mick Dundee et Sue Charlton, deux personnages secondaires des films précédents sont également présents : Nugget et Donk, toujours interprétés par Gerry Skilton et Steve Rackman. Le personnage de Walter Reilly est en revanche absent et pour cause, l'acteur John Meillon est décédé en 1989, soit un an après la sortie du second volet.

Le film semble comporter une petite erreur : l'enseigne de l'agence de tourisme de Mick Dundee mentionne son nom ainsi que celui de Walter Riley. Or le nom de ce dernier s'écrit Reilly et non Riley dans les deux autres films. Cette erreur peut alors suggérer que Dundee aurait pu mal orthographier le nom par analphabétisme.

Quand la jeune californienne en roller demande l'heure à Mick, ce dernier le lui dit rien qu'en regardant le soleil. Or lorsqu'il avait fait la même chose avec Sue dans le premier film, il ne faisait que simuler (il avait regardé l'heure sur la montre de Wally peu avant). Par conséquent, Mick n'est pas censé réellement savoir deviner l'heure qu'il est en regardant le soleil.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier