Crantor (philosophe)

philosophe antique

Crantor est un philosophe grec académicien, natif de Soles en Cilicie (mort en 276 ou 275 av. J.-C.[1]).

Crantor
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Autres informations
Domaine
Mouvement
Maîtres

Maître d’Arcésilas de Pitane, il fut disciple de Xénocrate et de Polémon, et enseigna assez fidèlement le système de Platon, altéré après lui par la Nouvelle Académie.

PhilosophieModifier

Crantor disait que l'âme était un composé de la nature intellectuelle et de la nature sensible, objet de l'opinion. Il s'occupa surtout de morale. Crantor croit que le propre de l'âme est de juger des choses intelligibles et des choses sensibles, ainsi que des ressemblances et des différences qu'elles ont, soit en elles-mêmes, soit les unes envers les autres. Selon Crantor, l'âme est composée de toutes les choses qui existent, afin qu'elle puisse juger de toutes ; et toutes les choses, selon lui, sont de quatre espèces : la nature intelligible, qui est toujours la même et toujours semblable ; la nature passible et muable, qui existe dans les corps ; la nature de l'être toujours le même, et enfin celle de l'être changeant, parce que les deux premières participent des qualités des deux autres.

Il reste de lui quelques fragments, recueillis par F. Kayser, Leipzig, 1841. Bleek a écrit sa Vie, Leyde, 1837.

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. Dorandi, Tiziano, The Cambridge History of Hellenistic Philosophy, Cambridge, Cambridge University Press, , 916 p. (ISBN 978-0-521-25028-3, lire en ligne), « Chapter 2: Chronology », p. 48

Notes bibliographiquesModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externesModifier