Coupe intercontinentale 1992

Coupe intercontinentale 1992
Image illustrative de l’article Coupe intercontinentale 1992
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Date
Stade Stade national
Lieu Tokyo
Affluence 60 000 spectateurs
Résultat
Drapeau : Espagne FC Barcelone 1-2 Drapeau : Brésil São Paulo FC
Mi-temps (1-1) 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) FC Barcelone
Drapeau : Bulgarie Hristo Stoichkov But inscrit après 13 minutes 13e
São Paulo FC
Drapeau : Brésil Raí But inscrit après 27 minutes 27e But inscrit après 78 minutes 78e
Homme du match Drapeau : Brésil Raí

La Coupe intercontinentale 1992 est la 31e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club espagnol du FC Barcelone, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1991-1992 aux Brésiliens du São Paulo FC, vainqueur de la Copa Libertadores 1992. C'est la première participation de ces deux clubs dans cette compétition.

Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 60 000 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre argentin Juan Carlos Loustau. Le São Paulo FC l'emporte sur le score de deux buts à un, remportant ainsi sa première Coupe intercontinentale, et son milieu de terrain Raí, double buteur, est élu homme du match.[1] En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le même statut que les vainqueurs de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, disons avec le titre officiel[2] de clubs de football champions du monde FIFA.[3],[4]

Feuille de matchModifier

Les règles du match sont les suivantes : la durée de la rencontre est de 90 minutes. S'il y a toujours match nul, une prolongation de deux fois quinze minutes et jouée. S'il y a toujours égalité au terme de cette prolongation, une séance de tirs au but est réalisée. Trois remplacements sont autorisés pour chaque équipe.

FC Barcelone   1 - 2   São Paulo FC Stade national de Tōkyō
12h00 (UTC+9)
Stoichkov   13e (1 - 1)   27e   78e Raí Spectateurs : 60 000
Arbitrage :   Juan Carlos Loustau
Rapport
FC Barcelone
São Paulo FC
FC Barcelone :
G 1   Andoni Zubizarreta
D 2   Albert Ferrer
D 4   Ronald Koeman
D 3   Eusebio Sacristán
M 6   José Mari Bakero   51e
M 7   Josep Guardiola
M 5   Guillermo Amor
M 10   Michael Laudrup
M 9   Richard Witschge
A 8   Hristo Stoichkov
A 11   Txiki Begiristain   79e
Remplaçants:
M 17   Andoni Goikoetxea   51e 
M 14   Miguel Ángel Nadal   79e 
Entraîneur:
  Johan Cruyff
São Paulo FC :
G 1   Zetti
D 4   Cafu
D 7   Vítor
D 2   Ronaldão
D 6   Ronaldo Luiz
M 3   Adilson
M 5   Pintado
M 8   Cerezo   83e
M 10   Raí  
A 11   Palhinha
A 9   Müller
Remplaçants:
M 14   Dinho   83e 
Entraîneur:
  Telê Santana

Homme du match:
Raí (São Paulo)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Toyota Cup - Most Valuable Player of the Match Award », sur www.rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le 21 novembre 2010)
  2. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  3. « FIFA Club World Cup 2017 - History », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ , pages 15, 40, 41, 42. (lire en ligne [PDF])
  4. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, c'est-à-dire que le nom de la Coupe intercontinentale n'a pas été changé, la FIFA est la seule organisation ayant compétence mondiale sur les confédérations continentales et, par conséquent, la seule à pouvoir conférer un titre de ce niveau. Le titre a été attribué par la FIFA, ergo le titre attribué par la fédération mondiale elle-même aux vainqueurs de la Coupe Intercontinental est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Statutes » p. 19. cfr.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier