Coupe intercontinentale 1989

Coupe intercontinentale 1989
Image illustrative de l’article Coupe intercontinentale 1989
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Date
Stade Stade national
Lieu Tokyo, Japon
Affluence 62 000 spectateurs
Résultat
Drapeau : Italie AC Milan 1 - 0ap Drapeau : Colombie Atlético Nacional
Mi-temps 0 - 0 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Drapeau : Italie Alberigo Evani But inscrit après 118 minutes 118e
Homme du match Drapeau : Italie Alberigo Evani (AC Milan)

La Coupe intercontinentale 1989 est la vingt-huitième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match le club italien de l'AC Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1988-1989, au club colombien de l'Atlético Nacional, vainqueur de la Copa Libertadores 1989. Il s'agit de la troisième participation du Milan AC dans cette compétition, alors que l'Atlético Nacional est pour la première fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale.

La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le devant 62 000 spectateurs et se conclut sur une victoire des Milanais sur le score de 1-0, qui remportent ainsi leur troisième Coupe intercontinentale. L'Italien Alberigo Evani, auteur du seul but de la rencontre sur coup franc à deux minutes du terme de la prolongation, est élu homme du match.[1] En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel[2] de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA.[3]

Feuille de matchModifier

Coupe intercontinentale 1989 AC Milan   1 - 0ap   Atlético Nacional Stade national, Tokyo

Evani   118e (0 - 0) Spectateurs : 62 000
Arbitrage :   Erik Fredriksson
(Rapport)
AC Milan
Atlético Nacional
AC Milan :
    Giovanni Galli
  Mauro Tassotti
  Franco Baresi
  Alessandro Costacurta
  Paolo Maldini  
  Frank Rijkaard
  Carlo Ancelotti
  Roberto Donadoni
  Diego Fuser   65e
  Marco van Basten
  Daniele Massaro   69e
Remplaçants :
  Alberigo Evani   65e 
  Marco Simone   69e 
Entraîneur :
  Arrigo Sacchi
Atlético Nacional :
    René Higuita
  Gabriel Jaime Gómez
  Andrés Escobar
  Luis Fernando Herrera
  Francisco Cassiani
  Leonel Álvarez
  Alexis García  
  Jaime Arango   46e
  José Ricardo Pérez  
  John Jairo Tréllez
  Níver Arboleda   46e
Remplaçants :
  Gustavo Restrepo   46e 
  Albeiro Usuriaga   46e 
Entraîneur :
  Francisco Maturana

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Toyota Cup - Most Valuable Player of the Match Award », sur www.rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le 16 octobre 2011)
  2. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  3. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, le titre a été conféré avec un document officiel (catalogué dans la section "Official Documents" sur le site de l'entité) de la fédération mondiale, ergo est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Club World Cup Qatar 2019™ » p. 12. cfr.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier