Corso d'Italia (Rome)

Le Corso d'Italia est une rue de Rome, qui longe le mur d'Aurélien. La voie part de la Porta Pinciana et se termine dans le quartier de la Porta Pia, où la route le long des murs se poursuit sous le nom de viale del Policlinico.

Corso d'Italia
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Longueur
1 100 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
00198 Rome
Flag of Italy.svg Italie
Coordonnées

HistoriqueModifier

Le premier noyau de la rue a été fondé dans les années suivant l'annexion de Rome au Royaume d'Italie ().

Le type de construction adoptée a été de faire des palais sur la partie gauche, laissant les villas sur le côté droit de la via Nomentana[1].

D'autres bâtiments ont été construits le long du Corso d'Italia dans le nouveau quartier Pinciano au XXe siècle. Parmi ceux-là, La Rinascente, conçu par Franco Albini en 1957[2].

Le Corso d'Italia s'étend entre les deux quartiers Pinciano (jusqu'à Piazza Fiume) et Salario (à partir de là jusqu'à la Porta Pia).Plusieurs portes du Mur d'Aurélien s'ouvrent le long du cours. Vers la Porta Pinciana, se trouve le siège national de la Confédération générale italienne du travail (CGIL). L'association portant ce nom est devenu si attachée à la rue que, dans le discours journalistique, par métonymie, le Corso d'Italia indique le secrétariat général de l'union[3],[4]).

Plus loin, sur la piazza Fiume, on voit le palais de la Rinascente, seul grand magasin de Rome. Près de la Porta Pia se trouvent le cinéma Europe et, en face le mémorial de la Brèche à travers laquelle les bersagliers sont entrés à Rome en 1870.

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. (it) Guiseppe Serao, « Villini di Roma », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Rossi et Gatti 2000, La Rinascente., p. 191
  3. (it) Roberto Mania, « Lavoro, la mossa di Cgil, Cisl e Uil contro-proposta sull'articolo 18 », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (it) « Riforma e articolo 18, la Cgil in piazza Camusso: "Lo sciopero generale si farà" », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le ).

BibliographieModifier

  • Piero Ostilio Rossi et Ilaria Gatti, Roma : guida all'architettura moderna : 1909-1991, Rome, Laterza, coll. « Grandi opere », , 2e éd. (1re éd. 1991) (ISBN 88-420-2509-7).